Des signaux sont envoyés depuis l’inconscient

22.0 RA Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Je communique maintenant.

22.1 INTERVIEWEUR L’instrument voudrait vous poser quelques questions. L’instrument voudrait savoir pourquoi elle sent une odeur d’encens plusieurs fois par jour en des endroits divers?

RA Je suis Ra. Cet instrument a passé sa vie à se consacrer au service. Ceci a amené cet instrument à ce nexus d’espace/temps avec la distorsion consciente et inconsciente vers le service, avec en plus la distorsion consciente vers le service par la communication. A chaque fois, comme vous le diriez, que nous accomplissons ce travail notre distorsion vibrationnelle de complexe mémoriel sociétal se mêle plus fermement aux distorsions inconscientes de cet instrument vers le service. Nous devenons ainsi une partie du complexe vibratoire de cet instrument et elle une partie du nôtre. Cela se passe au niveau inconscient, le niveau par lequel le mental est descendu jusqu’aux racines de la conscience que vous pouvez appeler cosmique.

Cet instrument n’a pas pris pleinement conscience de ce lent changement de maillage dans le complexe vibratoire. Cependant, à mesure que se poursuit cette consécration sur les deux niveaux, ainsi que les travaux, des signaux sont envoyés depuis l’inconscient de manière symbolique. Parce que cet instrument a un sens très vif de l’odorat cette association a lieu inconsciemment, et la forme pensée de cette odeur est perçue par l’entité.

de la Séance 22 du 10 février 1981


dans La Loi Une Livre I (PDF gratuit)
et Le contact Ra, Tome I

Publicités

Communication aussi peu déformée que possible

21.1 INTERVIEWEUR J’ai quelques questions que je ne veux pas oublier de poser, je vais donc les poser en premier.

La première question est: Est-ce que le contenu futur de ce livre serait affecté d’une manière quelconque si l’instrument lisait le matériau que nous avons déjà obtenu?

RA Je suis Ra. Les futures, ainsi que vous mesurez le temps/espace, communications que nous offrons par l’intermédiaire de cet instrument n’ont pas de lien avec le complexe mental de l’instrument. Cela est dû à deux choses: un, la fidélité de l’instrument dans le dévouement de sa volonté au service du Créateur infini; deuxièmement, la distorsion/compréhension de notre complexe mémoriel sociétal que le moyen le plus efficace pour communiquer des matériaux avec aussi peu de déformation que possible, étant donné la nécessité de l’utilisation de complexes vibratoires sonores, est de retirer le complexe mental conscient du complexe esprit/mental/corps afin que nous puissions communiquer sans référence à une quelconque orientation de l’instrument.

Ra – complexe mémoriel sociétal originaire de la planète Vénus

6.4 INTERVIEWEUR […] Je pense qu’il serait maintenant approprié d’inclure un petit aperçu de vous-mêmes; si possible des informations expliquant d’où vous êtes venus avant de vous investir dans la planète Terre, si cela est possible.

RA Je suis Ra. Je suis, avec le complexe mémoriel sociétal dont je fais partie, l’un de ceux qui ont voyagé vers l’extérieur, depuis une autre planète à l’intérieur de votre propre système solaire, ainsi que cette entité l’appellerait. L’influence planétaire était ce que vous appelez Vénus. Nous sommes une race ancienne selon vos mesures. Quand nous étions dans la sixième dimension de nos êtres physiques nous étions ce que vous appelleriez dorés. Nous étions de taille élevée, et d’une certaine délicatesse. Notre complexe de corps physique couvrant ce que vous appelez l’intégument, avait un lustre doré.[1]

Sous cette forme nous avons décidé de venir parmi vos peuples. Vos peuples, en ce temps-là, étaient très différents de nous en apparence physique, comme vous l’appelleriez. C’est pourquoi, nous ne nous sommes pas bien mélangés à la population et étions manifestement très différents. Voilà pourquoi notre visite a été relativement courte, car nous nous sommes trouvés dans la position hypocrite d’être acclamés pour d’autres que vos propres prochains. C’est l’époque à laquelle nous avons construit les structures pour lesquelles vous témoignez de l’intérêt.


