Jésus, Le Maître Enseignant

31rNtkGUpdL._SX331_BO1,204,203,200_1 Le royaume des cieux se trouve en vous

 

Nous vivons actuellement sur une planète qui se trouve dans un grand état de confusion. Afin de transcender cette confusion, il est nécessaire que nous n’utilisions pas l’information et l’intelligence qui proviennent de ce monde.

La méditation est l’unique moyen pour atteindre une bonne compréhension de ce dernier.

Tout comme le grand maître que nous nommons Jésus l’a dit à plusieurs reprises « Le royaume des cieux se trouve en vous ».

Nous nous tournons, par la pratique de la méditation, à l’intérieur de nous-mêmes et regardons l’immensité du Créateur. C’est de cette façon, pas à pas, que la vérité que beaucoup de grands maîtres ont tenté de transmettre aux êtres humains s’épanouit.


Notre plus nouvelle publication dans la série Initiation.
Traduit par Nicolas Turban. Aussi paru en format kindle.

Publicités

Livre V de la Loi Une est disponible

Cover screen shotJim A. McCarty: La matière du présent livre n’a pas été incluse dans les quatre volumes déjà publiés de la série LA LOI UNE parce qu’il s’agit principalement d’éléments de nature personnelle, et selon nous, s’ils étaient publiés les lecteurs auraient pu s’intéresser davantage aux personnalités faisant l’objet de ces informations qu’aux informations elles-mêmes. À présent, nous espérons que leur divulgation contribuera à illustrer que ces matériaux peuvent s’appliquer à tous ceux qui sont en recherche de vérité. Nous sommes certains que ces informations peuvent s’appliquer à des personnes comme vous parce que nous ne sommes pas différents de vous: nous avons la même gamme d’émotions, les mêmes forces et les mêmes faiblesses, ainsi que le même désir de savoir ce qui est communément appelé la vérité.

La mort en novembre 1984 de Don Elkins, l’intervieweur pendant les contacts avec Ra, a mis fin à ces contacts parce que c’est l’harmonie qui régnait entre nous trois qui était le facteur primordial permettant à ceux de Ra de parler à travers notre groupe. La publication des informations personnelles obtenues lors de ces contacts ne signifie pas nécessairement que nous ne pourrons plus jamais obtenir ce contact, mais notre conviction actuelle est qu’il y a de fortes chances pour que cette partie de notre service soit terminée. Selon nous, pour pouvoir rendre le service le plus approprié nous devons simplement servir sans mettre de conditions à ce désir. C’est dans ce simple souhait que nous avons formé ce groupe à la fin des années 1980 et que dans les trois semaines, nous avons été abasourdis de pouvoir prendre part à ce qui devait devenir les contacts avec Ra. Nous ne tentons pas consciemment de rétablir un contact avec ceux de Ra parce que ce serait ne pas abandonner complètement notre volonté à la Grande Volonté, mais plutôt imposer nos propres petites volontés pleines de distorsions en vue d’obtenir le moyen le plus adéquat pour nous-mêmes de servir autrui. Nous ne croyons pas qu’il y ait aucune erreur dans l’expérience des chercheurs, et nous sommes plutôt doués pour reconnaître les conseils! Le décès de Don Elkins pourrait signifier que les contacts Ra sont terminés. Quoi qu’il en soit, il semble que le temps est venu de partager les dernières informations issues des contacts avec Ra avec des personnes qui, comme nous, seraient désireuses de lire tout ce que ceux de Ra peuvent avoir à dire sur n’importe quel sujet, et de considérer ces paroles comme des catalyseurs pour l’évolution personnelle.

Comme les éléments personnels sont extraits de certaines des 106 séances qui ont eu lieu au fil des contacts Ra, ils sont dispersés et disparates. Nous espérons que les commentaires que nous avons ajoutés constituent un tissu raisonnablement cohérent incrusté dans les transmissions Ra. Nous avons fait de notre mieux pour partager avec vous ce qui n’est en fait que des opinions humaines. Nous sommes tout à fait faillibles et nous ne voulons pas mettre de pierres d’achoppement sur votre chemin, donc, s’il vous plaît, ne tenez pas compte de ce qui ne vous agrée pas, et retenez seulement ce qui vous correspond.

