Le complexe mental/corps/esprit

30.2 Intervieweur: Merci. Voudriez-vous définir séparément ‘mental’, ‘corps’ et ‘esprit’?

Ra: Je suis Ra. Ces termes sont des termes descriptifs simplistes qui équivalent à un complexe de foyers d’énergie; le corps, comme vous l’appelez, étant le matériau de la densité dont vous faites l’expérience à un espace/temps ou temps/espace donné; ce complexe de matériaux étant disponible pour des distorsions de ce que vous appelleriez la manifestation physique.

Le mental est un complexe qui reflète ce qui afflue de l’esprit et ce qui émane vers le haut à partir du complexe corps. Il contient ce que vous connaissez comme les sentiments, les émotions, et les pensées intellectuelles dans leurs complexités les plus conscientes. En descendant dans l’arbre du mental nous voyons l’intuition, qui est de la nature du mental plus en contact ou en accord avec le complexe total d’actualité. En descendant jusqu’aux racines du mental nous trouvons la progression de la conscience qui se tourne graduellement de la mémoire personnelle à la mémoire raciale, aux influx cosmiques, et devient ainsi un contacteur direct de cette navette que nous appelons le complexe « esprit ».

Ce complexe ‘esprit’ est le canal par lequel ce qui entre en provenance de tous les divers afflux universels, planétaires et personnels peut être dirigé vers les racines de la conscience, et par lequel la conscience peut être dirigée vers le passage de l’infini intelligent au travers de l’énergie intelligente équilibrée du corps et du mental.

Vous verrez par cette série d’affirmations définitives que le mental, le corps et l’esprit sont inextricablement mêlés et ne peuvent aller l’un sans l’autre. C’est ainsi que nous nous référons au « complexe mental/corps/esprit » plutôt que de tenter de les traiter séparément car le travail, dirons-nous, que vous faites pendant vos expériences se fait par l’interaction de ces trois composantes, et non pas par une seule d’entre elles.

Publicités

Exploration et équilibrage du complexe esprit dans un état normal

6.1 Interlocuteur: Nous aimerions poursuivre la matière d’hier.

Ra: Je suis Ra. Cela est bien pour nous.

Nous traitons à présent de la troisième partie de l’enseignement/apprentissage concernant le développement des pouvoirs de l’énergie de guérison.

Le troisième domaine est le complexe spirituel qui incarne les champs de force et de conscience les moins déformés de votre complexe mental/corps/esprit. L’exploration et l’équilibrage du complexe esprit constituent en fait la partie la plus longue et la plus subtile de votre apprentissage/enseignement. Nous avons considéré le mental comme un arbre. Le mental contrôle le corps. Avec un mental focalisé, équilibré et conscient, le corps confortable dans tous les penchants et distorsions qui procurent alors un confort adéquatement équilibré pour cet instrument, l’instrument est alors prêt à entreprendre le grand oeuvre.

C’est le travail du vent et du feu. Le champ énergétique du corps spirituel est un chemin ou canal. Lorsque corps et mental sont réceptifs et ouverts, alors l’esprit peut devenir une navette ou un communicateur à partir de l’énergie individuelle/volonté d’élévation, et à partir des influx de feu et de souffle créateurs dirigés vers le bas.

La capacité de guérir, comme toute autre, ce que cet instrument appellerait des aptitudes paranormales, est affectée par l’ouverture d’un passage ou navette vers l’infini intelligent. Il y en a beaucoup, sur votre plan, qui ont une faille ou un passage aléatoire dans leur champ d’énergie spirituelle, parfois dû à l’ingestion de substances chimiques comme ce que cet instrument appellerait du LSD, qui peuvent, au hasard et sans contrôle, puiser dans des sources énergétiques. Ce peuvent être ou non des entités qui souhaitent servir. La raison d’une ouverture prudente et consciente de ce canal est de servir d’une manière plus fiable, d’une manière plus commune ou habituelle, comme cela est vu par le complexe de distorsion du guérisseur. Pour d’autres, il peut sembler que ce soient des miracles. Pour celui/celle qui a ouvert avec soin la porte vers l’infini intelligent, ceci est ordinaire; ceci est habituel; c’est comme cela doit être. L’expérience de la vie devient quelque peu transformée. Le grand oeuvre se poursuit.

