Ce qui n’est pas nécessaire tombe de soi-même

INTERVIEWEUR Merci. J’ai ici une question de Jim que je vais lire textuellement: «Une grande partie de la tradition mystique de recherche sur Terre croit que le soi individuel doit être effacé ou oblitéré et le monde matériel ignoré pour que l’individu puisse atteindre le ‘nirvana’, comme il est appelé, ou l’illumination. Quel est le véritable rôle du soi individuel et de ses activités terrestres pour devenir de plus en plus impliqué dans la Loi Une?»

RA Je suis Ra. Le rôle approprié de l’entité dans cette densité est de faire l’expérience de toutes les choses désirées, puis d’analyser, comprendre et accepter ces expériences, d’en extraire l’amour/lumière qui s’y trouve. Rien ne sera supprimé. Ce qui n’est pas nécessaire tombe de soi-même.

L’orientation se développe à partir de l’analyse du désir. Ces désirs inclinent de plus en plus à l’application consciente de l’amour/lumière à mesure que l’entité s’approvisionne en expérience distillée. Nous avons découvert qu’il est inapproprié à l’extrême d’encourager l’anéantissement de quels que désirs que ce soit, sauf à suggérer l’imagination plutôt que l’exécution dans le plan physique, comme vous l’appelez, des désirs non compatibles avec la Loi Une, préservant ainsi la distorsion primale du libre arbitre.

[…]

Ra, Séance 18

La Loi Une, Livre I

Publicités

Approche de la Loi Une

4.20 INTERVIEWEUR Mon objectif est essentiellement d’en découvrir davantage sur la Loi Une, et il serait très utile de découvrir les techniques de guérison. Je suis conscient de votre problème par rapport au libre arbitre. Pouvez-vous me citer la Loi Une et les lois de la guérison?

RA Je suis Ra. La Loi Une, bien que dépassant la limitation du nom, comme vous appelez les complexes vibratoires sonores, peut être approchée en disant que toutes les choses sont une, qu’il n’y a pas de polarité, pas de correct ou d’erroné, pas de dissonance, mais seulement une identité. Tout est un, et ce un est amour/lumière, lumière/amour, le Créateur infini.

Une des distorsions primales de la Loi Une est celle de la guérison. La guérison se produit quand un complexe mental/corps/esprit réalise au plus profond de lui-même la Loi Une; c’est-à-dire qu’il n’y a pas de disharmonie, pas d’imperfection; tout est complet et entier et parfait. Dès lors, l’infini intelligent à l’intérieur du complexe mental/corps/esprit, reforme l’illusion du corps, du mental ou de l’esprit en une forme en conformité avec la Loi Une. Le guérisseur agit comme un dynamiseur ou catalyseur dans ce processus entièrement individuel.

Un point qui peut être intéressant est qu’un guérisseur qui demande à apprendre doit prendre la distorsion comprise comme responsabilité pour cette demande/ce don reçu. Ceci est un honneur/devoir qui doit être soigneusement considéré dans le libre arbitre avant d’en faire la demande.

Pour que l’Amour/Lumière du Créateur infini puisse affluer librement

3.15 INTERVIEWEUR Bon; alors vous parlez de la pyramide, la Grande Pyramide, je suppose, comme étant d’abord une machine à guérir, et vous en avez aussi parlé comme d’un outil d’initiation. Est-ce qu’il s’agit d’un seul et même concept?

RA Je suis Ra. Elles font partie d’un complexe unique d’intention/partage d’amour/lumière. Pour utiliser la guérison de manière adéquate il était important de disposer d’un canal, ou dynamiseur, purifié et dédié, pour que l’amour/lumière du Créateur infini puisse affluer librement, d’où la méthode initiatoire qui était nécessaire pour préparer le mental, le corps et l’esprit au service du travail du Créateur. Les deux sont consubstantiels.

La Loi Une

1.7  INTERVIEWEUR [La question a été perdue parce que l’interlocuteur se tenait trop loin de l’enregistreur pour qu’elle puisse être enregistrée.]

RA Je suis Ra. Considérez, si vous voulez, que l’univers est infini. Cela est encore à prouver ou à réfuter, mais nous pouvons vous assurer qu’il n’y a pas de fin à vous-mêmes, à votre compréhension, à ce que vous nommeriez votre voyage de recherche, ou à vos perceptions de la création.

Ce qui est infini ne peut pas être multiple, car le multiple est un concept fini. Pour avoir l’infinitude vous devez d’abord identifier ou définir l’infini en tant qu’unité; sinon, ce terme n’a aucun référent, aucune signification. Dans un Créateur infini il y a seulement l’unité. Vous avez vu des exemples simples d’unité. Vous avez vu le prisme qui montre toutes les couleurs qui proviennent de la lumière du soleil. Voilà un exemple très simple d’unité.

En vérité, rien n’est correct ou erroné. Il n’y a aucune polarité car tout sera, comme vous diriez, réconcilié à un moment de votre danse par l’intermédiaire du complexe mental/corps/esprit que vous vous amusez à déformer de diverses manières en ce moment. Cette distorsion n’est en aucun cas nécessaire. Elle est choisie par chacun d’entre vous comme une alternative à la compréhension de la complète unité de pensée qui relie toutes choses.

Vous n’êtes pas en train de parler d’entités ou de choses de ce genre ou qui présentent quelques similitudes. Vous êtes toute chose, tout être, toute émotion, tout événement, toute situation. Vous êtes l’unité. Vous êtes l’infini. Vous êtes amour/lumière, lumière/amour. Vous êtes. C’est cela la Loi Une.

Pouvons-nous énoncer plus en détail?