Carla L. Rueckert: Jim a accepté la tâche de vous décrire les circonstances dans lesquelles chacun des fragments a été obtenu. Ma part est d’ajouter mon point de vue sur de nombreux sujets, mais surtout sans doute à propos de Don et de moi, ce que Jim ne pouvait pas faire puisqu’il ne nous a pas connus avant les trois années de contacts avec ceux de Ra. Je fais écho au sentiment de Jim: il est temps que les derniers éléments de ces contacts soient partagés. Ceux qui ont apprécié les idées de Ra continueront à apprécier les bons mots[1] qui étaient leur spécialité. Nous, de L/L, pouvons à présent pousser un soupir de soulagement et dire: «oui, c’est là TOUTE la matière, il n’y a plus rien d’autre!». Et sans aucun doute, le lecteur constatera de ces fragments de nos vies que nous sommes tout aussi insensés que le reste de l’humanité, et qu’il ne faut pas nous confondre avec la source de ces transmissions. Je considère cela comme important.

Cela a été pour moi le plus grand privilège et le plus grand défi de ma vie d’avoir eu à prendre soin de Donald Elkins pendant les 16 dernières années de sa vie. Jamais deux personnes ne se sont aimées plus profondément, même si le besoin de Don de rester sur sa réserve était tel qu’aucun de ses sentiments ne m’a jamais été montré et que cela a été un catalyseur sur lequel j’ai dû travailler. J’ai aimé et chéri du mieux que j’ai pu ce cher homme, et je l’honore comme le seul véritablement grand homme que j’aie jamais rencontré personnellement. C’est son intellect curieux qui l’a d’abord fait poser les questions auxquelles ceux de Ra ont répondu. C’est lui qui a eu la vision d’une vie en tant que famille spirituelle plutôt que nucléaire. Jim et moi avons beaucoup de chance d’avoir eu un tel homme pour nous guider et souvent nous instruire. Et j’ai eu le bonheur de vivre une romance pure et fidèle avec une âme-sœur qui était tout pour moi. Pendant que vous lirez cette dernière partie d’un contact qui ne reviendra probablement jamais, réjouissez-vous du fait que Don Elkins ait vécu et servi parmi nous pèlerins errants, avec autant de dévotion que de lumière.

De L’introduction à La Loi Une, Livre V

Traduit par Micheline Deschreider

[1] En français dans le texte original (NdT)

Vade mecum du pèlerin errant

Un manuel à l’intention des extraterrestres et autres outsiders spirituels

Disponible dès maintenant: « A Wanderer’s Handbook » by Carla L. Rueckert, traduit par Micheline Deschreider.

« Nous devons parler ensemble, nous les pèlerins de la Terre. Nous devons nous raconter mutuellement notre histoire, frères et sœurs de l’affliction, nous qui nous efforçons de partager l’amour le plus profond que nous avons dans notre cœur avec la conscience existant sur cette chère planète. Voici mon histoire, au moment où j’appelle tous les pèlerins errants au service le plus digne. Nous sommes ici pour aider à la moisson à l’aube de ce millénaire. » (Carla L. Rueckert dans le préface)

Intervieweur: […] Qui sont les missionnés? D’où viennent-ils?

Ra: Je suis Ra. Imaginez, si vous voulez, les sables de vos rivages. Aussi innombrables que les grains de sable sont les sources de l’infini intelligent. Quand un complexe mémoriel sociétal est parvenu à la complète compréhension de son désir, il peut conclure que son désir est le Service d’autrui avec distorsion vers la main tendue, figurativement, à toutes les entités qui appellent à l’aide. Ces entités que vous pouvez nommer les frères et sœurs de l’affliction, se penchent vers cet appel de détresse. Ces entités proviennent de tous les lieux de la Création infinie et sont liées entre elles par le désir de servir dans cette distorsion. (La Loi Une, Séance 12)

Disponible pour lecture et téléchargement gratuits en format PDF et en format broché.

