L’état de conscience de l’unité de la création

31 janvier 1975

Méditation du vendredi

(Retransmission par Don Elkins)

[Je suis Hatonn.] Je suis avec vous, mes amis. Je suis ici dans cette pièce. J’utilise cet instrument pour communiquer avec vous. Je réalise que cette forme de communication est un peu étrange, dirais-je, pour certains d’entre vous. Mais, mes amis, si vous voulez bien réfléchir véritablement à ce que vous appelez votre environnement, vous découvrirez qu’il est en vérité au-delà de votre compréhension, alors pourquoi cette communication, comme je l’ai appelée, serait-elle plus étrange que ce que vous découvrez autour de vous?

Mes amis, je ne tenterai pas de vous prouver que je suis, comme vous l’avez dit, un être venu d’une autre planète. Je n’essaierai pas de vous prouver que les mots que vous entendez sont mes pensées plutôt que les pensées de cet instrument. Je vous dirai simplement que nous, vos amis venus de l’espace, sommes là pour vous donner. Voilà notre dessein, mes amis. Non pas de vous offrir des preuves, mais simplement de stimuler vos pensées si cela est possible. Pour cette raison, nous avons choisi de communiquer avec vous d’une façon que vous pourriez qualifier de bizarre. Mais je peux vous assurer qu’il y a de bonnes raisons à cette manière de communiquer.

Moi-même et mes frères qui visitons cette planète en ce moment, ne sommes pas des étrangers à cette planète. Nous sommes venus ici de très nombreuses fois dans votre passé, et nous continuerons à venir visiter votre planète et à travailler avec vos peuples. Nous travaillons avec vos peuples en ce moment même, et de nombreuses manières. Il n’est pas nécessaire que nous entrions en contact avec vos peuples de cette façon-ci pour les aider. La plus grande partie de notre travail est effectuée d’une manière que vous qualifieriez de subconsciente. La plupart d’entre vous n’ont pas conscience de nos contacts. Nous présentons simplement des idées. Ces idées peuvent être acceptées ou rejetées par vos peuples. Nous espérons qu’en temps voulu nous serons à même de faire sortir vos peuples des ténèbres dans lesquelles ils se trouvent. Ces ténèbres ne sont pas nécessaires. Vos peuples peuvent rejoindre les nôtres dans la lumière du Père infini, ainsi que vous nommez cet état de conscience de l’unité de la création.

à suivre

Traduction: Micheline Deschreider

Ce message est disponible au Lectorium à L/L Research.org.

Publicités

Certaines facettes de la Loi Une enseignées par Thalès, Héraclite et Périclès

[…] Sur le plan de la Terre, des énergies avaient été mises en mouvement mais n’ont pas provoqué un grand nombre d’appels. Il y a eu des cas isolés d’appel, l’un d’eux émis il y a approximativement 2 600 de vos années dans le passé de ce que vous appelleriez la Grèce (actuellement) et ayant eu pour résultat des écrits et compréhensions de certaines facettes de la Loi Une. Nous notons en particulier celui connu comme Thalès, et celui connu comme Héraclite, ceux-ci étant de la carrière philosophique, ainsi que vous pourriez l’appeler, et instruisant leurs étudiants. Nous soulignons aussi les compréhensions de celui connu comme Périclès.

En ce temps-là, il y a eu une quantité limitée d’informations visionnaires que la Confédération a été autorisée à imprimer télépathiquement. Cependant, pour la majeure partie, à cette époque des empires ont péri et sont nés en fonction des attitudes et énergies mises en mouvement longtemps auparavant, n’ayant pas eu pour résultat une polarisation forte, mais plutôt un mélange de positif et de belliqueux ou négatif, qui a été la caractéristique de la fin de ce cycle mineur de votre existence.

Ra, séance 25 du 16 février 1981