Livre V de la Loi Une est disponible

Cover screen shotJim A. McCarty: La matière du présent livre n’a pas été incluse dans les quatre volumes déjà publiés de la série LA LOI UNE parce qu’il s’agit principalement d’éléments de nature personnelle, et selon nous, s’ils étaient publiés les lecteurs auraient pu s’intéresser davantage aux personnalités faisant l’objet de ces informations qu’aux informations elles-mêmes. À présent, nous espérons que leur divulgation contribuera à illustrer que ces matériaux peuvent s’appliquer à tous ceux qui sont en recherche de vérité. Nous sommes certains que ces informations peuvent s’appliquer à des personnes comme vous parce que nous ne sommes pas différents de vous: nous avons la même gamme d’émotions, les mêmes forces et les mêmes faiblesses, ainsi que le même désir de savoir ce qui est communément appelé la vérité.

La mort en novembre 1984 de Don Elkins, l’intervieweur pendant les contacts avec Ra, a mis fin à ces contacts parce que c’est l’harmonie qui régnait entre nous trois qui était le facteur primordial permettant à ceux de Ra de parler à travers notre groupe. La publication des informations personnelles obtenues lors de ces contacts ne signifie pas nécessairement que nous ne pourrons plus jamais obtenir ce contact, mais notre conviction actuelle est qu’il y a de fortes chances pour que cette partie de notre service soit terminée. Selon nous, pour pouvoir rendre le service le plus approprié nous devons simplement servir sans mettre de conditions à ce désir. C’est dans ce simple souhait que nous avons formé ce groupe à la fin des années 1980 et que dans les trois semaines, nous avons été abasourdis de pouvoir prendre part à ce qui devait devenir les contacts avec Ra. Nous ne tentons pas consciemment de rétablir un contact avec ceux de Ra parce que ce serait ne pas abandonner complètement notre volonté à la Grande Volonté, mais plutôt imposer nos propres petites volontés pleines de distorsions en vue d’obtenir le moyen le plus adéquat pour nous-mêmes de servir autrui. Nous ne croyons pas qu’il y ait aucune erreur dans l’expérience des chercheurs, et nous sommes plutôt doués pour reconnaître les conseils! Le décès de Don Elkins pourrait signifier que les contacts Ra sont terminés. Quoi qu’il en soit, il semble que le temps est venu de partager les dernières informations issues des contacts avec Ra avec des personnes qui, comme nous, seraient désireuses de lire tout ce que ceux de Ra peuvent avoir à dire sur n’importe quel sujet, et de considérer ces paroles comme des catalyseurs pour l’évolution personnelle.

Comme les éléments personnels sont extraits de certaines des 106 séances qui ont eu lieu au fil des contacts Ra, ils sont dispersés et disparates. Nous espérons que les commentaires que nous avons ajoutés constituent un tissu raisonnablement cohérent incrusté dans les transmissions Ra. Nous avons fait de notre mieux pour partager avec vous ce qui n’est en fait que des opinions humaines. Nous sommes tout à fait faillibles et nous ne voulons pas mettre de pierres d’achoppement sur votre chemin, donc, s’il vous plaît, ne tenez pas compte de ce qui ne vous agrée pas, et retenez seulement ce qui vous correspond.

Carla L. Rueckert: Jim a accepté la tâche de vous décrire les circonstances dans lesquelles chacun des fragments a été obtenu. Ma part est d’ajouter mon point de vue sur de nombreux sujets, mais surtout sans doute à propos de Don et de moi, ce que Jim ne pouvait pas faire puisqu’il ne nous a pas connus avant les trois années de contacts avec ceux de Ra. Je fais écho au sentiment de Jim: il est temps que les derniers éléments de ces contacts soient partagés. Ceux qui ont apprécié les idées de Ra continueront à apprécier les bons mots[1] qui étaient leur spécialité. Nous, de L/L, pouvons à présent pousser un soupir de soulagement et dire: «oui, c’est là TOUTE la matière, il n’y a plus rien d’autre!». Et sans aucun doute, le lecteur constatera de ces fragments de nos vies que nous sommes tout aussi insensés que le reste de l’humanité, et qu’il ne faut pas nous confondre avec la source de ces transmissions. Je considère cela comme important.

