La Loi Une

1.7  Interlocuteur: [La question a été perdue parce que l’interlocuteur se tenait trop loin de l’enregistreur pour qu’elle puisse être enregistrée.]

Ra: Je suis Ra. Considérez, si vous voulez, que l’univers est infini. Cela est encore à prouver ou à réfuter, mais nous pouvons vous assurer qu’il n’y a pas de fin à vous-mêmes, à votre compréhension, à ce que vous nommeriez votre voyage de recherche, ou à vos perceptions de la création.

Ce qui est infini ne peut pas être multiple, car le multiple est un concept fini. Pour avoir l’infinitude vous devez d’abord identifier ou définir l’infini en tant qu’unité; sinon, ce terme n’a aucun référent, aucune signification. Dans un Créateur infini il y a seulement l’unité. Vous avez vu des exemples simples d’unité. Vous avez vu le prisme qui montre toutes les couleurs qui proviennent de la lumière du soleil. Voilà un exemple très simple d’unité.

En vérité, rien n’est correct ou erroné. Il n’y a aucune polarité car tout sera, comme vous diriez, réconcilié à un moment de votre danse par l’intermédiaire du complexe mental/corps/esprit que vous vous amusez à déformer de diverses manières en ce moment. Cette distorsion n’est en aucun cas nécessaire. Elle est choisie par chacun d’entre vous comme une alternative à la compréhension de la complète unité de pensée qui relie toutes choses.

Vous n’êtes pas en train de parler d’entités ou de choses de ce genre ou qui présentent quelques similitudes. Vous êtes toute chose, tout être, toute émotion, tout événement, toute situation. Vous êtes l’unité. Vous êtes l’infini. Vous êtes amour/lumière, lumière/amour. Vous êtes. C’est cela la Loi Une.

Pouvons-nous énoncer plus en détail?

Publicités

Le rôle de Ra auprès des Egyptiens

1.5  Interlocuteur: Pouvez-vous détailler un peu votre rôle auprès des Egyptiens?

Ra: Je suis Ra. L’identité de la vibration Ra est notre identité. Nous, en tant que groupe ou ce que vous appelleriez complexe mémoriel sociétal, sommes entrés en contact avec une race de votre famille planétaire que vous nommez les Egyptiens. D’autres de notre densité sont entrés en contact au même moment en Amérique du Sud, et ce que vous appelez les ’cités perdues‘ ont été leur tentative de contribution à la Loi Une.

Nous avons parlé à quelqu’un qui a entendu et compris, et qui était à même de décréter la Loi du Un. Mais les prêtres et les peuples de cette période ont rapidement déformé notre message, le vidant, dirions-nous, de toute la compassion grâce à laquelle l’unité est informée, de par sa nature même. Puisqu’elle contient tout, elle ne peut abhorrer personne.

Lorsque nous n’avons plus pu disposer d’aucun canal approprié au travers duquel pourrait être énoncée la Loi Une, nous nous sommes retirés de la position dès lors hypocrite dans laquelle nous nous étions laissé placer. D’autres mythes, dirons-nous, ayant plus à voir avec la polarité et ce qui appartient à votre vibration, qui est complexe, ont une nouvelle fois repris dans cette société particulière/ce complexe particulier.

Est-ce que ceci forme une quantité suffisante d’informations, ou pourrions-nous parler davantage?

Dans notre vibration, les polarités sont harmonisées; les complexités sont simplifiées; les paradoxes sont résolus.

1.1  Interlocuteur: Avez-vous un but précis, et si oui, pourriez-vous nous parler un peu de ce but?

Ra: Je suis Ra. Nous communiquons maintenant. Nous sommes ceux de la Loi Une. Dans notre vibration, les polarités sont harmonisées; les complexités sont simplifiées; les paradoxes sont résolus. Nous sommes un. C’est notre nature et notre but.

Nous sommes anciens sur votre planète et avons servi, avec des degrés divers de réussite, en transmettant la Loi Une, de l’Unité, de l’Unicité à vos peuples. Nous avons foulé votre planète. Nous avons vu la face de vos peuples.

