Bienvenue à votre mission sur Terre

519TnMo+dAL« Suis-je une missionnée? Oui, je dis oui dans le sens où je viens vraiment d’ailleurs, où je ne tire pas mon origine de cette planète. Au cours de séances d’hypnose régressive j’ai revécu des épisodes de vie sur une autre planète, et j’ai même pu voir un groupe d’entre nous venir sur Terre en tant que missionnés. Le compte rendu de cette régression a été publié en 1976, au chapitre VIII de Secrets Of The UFO[1]. Des années plus tard, pendant les contacts que notre groupe a eus avec ceux de Ra, nous leur avons demandé de confirmer si Don Elkins, Jim McCarty et moi-même étions bien des missionnés, et ils l’ont fait en disant:

En scannant chacun des complexes mental/ corps/esprit ici présents, nous trouvons déjà la complète certitude de cette occurrence et dès lors nous ne voyons pas de mal à récapituler cette occurrence. Chacun de ceux présents ici est un missionné poursuivant une mission, si vous voulez[2].

Cette information m’a-t-elle convaincue que j’étais une extraterrestre venue ici pour servir en tant que missionnée? Non. C’est-à-dire, pas seulement. Une série de choses s’étaient accumulées avant que j’arrive à la ferme opinion qu’à un certain niveau, cette information me concernant était correcte. Un des ensembles de données était l’amour et ma participation constante au cercle de méditation qui avait commencé à retransmettre des messages supposés de provenance extraterrestre, et reçus en channeling à Louisville en 1962. Ma réaction à ces messages extraterrestres a toujours été très positive: ils éveillent en moi un écho. Un autre ensemble d’informations émanait de deux hommes: Don Elkins et Jim McCarty qui dès la première rencontre, m’ont fascinée et attirée. J’ai toujours eu le sentiment que me focaliser sur, et suivre mes relations, faisait partie de ma voie personnelle. Dès le départ il y a eu une impression de confort, une mystérieuse impression de parenté et de proximité. Tous deux s’intéressaient de très près à la recherche spirituelle et aux OVNI, et au cours de mon travail avec eux la collaboration a longtemps tourné autour de messages extraterrestres à propos du pèlerin ou missionné. Les informations transmises par ceux de Ra m’ont seulement apporté une confirmation; pas une conviction. J’étais déjà convaincue. Alors en tant que missionnée, à tous les pèlerins et «walk-ins»[3] qui se perçoivent comme venant d’ailleurs, bienvenue chez vous! C’est-à-dire que je vous souhaite la bienvenue dans l’atmosphère familière où vous savez ce que vous êtes et où vous avez conscience d’être en nombreuse compagnie. Je vous souhaite la bienvenue à votre mission sur Terre. »

Carla L. Rueckert,
Vade mecum du pèlerin errant: Un manuel à
l’intention des extraterrestres et autres outsiders spirituels


[1] Elkins, Donald T., en collaboration avec Carla L. Rueckert, Secrets Of The UFO, Louisville, KY, L/L Research, [1977]

[2] McCarty, Jim et Carla L. Rueckert, The Law Of One, Book V: The Personal Material (La loi Une, livre V: apport personnel), Atglen, PA, Schiffer Publications, [c1998], p. 27

[3] Walk-ins: «Un Walk-ln est un être qui entre à l’intérieur d’un autre corps, d’un corps qui ne lui appartient pas, après un pacte d’alliance passé entre l’âme de ce corps et celle qui s’y incarne. Les walk-ins sont des âmes qui souhaitent revêtir la forme humaine sans avoir à passer par la naissance, la fréquentation de l’école primaire et autres nécessités de la petite enfance […] ». (forum WingMaker 30.9.2008) (NdT)

Publicités

2 Transformation de la pensée

La méditation est de première importance.

La méditation permet de connaître complètement la véritable Création. Ces concepts sont très simples mais ne peuvent pas être communiqués seulement avec des mots.

Si nous prenons conscience de ces concepts dans leur totalité, notre pensée se transformera dans le sens que nous souhaitons. Si nous ne souhaitions pas la transformation, nous ne la chercherions pas.