Merci et bonne lecture!

L’Amour sur le Grand Échiquier

Le Choix cover 1« Vous êtes une étincelle de la grande pensée unique originelle du Créateur infini. Disons que le Créateur, dans son infinitude, dans son impossibilité d’être décrit, est une vibration. Vous avez cette vibration originelle, qui est l’amour inconditionnel, comme base de chaque cellule de votre être. Sans cette Pensée d’Amour, rien de ce qui a été fait n’est fait. » (Q’uo)

Le mot ‘amour’ tel que nous l’utilisons normalement, n’est pas l’énergie de l’Amour ou du Logos du Grand Échiquier. Nous utilisons parfois le mot ‘amour’ pour désigner le romanesque/romantique avec ses fleurs, ses poèmes et ses sérénades. Nous comprenons tous la nature instable de l’amour romantique. Qui sait? Peut-être durera-t-il? Et peut-être pas. Ce n’est pas cet amour-là qui a créé l’univers. Ni pratiquement aucun des autres usages habituels du mot ‘amour’. Nous aimons notre voiture; notre nouveau costume; notre hobby; nos vacances. Nous aimons notre restaurant favori ; ce nouveau film, la dernière musique à la mode. Aucune de ces émotions ne permet de découvrir l’amour qui a créé tout ce qui est.

C’est seulement quand on se demande quelle sorte d’amour a poussé le Créateur à lancer, dans un grand ‘Big Bang’, toutes les parties de Lui-même, dans l’univers qu’Il a manifesté, juste dans le but d’observer l’évolution de celui-ci, que l’on est prêt à entendre le récit fait par la Confédération, celui de la manière dont le Logos a engendré l’univers qui nous entoure.

La Confédération explique que la Grande Pensée originelle, ou Logos, du Créateur est l’Amour pur et inconditionnel. Cette vibration d’amour inconditionnel crée et manifeste tous les mondes existants, selon la nature de cette Pensée.

L’Amour inconditionnel ou Logos, est un élément du Grand Échiquier, tout comme le sont sa nature unitaire et son choix fondamental par libre volonté. Nous savons que la véritable nature du Créateur, Son ‘Je suis’, c’est l’Amour inconditionnel. Nous pouvons compter sur l’amour du Créateur qui nous aime inconditionnellement et absolument. Le Créateur ne retirera pas cet amour. Il est fasciné de voir comment progresse Sa Création.

Nous qui participons au Grand Jeu de la Vie, nous avons pour vibration fondamentale ce même amour inconditionnel. L’objectif du Jeu est, en partie, de découvrir cette grande Pensée originelle ou Logos à l’intérieur de nous-mêmes. Selon les dogmes religieux, nous ne pouvons pas trouver cet amour en nous-mêmes. Cependant, le channeling reçu de la Confédération indique que, à mesure que nous apprenons à jouer au Jeu, nous découvrons des niveaux de plus en plus profonds de cet amour caché dans les plis de notre nature ordinaire.

Carla L. Rueckert, Comment vivre la Loi Une, Niveau I: Le Choix
Traduction: Micheline Deschreider

pdf gratuitbroché kindle

Le Libre Arbitre


L’impact de la prise de conscience de la véritable nature des illusions nichées dans l’expérience est perturbant et peut demander un temps d’ajustement, pendant lequel la nature du ‘soi’ a la possibilité de se transformer pour s’adapter à ce libre arbitre qui entre dans la Création à chaque niveau de développement. Le libre arbitre qui vous concerne vous, se distingue peu du libre arbitre du Logos qui est votre ‘soi’ supérieur, du Logos global qui est le mental-groupe de ce courant d’âmes, du Logos global qui est le mental planétaire, et ainsi de suite. Les connexions que chaque entité a avec d’autres aspects d’un être infini qui est le ‘soi’, sont innombrables, de sorte que le libre arbitre est, dirons-nous, cette image de la divinité qui exprime le féminin, le toujours mouvant, le fructifiant.
[1]

Le Choix cover 1Nous supposons généralement que nous avons la liberté du choix. Nous travaillons et habitons où nous le souhaitons. Nous choisissons librement nos compagnons et nos intérêts. Cependant, pour un certain nombre d’autorités allant des psychologues aux hommes de science, en passant par des figures religieuses, cette apparente liberté est une illusion.