Cela a été pour moi le plus grand privilège et le plus grand défi de ma vie d’avoir eu à prendre soin de Donald Elkins pendant les 16 dernières années de sa vie. Jamais deux personnes ne se sont aimées plus profondément, même si le besoin de Don de rester sur sa réserve était tel qu’aucun de ses sentiments ne m’a jamais été montré et que cela a été un catalyseur sur lequel j’ai dû travailler. J’ai aimé et chéri du mieux que j’ai pu ce cher homme, et je l’honore comme le seul véritablement grand homme que j’aie jamais rencontré personnellement. C’est son intellect curieux qui l’a d’abord fait poser les questions auxquelles ceux de Ra ont répondu. C’est lui qui a eu la vision d’une vie en tant que famille spirituelle plutôt que nucléaire. Jim et moi avons beaucoup de chance d’avoir eu un tel homme pour nous guider et souvent nous instruire. Et j’ai eu le bonheur de vivre une romance pure et fidèle avec une âme-sœur qui était tout pour moi. Pendant que vous lirez cette dernière partie d’un contact qui ne reviendra probablement jamais, réjouissez-vous du fait que Don Elkins ait vécu et servi parmi nous pèlerins errants, avec autant de dévotion que de lumière.

De L’introduction à La Loi Une, Livre V

Traduit par Micheline Deschreider

[1] En français dans le texte original (NdT)

Publicités

Le foyer du Créateur

28.1 Intervieweur: Il se peut que je revienne un peu sur mes pas aujourd’hui et que je fasse quelques faux départs, parce que je pense que nous sommes sans doute arrivés à la partie la plus importante de ce que nous sommes en train de faire, en essayant de rendre apparent par des questions que tout est un, comment cela provient d’un unique infini intelligent. C’est difficile pour moi, alors s’il vous plaît soyez indulgents pour mes erreurs quand je questionne.

Le concept que j’ai là, maintenant, du processus, en utilisant à la fois ce que vous m’avez dit et la matière de Dewey Larson ayant trait à la physique du processus, est que l’infini intelligent se dilate vers l’extérieur de tous les lieux, partout. Il se dilate dans toutes les directions uniformément vers l’extérieur, comme la surface d’une bulle ou d’un ballon qui se dilate vers l’extérieur à partir de tous les points, partout. Il se dilate vers l’extérieur, à ce qui est appelé une vélocité d’unité ou vitesse de la lumière. C’est l’idée qu’avait Larson de la progression de ce qu’il a appelé l’espace/temps. Est-ce que ce concept est correct?

Ra: Je suis Ra. Ce concept est incorrect comme l’est toute conceptualisation de l’infini intelligent unique. Ce concept est correct dans le contexte d’un Logos particulier, ou amour, ou Foyer de ce Créateur qui a choisi ses, allons-nous dire, lois naturelles et les moyens de les exprimer mathématiquement et autrement.

L’infini intelligent indifférencié, non polarisé, complet et entier, est le macrocosme de l’être revêtu de mystère. Nous sommes des messagers de la Loi Une. L’Unité, à cette approximation de compréhension, ne peut être spécifiée par aucune physique, elle ne peut qu’être de l’infini intelligent activé ou potentialisé par le catalyseur du libre arbitre. Ceci peut être difficile à accepter. Cependant, les compréhensions que nous avons à partager commencent et finissent dans le mystère.

Nous ne parlons pas pour juger

26.4 INTERVIEWEUR: En supposant que c’est bien de continuer, nous en sommes aux 3 000 dernières années de ce présent cycle, et je me demandais si la Loi Une dans sa forme écrite ou orale a été rendue disponible pendant ces 3 000 dernières années d’une façon aussi complète que ce que nous faisons en ce moment. Est-elle disponible auprès d’aucune autre source?