Cette transformation est nécessaire si nous voulons servir parfaitement le Créateur et d’ailleurs, sur notre planète, elle nous a déjà été démontrée par le passé.

savior-1971118_1280

Le dernier grand maître avec qui nous sommes familier et que nous connaissons sous le nom de Jésus a ainsi démontré cette transformation de la pensée.

Cet homme vivait et agissait assez simplement. Cependant ses pensées étaient uniques, cela était reconnu par ceux autour de lui et par les nombreuses personnes qui étaient au courant.

La recherche spirituelle comporte cette transformation des pensées qui nous a été démontrée si clairement par le prophète. Nous pouvons obtenir cette transformation en méditant. C’est l’accès à la connaissance. Prenons donc le temps de méditer!

Passons du temps à devenir conscient de ce qui est déjà en notre possession, la totale connaissance de l’amour et une compréhension de notre Créateur. C’est tout ce qui nous est nécessaire afin de servir dans notre capacité la plus complète.


dans Jésus, Le Maître Enseignant
image: start441@pixabay

Carla Rueckert sur la Lumière

Le Choix cover 1Les physiciens quanticiens affirment que le monde matériel est en fait composé de champs ou fréquences énergétiques variables. Toute énergie est ultimement réductible à la lumière. [1]

Le processus naturel de création par le Logos, quand Il a choisi de se connaître Lui-même, fait appel à la lumière sous forme de photons [2] pour exprimer Sa Pensée d’Amour. La physique de ce processus a été très bien décrite par Dewey Larson dans sa Théorie de Réciprocité du Temps et de l’Espace. Dans l’équation fondamentale de Larson, ce que les physiciens quanticiens nomment ‘vibration’, est appelé ‘vélocité’. Les deux termes indiquent que toutes les particules de l’univers sont en mouvement. Dans la Théorie de Réciprocité de Larson la vélocité ou vibration est formée de l’une des deux façons de créer tout ce qui est.

Les deux manières impliquent un léger décalage, nécessaire, entre l’espace et le temps. Ce décalage est nécessaire pour la manifestation de cette illusion. Tout ce que nous voyons est en réalité composé d’énergie. Dès lors, que nous considérions des choses abstraites comme des idées ou des forces; ou des choses manifestées, physiques, qui ont un poids et une forme, nous sommes en présence d’illusions. La seule chose ultimement réelle dans ce Jeu, c’est le Créateur. Nous, en tant que joueurs participant au Jeu, nous sommes des petites étincelles du Créateur qui choisissent, elles aussi, de se connaître elles-mêmes.

Temps/espace

La première manière dont le Créateur relie l’espace et le temps crée un décalage entre espace et temps, en faveur du temps. Ce décalage, appelé ‘temps/espace’ par ceux de la Confédération, crée les plans intérieurs. D’autres termes utilisés pour désigner les plans intérieurs sont: les mondes métaphysiques, les mondes spirituels, et les divers niveaux du mental subconscient. Voilà le ‘moment’ auquel le Grand Échiquier du Jeu de la Vie apparaît par la décision, prise en libre volonté par le chercheur, de mener sa recherche de Vérité en dehors de la boîte sociétale.

Espace/temps

La seconde manière dont le Créateur relie l’espace et le temps crée un décalage entre espace et temps, en faveur de l’espace. Ce décalage, appelé ‘espace/temps’ par ceux de la Confédération, crée le monde physique de notre expérience consciente. Tout au long de notre existence nous jouons au jeu de la vie consignée à l’intérieur des paramètres de ce petit échiquier. Si nous sommes séduisants, riches, bien accompagnés, bien éduqués, avons un bon travail, ou sommes considérés d’une quelconque manière comme réussissant de que nous entreprenons, nous sommes alors des gagnants. Si nous sommes repoussants, pauvres, mal ou pas accompagnés, sans éducation, sans un bon travail, nous sommes vus comme des perdants sur le petit échiquier.

Quand au lieu de cela nous choisissons de jouer au Jeu avec un grand J, nous rendons la vie plus intéressante. Nous utilisons le petit échiquier pour récolter des matériaux qui peuvent servir au Grand Jeu. Puis nous bougeons sur le Grand Échiquier qui se trouve dans le monde intérieur de la pensée et du choix. Quand cela est fait, nous pouvons reprendre notre vie normale et exécuter des mouvements sur le petit échiquier, et ces mouvements sont imprégnés de la sagesse que nous avons gagnée en jouant au Grand Jeu.