Classiquement, les scientifiques présument que le monde de la nature opère selon des lois fixes de comportement, d’adaptation et d’évolution. Les psychologues suivent de près les scientifiques en suggérant que nos choix sont déterminés génétiquement et culturellement. Nous pensons que nous avons un libre arbitre, disent-ils, mais en réalité nous agissons selon nos instincts modifiés par l’éducation donnée par les parents et autres figures d’autorité culturelle, ainsi que par les forces de propagande et de marketing de nos sociétés et des ‘mass media’.

Lire la suite

Disponible dès maintenant: Livre IV

Livre IV cover

« Le Livre IV de La Loi Une est un début d’étude de la nature et de l’utilisation métaphysique du mental archétypal. Le mental archétypal est le mental du Logos, le plan utilisé pour réaliser la Création et les moyens par lesquels nous évoluons dans le mental, dans le corps et dans l’esprit. Ra a dit que les trois meilleures méthodes pour étudier le mental archétypal sont le tarot, l’astrologie et l’Arbre de vie ou magie cérémonielle. Nous avons décidé d’étudier le mental archétypal en nous basant sur le tarot, et plus spécifiquement sur les vingt-deux images ou arcanes majeurs. Au livre IV nous travaillons principalement sur les sept premières lames qui sont les archétypes de la structure du mental. Nous donnons également un résumé des 22 lames du tarot. »

Don Elkins, Carla Rueckert et Jim McCarty dans la préambule


magicianPDF-Download Livre IV, sans frais

Traduction: Micheline Deschreider

Information sur l’image:

Matrice du Mental
Le Magicien
Arcane N° I

Redessiné par L/L Research

Le Grand Échiquier – Version Scientifique

Le Choix cover 1Carla L. Rueckert dans Comment vivre la La Loi Une:

Au collège, on nous parle de sciences et de méthode scientifique. Nous y apprenons la théorie fondamentale des sciences classiques, selon laquelle il existe ‘quelque part’ un monde qui n’a rien à voir avec nous, ni avec ce que nous pensons. Le processus scientifique se doit d’observer les phénomènes qui surviennent naturellement dans ce monde de ‘quelque part’, jusqu’à ce que l’on ait rassemblé suffisamment d’informations pour former une hypothèse à propos de ce que l’on observe. Ensuite, on mène des expériences qui étayent ou anéantissent l’hypothèse en question. Le scientifique classique est aussi satisfait d’une réponse négative que d’une réponse positive car de toute façon la somme des connaissances scientifiques a pu s’augmenter. C’est une manière hautement séduisante et nette de regarder l’univers. Nous avons parcouru un long chemin en appliquant la méthode scientifique à la création de notre culture actuelle avec ses nombreuses facilités.

Avant l’apparition de cet état de choses bien net, les études scientifiques et religieuses étaient liées entre elles. Les connaissances médicales et astronomiques, la chimie et l’étude des éléments, tout cela était étroitement lié à une discipline mystique nommée ‘alchimie’. Dans l’antiquité, les grands penseurs hermétiques d’Égypte et de Grèce ne séparaient pas de la science la foi et la philosophie. Les riches textes allégoriques des alchimistes offrent toujours une exploration sophistiquée et subtile des interconnexions entre microcosme et macrocosme, entre l’homme vu comme une âme et la Création vue comme un tout.

[…]

Cette nette séparation entre étude de la foi et étude de toutes les choses de ce monde a eu une influence critique.


Vous pouvez lire Comment vivre la Loi Une Niveau I: Le Choix (Traduction par M. Deschreider)