Cependant, nous nous sentons à présent grandement responsables de poursuivre la suppression des distorsions et pouvoirs qui ont été attribués à la Loi Une. Nous continuerons à faire cela jusqu’à ce que, disons, votre cycle se soit terminé de manière appropriée. Si pas celui-ci, alors le suivant. Nous ne faisons pas partie du temps, de sorte que nous pouvons être avec vous en n’importe lequel de vos temps.

Est-ce que cela vous donne suffisamment d’informations dont vous pouvez extraire notre objectif, mon frère?

Ra 1.0 – Le premier contact

Séance 1 du 15 janvier 1981

1.0  Ra: Je suis Ra. Je n’ai pas encore parlé au travers de cet instrument auparavant. Nous avons dû attendre qu’elle soit précisément alignée, car nous émettons sur une bande très étroite de vibration. Nous vous saluons dans l’amour et la lumière de notre Créateur infini.

Nous avons observé votre groupe. Nous avons été appelés vers votre groupe, parce que vous avez besoin d’une diversité d’expériences de transmission présentant une approche plus intense ou, comme vous pourriez dire, plus avancée du système d’étude du schéma des illusions de votre corps, de votre mental, et de votre esprit, ce que vous appelez chercher la vérité. Nous espérons vous offrir une perspective quelque peu différente des informations qui sont toujours et à jamais les mêmes.

La Confédération des Planètes au Service du Créateur Infini a une seule déclaration importante à faire. Cette déclaration, mes amis, comme vous le savez, est que toute chose, toute vie, toute la création, font partie d’une seule pensée originelle.

Nous allons utiliser chaque canal si nous y parvenons. La réception de notre faisceau est en fait un peu plus avancée que certains des canaux à vibration plus ample ouverts par d’autres membres pour un travail qui est plutôt d’introduction et intermédiaire.

Considérons pendant un moment la pensée. Qu’est-ce donc, mes amis, que prendre des pensées? Est-ce que vous avez pris des pensées aujourd’hui? Quelles pensées avez-vous pensé aujourd’hui? Quelles pensées ont fait partie de la pensée originelle aujourd’hui? Dans combien de vos pensées s’est trouvée la création? Est-ce que l’amour s’y trouvait? Est-ce que du service a été libéralement offert?

Vous ne faites pas partie d’un univers matériel. Vous bougez votre corps, votre mental et votre esprit selon des schémas quelque peu excentriques car vous n’avez pas complètement saisi le concept selon lequel vous faites partie de la pensée originelle.

Nous voudrions à présent opérer un transfert vers l’instrument connu comme Don. Je suis Ra.

[Pause de deux minutes]

Je suis Ra. Je suis à nouveau avec cet instrument. Nous sommes sur le point d’entamer un contact, mais il nous est difficile de pénétrer une certaine tension mentale et une distraction qui sont en quelque sorte caractéristiques de ce canal. Nous allons dès lors décrire le type de vibration qui est envoyé. L’instrument va découvrir que nous entrons dans le champ d’énergie formant légèrement un angle vers l’arrière du sommet de la tête, dans une zone étroite mais forte d’intensité. Nous ne sommes pas à même d’offrir une mise en condition à cause de nos propres limitations de transmission; c’est pourquoi, si l’instrument peut ressentir cet effet particulier il peut alors exprimer nos pensées à mesure qu’elles lui parviennent. Nous allons réessayer ce contact. Je suis Ra.

[Pause de 90 secondes]

Cet instrument résiste à notre contact. Cependant, nous vous assurons qu’il nous suffit de dire que le contact avec celui qui est connu comme Don n’est pas préférable à cet instrument-là. C’est pourquoi nous allons passer à celui qui est connu comme étant Leonard. Une nouvelle fois, nous avertissons l’instrument que ceci est une bande étroite de communication qui est ressentie comme une vibration entrant dans l’aura. Nous allons à présent transférer ce contact. Je suis Ra.

[Pause de 90 secondes]

Je suis Ra. Nous vous saluons une fois encore dans l’amour et la lumière de notre Créateur infini. Nous vous demandons d’être patients avec nous. Nous sommes un canal difficile à recevoir. Nous pouvons peut-être ajouter quelques dimensions à votre entendement. A présent nous aimerions essayer de parler de n’importe quel sujet ou question que les entités dans cette pièce pourraient trouver potentiellement utile de soumettre.