En tant que chercheurs, nous faisons fusionner ces deux réalités: la réalité spirituelle de la vie intérieure et éternelle de notre âme consciente; et la réalité de consensus de la vie terrestre extérieure et physique, et de notre bio-ordinateur mental. Nous pouvons vivre simultanément dans ces deux mondes. C’est d’ailleurs ce que nous sommes supposés faire.

Carla L. Rueckert, Comment vivre la Loi Une, Niveau I: Le Choix
Traduction: Micheline Deschreider

pdf gratuitbroché kindle


[1] Emory J. Michael, The Alchemy of Sacred Living; Creating a Culture of Light: Prescott, AZ, Mountain Rose Publishing. [c1998], p. 163.

[2] En physique, le photon est la particule élémentaire responsable des phénomènes électromagnétiques. Il est le véhicule des radiations électromagnétiques de toutes les longueurs de fréquence y compris, par ordre décroissant d’énergie : les rayons gamma, les rayons X, la lumière ultraviolette, la lumière visible, la lumière infrarouge, les micro-ondes et les ondes radio. Le photon est très différent de nombreuses autres particules élémentaires, comme l’électron et le quark par exemple, en ce sens que sa masse au repos est nulle.

Jésus, Le Maître Enseignant

31rNtkGUpdL._SX331_BO1,204,203,200_1 Le royaume des cieux se trouve en vous

 

Nous vivons actuellement sur une planète qui se trouve dans un grand état de confusion. Afin de transcender cette confusion, il est nécessaire que nous n’utilisions pas l’information et l’intelligence qui proviennent de ce monde.

La méditation est l’unique moyen pour atteindre une bonne compréhension de ce dernier.

Tout comme le grand maître que nous nommons Jésus l’a dit à plusieurs reprises « Le royaume des cieux se trouve en vous ».

Nous nous tournons, par la pratique de la méditation, à l’intérieur de nous-mêmes et regardons l’immensité du Créateur. C’est de cette façon, pas à pas, que la vérité que beaucoup de grands maîtres ont tenté de transmettre aux êtres humains s’épanouit.


Notre plus nouvelle publication dans la série Initiation.
Traduit par Nicolas Turban. Aussi paru en format kindle.

Livre V de la Loi Une est disponible

Cover screen shotJim A. McCarty: La matière du présent livre n’a pas été incluse dans les quatre volumes déjà publiés de la série LA LOI UNE parce qu’il s’agit principalement d’éléments de nature personnelle, et selon nous, s’ils étaient publiés les lecteurs auraient pu s’intéresser davantage aux personnalités faisant l’objet de ces informations qu’aux informations elles-mêmes. À présent, nous espérons que leur divulgation contribuera à illustrer que ces matériaux peuvent s’appliquer à tous ceux qui sont en recherche de vérité. Nous sommes certains que ces informations peuvent s’appliquer à des personnes comme vous parce que nous ne sommes pas différents de vous: nous avons la même gamme d’émotions, les mêmes forces et les mêmes faiblesses, ainsi que le même désir de savoir ce qui est communément appelé la vérité.

La mort en novembre 1984 de Don Elkins, l’intervieweur pendant les contacts avec Ra, a mis fin à ces contacts parce que c’est l’harmonie qui régnait entre nous trois qui était le facteur primordial permettant à ceux de Ra de parler à travers notre groupe. La publication des informations personnelles obtenues lors de ces contacts ne signifie pas nécessairement que nous ne pourrons plus jamais obtenir ce contact, mais notre conviction actuelle est qu’il y a de fortes chances pour que cette partie de notre service soit terminée. Selon nous, pour pouvoir rendre le service le plus approprié nous devons simplement servir sans mettre de conditions à ce désir. C’est dans ce simple souhait que nous avons formé ce groupe à la fin des années 1980 et que dans les trois semaines, nous avons été abasourdis de pouvoir prendre part à ce qui devait devenir les contacts avec Ra. Nous ne tentons pas consciemment de rétablir un contact avec ceux de Ra parce que ce serait ne pas abandonner complètement notre volonté à la Grande Volonté, mais plutôt imposer nos propres petites volontés pleines de distorsions en vue d’obtenir le moyen le plus adéquat pour nous-mêmes de servir autrui. Nous ne croyons pas qu’il y ait aucune erreur dans l’expérience des chercheurs, et nous sommes plutôt doués pour reconnaître les conseils! Le décès de Don Elkins pourrait signifier que les contacts Ra sont terminés. Quoi qu’il en soit, il semble que le temps est venu de partager les dernières informations issues des contacts avec Ra avec des personnes qui, comme nous, seraient désireuses de lire tout ce que ceux de Ra peuvent avoir à dire sur n’importe quel sujet, et de considérer ces paroles comme des catalyseurs pour l’évolution personnelle.

