Approche de la Loi Une

4.20 INTERVIEWEUR Mon objectif est essentiellement d’en découvrir davantage sur la Loi Une, et il serait très utile de découvrir les techniques de guérison. Je suis conscient de votre problème par rapport au libre arbitre. Pouvez-vous me citer la Loi Une et les lois de la guérison?

RA Je suis Ra. La Loi Une, bien que dépassant la limitation du nom, comme vous appelez les complexes vibratoires sonores, peut être approchée en disant que toutes les choses sont une, qu’il n’y a pas de polarité, pas de correct ou d’erroné, pas de dissonance, mais seulement une identité. Tout est un, et ce un est amour/lumière, lumière/amour, le Créateur infini.

Une des distorsions primales de la Loi Une est celle de la guérison. La guérison se produit quand un complexe mental/corps/esprit réalise au plus profond de lui-même la Loi Une; c’est-à-dire qu’il n’y a pas de disharmonie, pas d’imperfection; tout est complet et entier et parfait. Dès lors, l’infini intelligent à l’intérieur du complexe mental/corps/esprit, reforme l’illusion du corps, du mental ou de l’esprit en une forme en conformité avec la Loi Une. Le guérisseur agit comme un dynamiseur ou catalyseur dans ce processus entièrement individuel.

Un point qui peut être intéressant est qu’un guérisseur qui demande à apprendre doit prendre la distorsion comprise comme responsabilité pour cette demande/ce don reçu. Ceci est un honneur/devoir qui doit être soigneusement considéré dans le libre arbitre avant d’en faire la demande.

Publicités

Pour que l’Amour/Lumière du Créateur infini puisse affluer librement

3.15 INTERVIEWEUR Bon; alors vous parlez de la pyramide, la Grande Pyramide, je suppose, comme étant d’abord une machine à guérir, et vous en avez aussi parlé comme d’un outil d’initiation. Est-ce qu’il s’agit d’un seul et même concept?

RA Je suis Ra. Elles font partie d’un complexe unique d’intention/partage d’amour/lumière. Pour utiliser la guérison de manière adéquate il était important de disposer d’un canal, ou dynamiseur, purifié et dédié, pour que l’amour/lumière du Créateur infini puisse affluer librement, d’où la méthode initiatoire qui était nécessaire pour préparer le mental, le corps et l’esprit au service du travail du Créateur. Les deux sont consubstantiels.