[1] Certains indices paraissent indiquer que Ra avait l’intention de dire ici ‘troisième’ dimension et non ‘sixième’, si l’on inclut l’information donnée au 6.7 et parce qu’il parle du ‘complexe du corps physique’ et d’ ‘intégument’, dont nous savons par d’autres transmissions qu’ils sont devenus de la lumière (ex.: 8.20).

Certaines pyramides – des formes pensées créées par le complexe mémoriel sociétal de Ra

3.11 INTERVIEWEUR Est-ce que la pyramide a été construite par l’action concertée de nombreux individus?

RA Je suis Ra. Les pyramides que nous avons pensées/construites étaient des formes pensées créées par notre complexe mémoriel sociétal.

Faire face à notre honneur/responsabilité d’enseignement/apprentissage

3.6 INTERVIEWEUR Lors de la dernière séance nous avions deux questions que nous avons gardées pour cette séance-ci: l’une a trait à l’éventualité d’un pyramidion sur la grande pyramide de Gizeh; l’autre ayant trait à la manière dont vous avez transporté les lourdes pierres dont est faite la pyramide. Je sais que ces questions ne sont pas importantes par rapport à la Loi Une, mais j’ai jugé —et je vous demande de me corriger si je me trompe, et de faire les suggestions nécessaires—que cela constituerait une bonne entrée en matière pour ceux qui voudront lire les textes qui deviendront par la suite un livre. Nous vous sommes très reconnaissants des contacts et accepterons toutes les suggestions quant à la façon dont nous devrions recevoir ces informations.

RA Je suis Ra. Je ne veux pas suggérer une série de questions appropriées. Cela est votre prérogative en tant qu’agents libres de la Loi Une, ayant appris/compris que notre complexe mémoriel sociétal ne peut effectivement discerner les distorsions du complexe mental/corps/esprit de vos peuples. Nous souhaitons à présent faire face à notre honneur/responsabilité d’enseignement/apprentissage en répondant à ce qui est demandé. Cela seul suffira, car nous sommes incapables de sonder les profondeurs des complexes de distorsion qui contaminent vos peuples.

La première question, dès lors, est le pyramidion. Nous répétons la non-importance de ce type de données.

Ladite Grande Pyramide a eu deux pyramidions. L’un a été conçu par nous et était constitué de plus petits éléments, plus soigneusement adaptés, du matériau que sur votre planète vous appelez granit. Il opérait par ses propriétés cristallines et par le flux approprié de votre atmosphère au travers de ce que vous appelleriez une ’cheminée’.

Au temps où nous, en tant que peuple, avons quitté votre densité, l’original a été ôté et un pyramidion plus précieux lui a été substitué. Il était fait, en partie, d’un matériau doré. Cela n’a pas changé du tout les propriétés de la pyramide, comme vous l’appelez, et était une distorsion due au désir de quelques uns de considérer l’usage de la structure seulement en tant que lieu royal.

Souhaitez-vous interroger davantage sur cette première question?

Le rôle de Ra auprès des Egyptiens

1.5  INTERVIEWEUR Pouvez-vous détailler un peu votre rôle auprès des Egyptiens?

RA Je suis Ra. L’identité de la vibration Ra est notre identité. Nous, en tant que groupe ou ce que vous appelleriez complexe mémoriel sociétal, sommes entrés en contact avec une race de votre famille planétaire que vous nommez les Egyptiens. D’autres de notre densité sont entrés en contact au même moment en Amérique du Sud, et ce que vous appelez les ’cités perdues‘ ont été leur tentative de contribution à la Loi Une.

Nous avons parlé à quelqu’un qui a entendu et compris, et qui était à même de décréter la Loi du Un. Mais les prêtres et les peuples de cette période ont rapidement déformé notre message, le vidant, dirions-nous, de toute la compassion grâce à laquelle l’unité est informée, de par sa nature même. Puisqu’elle contient tout, elle ne peut abhorrer personne.

Lorsque nous n’avons plus pu disposer d’aucun canal approprié au travers duquel pourrait être énoncée la Loi Une, nous nous sommes retirés de la position dès lors hypocrite dans laquelle nous nous étions laissé placer. D’autres mythes, dirons-nous, ayant plus à voir avec la polarité et ce qui appartient à votre vibration, qui est complexe, ont une nouvelle fois repris dans cette société particulière/ce complexe particulier.

Est-ce que ceci forme une quantité suffisante d’informations, ou pourrions-nous parler davantage?