Comme les éléments personnels sont extraits de certaines des 106 séances qui ont eu lieu au fil des contacts Ra, ils sont dispersés et disparates. Nous espérons que les commentaires que nous avons ajoutés constituent un tissu raisonnablement cohérent incrusté dans les transmissions Ra. Nous avons fait de notre mieux pour partager avec vous ce qui n’est en fait que des opinions humaines. Nous sommes tout à fait faillibles et nous ne voulons pas mettre de pierres d’achoppement sur votre chemin, donc, s’il vous plaît, ne tenez pas compte de ce qui ne vous agrée pas, et retenez seulement ce qui vous correspond.

Carla L. Rueckert: Jim a accepté la tâche de vous décrire les circonstances dans lesquelles chacun des fragments a été obtenu. Ma part est d’ajouter mon point de vue sur de nombreux sujets, mais surtout sans doute à propos de Don et de moi, ce que Jim ne pouvait pas faire puisqu’il ne nous a pas connus avant les trois années de contacts avec ceux de Ra. Je fais écho au sentiment de Jim: il est temps que les derniers éléments de ces contacts soient partagés. Ceux qui ont apprécié les idées de Ra continueront à apprécier les bons mots[1] qui étaient leur spécialité. Nous, de L/L, pouvons à présent pousser un soupir de soulagement et dire: «oui, c’est là TOUTE la matière, il n’y a plus rien d’autre!». Et sans aucun doute, le lecteur constatera de ces fragments de nos vies que nous sommes tout aussi insensés que le reste de l’humanité, et qu’il ne faut pas nous confondre avec la source de ces transmissions. Je considère cela comme important.

Cela a été pour moi le plus grand privilège et le plus grand défi de ma vie d’avoir eu à prendre soin de Donald Elkins pendant les 16 dernières années de sa vie. Jamais deux personnes ne se sont aimées plus profondément, même si le besoin de Don de rester sur sa réserve était tel qu’aucun de ses sentiments ne m’a jamais été montré et que cela a été un catalyseur sur lequel j’ai dû travailler. J’ai aimé et chéri du mieux que j’ai pu ce cher homme, et je l’honore comme le seul véritablement grand homme que j’aie jamais rencontré personnellement. C’est son intellect curieux qui l’a d’abord fait poser les questions auxquelles ceux de Ra ont répondu. C’est lui qui a eu la vision d’une vie en tant que famille spirituelle plutôt que nucléaire. Jim et moi avons beaucoup de chance d’avoir eu un tel homme pour nous guider et souvent nous instruire. Et j’ai eu le bonheur de vivre une romance pure et fidèle avec une âme-sœur qui était tout pour moi. Pendant que vous lirez cette dernière partie d’un contact qui ne reviendra probablement jamais, réjouissez-vous du fait que Don Elkins ait vécu et servi parmi nous pèlerins errants, avec autant de dévotion que de lumière.

De L’introduction à La Loi Une, Livre V

Traduit par Micheline Deschreider

[1] En français dans le texte original (NdT)

Vade mecum du pèlerin errant

Un manuel à l’intention des extraterrestres et autres outsiders spirituels

Disponible dès maintenant: « A Wanderer’s Handbook » by Carla L. Rueckert, traduit par Micheline Deschreider.

« Nous devons parler ensemble, nous les pèlerins de la Terre. Nous devons nous raconter mutuellement notre histoire, frères et sœurs de l’affliction, nous qui nous efforçons de partager l’amour le plus profond que nous avons dans notre cœur avec la conscience existant sur cette chère planète. Voici mon histoire, au moment où j’appelle tous les pèlerins errants au service le plus digne. Nous sommes ici pour aider à la moisson à l’aube de ce millénaire. » (Carla L. Rueckert dans le préface)

Intervieweur: […] Qui sont les missionnés? D’où viennent-ils?

