Le complexe mental/corps/esprit

30.2 Intervieweur: Merci. Voudriez-vous définir séparément ‘mental’, ‘corps’ et ‘esprit’?

Ra: Je suis Ra. Ces termes sont des termes descriptifs simplistes qui équivalent à un complexe de foyers d’énergie; le corps, comme vous l’appelez, étant le matériau de la densité dont vous faites l’expérience à un espace/temps ou temps/espace donné; ce complexe de matériaux étant disponible pour des distorsions de ce que vous appelleriez la manifestation physique.

Le mental est un complexe qui reflète ce qui afflue de l’esprit et ce qui émane vers le haut à partir du complexe corps. Il contient ce que vous connaissez comme les sentiments, les émotions, et les pensées intellectuelles dans leurs complexités les plus conscientes. En descendant dans l’arbre du mental nous voyons l’intuition, qui est de la nature du mental plus en contact ou en accord avec le complexe total d’actualité. En descendant jusqu’aux racines du mental nous trouvons la progression de la conscience qui se tourne graduellement de la mémoire personnelle à la mémoire raciale, aux influx cosmiques, et devient ainsi un contacteur direct de cette navette que nous appelons le complexe « esprit ».

Ce complexe ‘esprit’ est le canal par lequel ce qui entre en provenance de tous les divers afflux universels, planétaires et personnels peut être dirigé vers les racines de la conscience, et par lequel la conscience peut être dirigée vers le passage de l’infini intelligent au travers de l’énergie intelligente équilibrée du corps et du mental.

Vous verrez par cette série d’affirmations définitives que le mental, le corps et l’esprit sont inextricablement mêlés et ne peuvent aller l’un sans l’autre. C’est ainsi que nous nous référons au « complexe mental/corps/esprit » plutôt que de tenter de les traiter séparément car le travail, dirons-nous, que vous faites pendant vos expériences se fait par l’interaction de ces trois composantes, et non pas par une seule d’entre elles.

Le rôle de Ra auprès des Egyptiens

1.5  Interlocuteur: Pouvez-vous détailler un peu votre rôle auprès des Egyptiens?

Ra: Je suis Ra. L’identité de la vibration Ra est notre identité. Nous, en tant que groupe ou ce que vous appelleriez complexe mémoriel sociétal, sommes entrés en contact avec une race de votre famille planétaire que vous nommez les Egyptiens. D’autres de notre densité sont entrés en contact au même moment en Amérique du Sud, et ce que vous appelez les ’cités perdues‘ ont été leur tentative de contribution à la Loi Une.

Nous avons parlé à quelqu’un qui a entendu et compris, et qui était à même de décréter la Loi du Un. Mais les prêtres et les peuples de cette période ont rapidement déformé notre message, le vidant, dirions-nous, de toute la compassion grâce à laquelle l’unité est informée, de par sa nature même. Puisqu’elle contient tout, elle ne peut abhorrer personne.

Lorsque nous n’avons plus pu disposer d’aucun canal approprié au travers duquel pourrait être énoncée la Loi Une, nous nous sommes retirés de la position dès lors hypocrite dans laquelle nous nous étions laissé placer. D’autres mythes, dirons-nous, ayant plus à voir avec la polarité et ce qui appartient à votre vibration, qui est complexe, ont une nouvelle fois repris dans cette société particulière/ce complexe particulier.

Est-ce que ceci forme une quantité suffisante d’informations, ou pourrions-nous parler davantage?

Y a-t-il une autre demande?