RA: Je suis Ra. Il n’y a pas de possibilité d’une source complète d’information pour la Loi Une dans cette densité. Cependant, certains de vos écrits qui vous ont été transmis, comme vos ouvrages sacrés, ont des portions de cette Loi.

26.5 INTERVIEWEUR: Est-ce que la Bible que nous connaissons contient des portions de cette Loi?

RA: Je suis Ra. Cela est exact.

26.6 INTERVIEWEUR: Pouvez-vous me dire si l’Ancien Testament contient une partie de la Loi Une?

RA: Je suis Ra. Cela est exact.

26.7 INTERVIEWEUR: Lequel contient davantage de la Loi Une: l’Ancien Testament, ou le Nouveau?

RA: Je suis Ra. En retirant de chacun des ensembles dont vous parlez les portions qui ont à voir avec la Loi Une, le contenu est approximativement égal. Cependant, l’Ancien Testament contient une plus grande quantité de matériau négativement influencé, ainsi que vous l’appelleriez.

26.8 INTERVIEWEUR: Pouvez-vous me dire quel est environ le pourcentage d’influence d’Orion dans l’Ancien et dans le Nouveau Testament?

RA: Je suis Ra. Nous préférons que cela soit laissé à la discrétion de ceux qui recherchent la Loi Une. Nous ne parlons pas pour juger. De telles déclarations seraient interprétées par certains de ceux qui peuvent lire ces matières comme étant des jugements. Nous ne pouvons que suggérer une lecture soigneuse et une digestion intérieure du contenu. Les compréhensions deviendront manifestes.

Ra et Don Elkins, Séance 26, La Loi Une
Livre I / Partie I

Certaines facettes de la Loi Une enseignées par Thalès, Héraclite et Périclès

[…] Sur le plan de la Terre, des énergies avaient été mises en mouvement mais n’ont pas provoqué un grand nombre d’appels. Il y a eu des cas isolés d’appel, l’un d’eux émis il y a approximativement 2 600 de vos années dans le passé de ce que vous appelleriez la Grèce (actuellement) et ayant eu pour résultat des écrits et compréhensions de certaines facettes de la Loi Une. Nous notons en particulier celui connu comme Thalès, et celui connu comme Héraclite, ceux-ci étant de la carrière philosophique, ainsi que vous pourriez l’appeler, et instruisant leurs étudiants. Nous soulignons aussi les compréhensions de celui connu comme Périclès.

En ce temps-là, il y a eu une quantité limitée d’informations visionnaires que la Confédération a été autorisée à imprimer télépathiquement. Cependant, pour la majeure partie, à cette époque des empires ont péri et sont nés en fonction des attitudes et énergies mises en mouvement longtemps auparavant, n’ayant pas eu pour résultat une polarisation forte, mais plutôt un mélange de positif et de belliqueux ou négatif, qui a été la caractéristique de la fin de ce cycle mineur de votre existence.

Ra, séance 25 du 16 février 1981

 

Les Atlantes, Egyptiens et Sud-Américains ont été contactés

24.4 INTERVIEWEUR: Merci. La manière dont j’ai l’intention de continuer le livre est de poursuivre tout au long du dernier cycle de 25 000 ans dans lequel nous sommes présentement; et si possible d’examiner un peu les conditions de la quatrième densité, et ainsi trouver de nombreux points sur lesquels nous pouvons revenir et que nous pourrons approfondir au sujet de la Loi Une. Je pense que les premiers matériaux n’iront pas très profond dans la Loi Une. J’espère atteindre des parties plus philosophiques de la Loi Une au cours de séances plus avancées, pour faire progresser ces matériaux de façon telle qu’ils seront compréhensibles. J’espère que je suis la bonne direction ici.

Lors de la dernière séance vous avez mentionné qu’au cours de ce dernier cycle de 25.000 ans les Atlantes, Egyptiens et Sud-Américains ont été contactés, puis la Confédération est partie. Je comprends que la Confédération n’est pas revenue avant un certain temps. Pouvez-vous me dire les raisons, conséquences et attitudes par rapport au contact suivant avec ceux ici de la planète Terre?