A présent nous sentons que ces exercices suffisent pour vos débuts. Nous allons, dans un certain avenir —quand vous sentirez que vous avez accompli ce qui est placé devant vous— commencer à vous guider vers une compréhension plus précise des fonctions et usages de ce passage dans l’expérience de la guérison.

Deux sortes d’entités peuvent guérir

4.14 Interlocuteur: Je suis quelque peu désemparé. Je vous comprends partiellement, mais je ne suis pas certain de vous comprendre complètement. Pourriez-vous reformuler cela d’une autre façon?

Ra: Je suis Ra. Je peux reformuler cela de nombreuses façons; étant donné la connaissance par cet instrument de vos complexes vibratoires sonores. Je vais m’efforcer d’obtenir une distorsion plus courte cette fois.

Il y en a de deux sortes qui peuvent guérir: ceux qui comme vous-même ont la distorsion innée orientée vers le don de connaissances de la Loi Une, qui peuvent guérir mais ne le font pas; et ceux qui, ayant les mêmes connaissances mais ne témoignant d’aucune distorsion significative envers la Loi Une en mental, corps ou esprit, ont néanmoins ouvert un canal à cette même capacité.

L’important étant qu’il y en a qui, sans formation appropriée, dirons-nous guérissent cependant. Un autre point intéressant à noter est que ceux dont la vie n’égale pas leur travail peuvent trouver quelque peu difficile d’absorber l’énergie de l’infini intelligent et se déforment d’une manière telle qu’ils provoquent des dissonances en eux-mêmes et chez autrui, et trouvent peut-être même nécessaire de mettre fin à leurs activités de guérison. C’est pourquoi, ceux du premier type, ceux qui cherchent à servir et sont désireux d’être formés en pensées, paroles et actions, sont ceux qui seront à même de confortablement préserver la distorsion orientée vers le service dans le domaine de la guérison

Le juste degré de captage de l’infini intelligent

4.5 Interlocuteur: Est-ce que la taille de la pyramide joue un rôle dans l’efficacité de l’initiation?

Ra: Je suis Ra. Chaque taille de pyramide a son propre degré de captage de l’infini intelligent. Dès lors, une petite pyramide pouvant être placée sous un corps ou au-dessus d’un corps aura des effets spécifiques et variés selon la position du corps par rapport au point d’entrée de l’infini intelligent.

Pour une initiation, la taille doit être grande assez que pour créer l’impression d’une taille élevée de sorte que le point d’entrée de l’infini intelligent multidimensionnel puisse complètement imprégner et remplir le canal, le corps entier pouvant reposer dans cette zone de concentration. De surcroît, il était nécessaire que, dans un but de guérison, tant le canal que celui/celle à guérir puissent reposer en ce point de focalisation.

Pour que l’amour/lumière du Créateur infini puisse affluer librement

3.15 Interlocuteur: Bon; alors vous parlez de la pyramide, la Grande Pyramide, je suppose, comme étant d’abord une machine à guérir, et vous en avez aussi parlé comme d’un outil d’initiation. Est-ce qu’il s’agit d’un seul et même concept?

Ra: Je suis Ra. Elles font partie d’un complexe unique d’intention/partage d’amour/lumière. Pour utiliser la guérison de manière adéquate il était important de disposer d’un canal, ou dynamiseur, purifié et dédié, pour que l’amour/lumière du Créateur infini puisse affluer librement, d’où la méthode initiatoire qui était nécessaire pour préparer le mental, le corps et l’esprit au service du travail du Créateur. Les deux sont consubstantiels.