Ra: Je suis Ra. Imaginez, si vous voulez, les sables de vos rivages. Aussi innombrables que les grains de sable sont les sources de l’infini intelligent. Quand un complexe mémoriel sociétal est parvenu à la complète compréhension de son désir, il peut conclure que son désir est le Service d’autrui avec distorsion vers la main tendue, figurativement, à toutes les entités qui appellent à l’aide. Ces entités que vous pouvez nommer les frères et sœurs de l’affliction, se penchent vers cet appel de détresse. Ces entités proviennent de tous les lieux de la Création infinie et sont liées entre elles par le désir de servir dans cette distorsion. (La Loi Une, Séance 12)

519TnMo+dALDisponible pour lecture et téléchargement gratuits en format PDF et en format broché et kindle, bientôt aussi en reliure dure.

Merci et bonne lecture!
Votre Maison d’édition La Loi Une

L’Amour sur le Grand Échiquier

Le Choix cover 1« Vous êtes une étincelle de la grande pensée unique originelle du Créateur infini. Disons que le Créateur, dans son infinitude, dans son impossibilité d’être décrit, est une vibration. Vous avez cette vibration originelle, qui est l’amour inconditionnel, comme base de chaque cellule de votre être. Sans cette Pensée d’Amour, rien de ce qui a été fait n’est fait. » (Q’uo)

Le mot ‘amour’ tel que nous l’utilisons normalement, n’est pas l’énergie de l’Amour ou du Logos du Grand Échiquier. Nous utilisons parfois le mot ‘amour’ pour désigner le romanesque/romantique avec ses fleurs, ses poèmes et ses sérénades. Nous comprenons tous la nature instable de l’amour romantique. Qui sait? Peut-être durera-t-il? Et peut-être pas. Ce n’est pas cet amour-là qui a créé l’univers. Ni pratiquement aucun des autres usages habituels du mot ‘amour’. Nous aimons notre voiture; notre nouveau costume; notre hobby; nos vacances. Nous aimons notre restaurant favori ; ce nouveau film, la dernière musique à la mode. Aucune de ces émotions ne permet de découvrir l’amour qui a créé tout ce qui est.

C’est seulement quand on se demande quelle sorte d’amour a poussé le Créateur à lancer, dans un grand ‘Big Bang’, toutes les parties de Lui-même, dans l’univers qu’Il a manifesté, juste dans le but d’observer l’évolution de celui-ci, que l’on est prêt à entendre le récit fait par la Confédération, celui de la manière dont le Logos a engendré l’univers qui nous entoure.

La Confédération explique que la Grande Pensée originelle, ou Logos, du Créateur est l’Amour pur et inconditionnel. Cette vibration d’amour inconditionnel crée et manifeste tous les mondes existants, selon la nature de cette Pensée.

L’Amour inconditionnel ou Logos, est un élément du Grand Échiquier, tout comme le sont sa nature unitaire et son choix fondamental par libre volonté. Nous savons que la véritable nature du Créateur, Son ‘Je suis’, c’est l’Amour inconditionnel. Nous pouvons compter sur l’amour du Créateur qui nous aime inconditionnellement et absolument. Le Créateur ne retirera pas cet amour. Il est fasciné de voir comment progresse Sa Création.

Nous qui participons au Grand Jeu de la Vie, nous avons pour vibration fondamentale ce même amour inconditionnel. L’objectif du Jeu est, en partie, de découvrir cette grande Pensée originelle ou Logos à l’intérieur de nous-mêmes. Selon les dogmes religieux, nous ne pouvons pas trouver cet amour en nous-mêmes. Cependant, le channeling reçu de la Confédération indique que, à mesure que nous apprenons à jouer au Jeu, nous découvrons des niveaux de plus en plus profonds de cet amour caché dans les plis de notre nature ordinaire.

Carla L. Rueckert, Comment vivre la Loi Une, Niveau I: Le Choix
Traduction: Micheline Deschreider

pdf gratuitbroché kindle