RA: Je suis Ra. Dans le cas des Atlantes, des amplifications sur les informations données ont eu pour résultat ces activités déformées vers la bellicosité, qui ont abouti à la seconde catastrophe atlante finale d’il y a 10.821 de vos années, ainsi que vous mesurez le temps.

Très, très nombreux ont été ceux qui ont été déplacés à cause d’actions sociétales tant dans l’Atlantide que dans des régions de ce que vous appelez les déserts d’Afrique du Nord où certains Atlantes étaient allés après le premier conflit. Les changements terrestres ont continué à cause de ce que vous appelleriez des bombes nucléaires et autres armes de cristal, faisant sombrer les dernières grandes masses de terres il y a approximativement 9.600 de vos années.

Dans les expériences égyptiennes et sud-américaines les résultats, bien que pas aussi immensément dévastateurs, ont été eux aussi éloignés de l’intention originelle de la Confédération. Il est apparu clairement, non seulement à nous mais aussi au Conseil et aux Gardiens, que nos méthodes n’étaient pas appropriées à cette sphère particulière.

Notre attitude a dès lors été la prudence, l’observation, et des efforts continus pour découvrir créativement des méthodes par lesquelles un contact par nos entités pourrait rendre service avec le moins de distorsion et surtout avec la moindre possibilité de devenir des perversions ou antithèses de notre intention, dans le partage d’informations.


Extrait de La Loi Une, Les transmissions Ra

dans
Livre I (pdf gratuit)
Partie I (broché, kindle, relié à main)

Disponible dès maintenant: Livre IV

Livre IV cover

« Le Livre IV de La Loi Une est un début d’étude de la nature et de l’utilisation métaphysique du mental archétypal. Le mental archétypal est le mental du Logos, le plan utilisé pour réaliser la Création et les moyens par lesquels nous évoluons dans le mental, dans le corps et dans l’esprit. Ra a dit que les trois meilleures méthodes pour étudier le mental archétypal sont le tarot, l’astrologie et l’Arbre de vie ou magie cérémonielle. Nous avons décidé d’étudier le mental archétypal en nous basant sur le tarot, et plus spécifiquement sur les vingt-deux images ou arcanes majeurs. Au livre IV nous travaillons principalement sur les sept premières lames qui sont les archétypes de la structure du mental. Nous donnons également un résumé des 22 lames du tarot. »

Don Elkins, Carla Rueckert et Jim McCarty dans la préambule


magicianPDF-Download Livre IV, sans frais

Traduction: Micheline Deschreider

Information sur l’image:

Matrice du Mental
Le Magicien
Arcane N° I

Redessiné par L/L Research

Ce qui n’est pas nécessaire tombe de soi-même

Intervieweur: Merci. J’ai ici une question de Jim que je vais lire textuellement: «Une grande partie de la tradition mystique de recherche sur Terre croit que le soi individuel doit être effacé ou oblitéré et le monde matériel ignoré pour que l’individu puisse atteindre le ‘nirvana’, comme il est appelé, ou l’illumination. Quel est le véritable rôle du soi individuel et de ses activités terrestres pour devenir de plus en plus impliqué dans la Loi Une?»

Ra: Je suis Ra. Le rôle approprié de l’entité dans cette densité est de faire l’expérience de toutes les choses désirées, puis d’analyser, comprendre et accepter ces expériences, d’en extraire l’amour/lumière qui s’y trouve. Rien ne sera supprimé. Ce qui n’est pas nécessaire tombe de soi-même.

L’orientation se développe à partir de l’analyse du désir. Ces désirs inclinent de plus en plus à l’application consciente de l’amour/lumière à mesure que l’entité s’approvisionne en expérience distillée. Nous avons découvert qu’il est inapproprié à l’extrême d’encourager l’anéantissement de quels que désirs que ce soit, sauf à suggérer l’imagination plutôt que l’exécution dans le plan physique, comme vous l’appelez, des désirs non compatibles avec la Loi Une, préservant ainsi la distorsion primale du libre arbitre.

[…]

Ra, Séance 18

La Loi Une, Livre I et Partie I