Le complexe mental/corps/esprit

30.2 Intervieweur: Merci. Voudriez-vous définir séparément ‘mental’, ‘corps’ et ‘esprit’?

Ra: Je suis Ra. Ces termes sont des termes descriptifs simplistes qui équivalent à un complexe de foyers d’énergie; le corps, comme vous l’appelez, étant le matériau de la densité dont vous faites l’expérience à un espace/temps ou temps/espace donné; ce complexe de matériaux étant disponible pour des distorsions de ce que vous appelleriez la manifestation physique.

Le mental est un complexe qui reflète ce qui afflue de l’esprit et ce qui émane vers le haut à partir du complexe corps. Il contient ce que vous connaissez comme les sentiments, les émotions, et les pensées intellectuelles dans leurs complexités les plus conscientes. En descendant dans l’arbre du mental nous voyons l’intuition, qui est de la nature du mental plus en contact ou en accord avec le complexe total d’actualité. En descendant jusqu’aux racines du mental nous trouvons la progression de la conscience qui se tourne graduellement de la mémoire personnelle à la mémoire raciale, aux influx cosmiques, et devient ainsi un contacteur direct de cette navette que nous appelons le complexe « esprit ».

Ce complexe ‘esprit’ est le canal par lequel ce qui entre en provenance de tous les divers afflux universels, planétaires et personnels peut être dirigé vers les racines de la conscience, et par lequel la conscience peut être dirigée vers le passage de l’infini intelligent au travers de l’énergie intelligente équilibrée du corps et du mental.

Vous verrez par cette série d’affirmations définitives que le mental, le corps et l’esprit sont inextricablement mêlés et ne peuvent aller l’un sans l’autre. C’est ainsi que nous nous référons au « complexe mental/corps/esprit » plutôt que de tenter de les traiter séparément car le travail, dirons-nous, que vous faites pendant vos expériences se fait par l’interaction de ces trois composantes, et non pas par une seule d’entre elles.

Publicités

Le Libre Arbitre


L’impact de la prise de conscience de la véritable nature des illusions nichées dans l’expérience est perturbant et peut demander un temps d’ajustement, pendant lequel la nature du ‘soi’ a la possibilité de se transformer pour s’adapter à ce libre arbitre qui entre dans la Création à chaque niveau de développement. Le libre arbitre qui vous concerne vous, se distingue peu du libre arbitre du Logos qui est votre ‘soi’ supérieur, du Logos global qui est le mental-groupe de ce courant d’âmes, du Logos global qui est le mental planétaire, et ainsi de suite. Les connexions que chaque entité a avec d’autres aspects d’un être infini qui est le ‘soi’, sont innombrables, de sorte que le libre arbitre est, dirons-nous, cette image de la divinité qui exprime le féminin, le toujours mouvant, le fructifiant.
[1]

Le Choix cover 1Nous supposons généralement que nous avons la liberté du choix. Nous travaillons et habitons où nous le souhaitons. Nous choisissons librement nos compagnons et nos intérêts. Cependant, pour un certain nombre d’autorités allant des psychologues aux hommes de science, en passant par des figures religieuses, cette apparente liberté est une illusion.

Classiquement, les scientifiques présument que le monde de la nature opère selon des lois fixes de comportement, d’adaptation et d’évolution. Les psychologues suivent de près les scientifiques en suggérant que nos choix sont déterminés génétiquement et culturellement. Nous pensons que nous avons un libre arbitre, disent-ils, mais en réalité nous agissons selon nos instincts modifiés par l’éducation donnée par les parents et autres figures d’autorité culturelle, ainsi que par les forces de propagande et de marketing de nos sociétés et des ‘mass media’.

Lire la suite

L’énergie vitale, un produit des distorsions mental/corps/esprit

15.1 Intervieweur: Je voudrais présenter mes excuses pour toutes mes questions stupides passées et futures. Elles sont dues au fait que je cherche le moyen d’entrer de manière appropriée dans l’investigation de la Loi Une.

Je voudrais interroger à propos de l’utilisation de l’instrument: est-ce qu’elle est fonction du temps pendant lequel nous utilisons l’instrument, ou est-elle fonction du nombre de mots ou d’informations que donne l’instrument. Autrement dit, dois-je me hâter de poser mes questions, ou puis-je prendre mon temps pour poser mes questions?

Ra: Je suis Ra. Il y a deux parties à votre demande. Premièrement, la réserve d’énergie vitale de cet instrument, qui est un produit des distorsions du corps, du mental et de l’esprit dans les divers complexes, est la clé de la longueur de temps que nous pouvons consommer en utilisant cet instrument. Nous avons cherché votre groupe et nous vous avons contactés car chacun de vous, dans votre groupe, possède considérablement plus d’énergie vitale du complexe corps. Cependant, cet instrument était harmonisé de la manière la plus appropriée par les distorsions mental/corps/esprit de son actualité[1] dans cette illusion-ci. C’est pourquoi nous sommes restés avec cet instrument.

Deuxièmement, nous communiquons à un rythme fixé, qui dépend de notre soigneuse manipulation de cet instrument. Nous ne pouvons pas être, comme vous diriez, plus rapides. Dès lors, vous pouvez poser les questions rapidement, mais les réponses que nous avons à offrir sont données à un rythme fixé.

La Loi Une, Séance 17, dans Livre I (pdf gratuit) ou Partie I (imprimé)

[1] Original: ‘Beingness’ (NdT)

Deuxième et troisième domaines de formation de la conscience à la guérison

4.18 Interlocuteur: Je crois que j’ai une petite idée de l’accomplissement de la première étape. Pouvez-vous élaborer un peu sur les deux autres étapes, avec lesquelles je ne suis pas du tout familiarisé

Ra: Je suis Ra. Imaginez le corps. Imaginez les aspects les plus denses du corps. Progressez de là vers la connaissance la plus fine des chemins d’énergie qui circulent et font que le corps est dynamisé. Comprenez que toutes les fonctions naturelles du corps ont tous les aspects, du dense au fin, et peuvent être transmuées en ce que vous pouvez appeler du sacramentel. Ceci est une brève investigation du deuxième domaine.

Pour parler du troisième, imaginez, si vous voulez, la fonction de l’aimant. L’aimant a deux pôles. Un en haut, l’autre en bas. La fonction de l’esprit est d’intégrer l’aspiration vers le haut de l’énergie du mental/corps/esprit avec la descente et l’influx de l’intelligence infinie. Ceci est une brève explication du troisième domaine.