Une ancienne planète habitée: Maldek

6.10 INTERVIEWEUR Les deux.

RA En un temps/espace, dans ce qui est votre passé, il y a eu une population d’êtres de troisième densité sur une planète qui se trouvait dans votre système solaire. Il y a différents noms par lesquels cette planète a été appelée. Le complexe vibratoire sonore le plus communément utilisé par vos peuples est Maldek. Ces entités, détruisant leur sphère planétaire, ont ainsi été forcées de trouver de la place pour elles-mêmes dans cette troisième densité, qui est la seule de votre système solaire dans leur présent temps/espace à avoir été hospitalière et à même d’offrir les leçons nécessaires à la diminution de leurs distorsions mental/corps/esprit par rapport à la Loi Une.

Publicités

Ce qui n’est pas nécessaire tombe de soi-même

INTERVIEWEUR Merci. J’ai ici une question de Jim que je vais lire textuellement: «Une grande partie de la tradition mystique de recherche sur Terre croit que le soi individuel doit être effacé ou oblitéré et le monde matériel ignoré pour que l’individu puisse atteindre le ‘nirvana’, comme il est appelé, ou l’illumination. Quel est le véritable rôle du soi individuel et de ses activités terrestres pour devenir de plus en plus impliqué dans la Loi Une?»

RA Je suis Ra. Le rôle approprié de l’entité dans cette densité est de faire l’expérience de toutes les choses désirées, puis d’analyser, comprendre et accepter ces expériences, d’en extraire l’amour/lumière qui s’y trouve. Rien ne sera supprimé. Ce qui n’est pas nécessaire tombe de soi-même.

L’orientation se développe à partir de l’analyse du désir. Ces désirs inclinent de plus en plus à l’application consciente de l’amour/lumière à mesure que l’entité s’approvisionne en expérience distillée. Nous avons découvert qu’il est inapproprié à l’extrême d’encourager l’anéantissement de quels que désirs que ce soit, sauf à suggérer l’imagination plutôt que l’exécution dans le plan physique, comme vous l’appelez, des désirs non compatibles avec la Loi Une, préservant ainsi la distorsion primale du libre arbitre.

[…]

Ra, Séance 18

La Loi Une, Livre I

Approche de la Loi Une

4.20 INTERVIEWEUR Mon objectif est essentiellement d’en découvrir davantage sur la Loi Une, et il serait très utile de découvrir les techniques de guérison. Je suis conscient de votre problème par rapport au libre arbitre. Pouvez-vous me citer la Loi Une et les lois de la guérison?

RA Je suis Ra. La Loi Une, bien que dépassant la limitation du nom, comme vous appelez les complexes vibratoires sonores, peut être approchée en disant que toutes les choses sont une, qu’il n’y a pas de polarité, pas de correct ou d’erroné, pas de dissonance, mais seulement une identité. Tout est un, et ce un est amour/lumière, lumière/amour, le Créateur infini.

Une des distorsions primales de la Loi Une est celle de la guérison. La guérison se produit quand un complexe mental/corps/esprit réalise au plus profond de lui-même la Loi Une; c’est-à-dire qu’il n’y a pas de disharmonie, pas d’imperfection; tout est complet et entier et parfait. Dès lors, l’infini intelligent à l’intérieur du complexe mental/corps/esprit, reforme l’illusion du corps, du mental ou de l’esprit en une forme en conformité avec la Loi Une. Le guérisseur agit comme un dynamiseur ou catalyseur dans ce processus entièrement individuel.

Un point qui peut être intéressant est qu’un guérisseur qui demande à apprendre doit prendre la distorsion comprise comme responsabilité pour cette demande/ce don reçu. Ceci est un honneur/devoir qui doit être soigneusement considéré dans le libre arbitre avant d’en faire la demande.

Il ne faut qu’exercer la discipline de la compréhension

4.19 INTERVIEWEUR Alors est-ce que ce programme impliquerait des choses spécifiques à faire, des instructions et exercices spécifiques?

RA Je suis Ra. Nous ne sommes pas incarnés parmi vos peuples actuellement; donc nous pouvons guider et tenter de spécifier, mais nous ne pouvons pas, par exemple, montrer. Ceci est un handicap. Cependant, il peut y avoir en effet des exercices assez spécifiques pour le mental, le corps et l’esprit au cours du processus d’enseignement/apprentissage que nous offrons.

Il doit être répété une fois encore que la guérison n’est qu’une distorsion de la Loi Une. Pour arriver à une compréhension non altérée de cette loi il n’est pas nécessaire de guérir ni de se livrer à aucune manifestation, mais il faut seulement exercer la discipline de la compréhension.

Nous voudrions demander qu’une ou deux questions terminent cette séance.

En premier lieu, le mental doit être connu de lui-même.

4.17 INTERVIEWEUR Je ne sais pas du tout combien de temps cela pourrait prendre. Vous est-il possible de donner un synopsis du programme de formation requis? Je ne sais pas quelles questions poser à cet égard.

RA Je suis Ra. Nous considérons votre demande d’information car, comme vous l’avez noté, il y a un nombre important de complexes vibratoires sonores qui peuvent être utilisés en chaîne pour former le guérisseur.

Le synopsis est une demande bien appropriée pour comprendre ce qui est impliqué.

En premier lieu, le mental doit être connu de lui-même. Ceci est peut-être la partie la plus ardue du travail de guérison. Quand le mental se connaît lui-même alors l’aspect le plus important de la guérison apparaît. La conscience est le microcosme de la Loi Une.

La deuxième partie a trait aux disciplines des complexes corps. Dans les influx qui atteignent votre planète en ce moment, ces entendements et disciplines concernent l’équilibre entre amour et sagesse dans l’utilisation du corps dans ses fonctions naturelles.

Le troisième domaine est le spirituel, et dans ce domaine les deux premières disciplines sont reliées au travers de l’établissement du contact avec l’infini intelligent.

Deux sortes d’entités peuvent guérir

4.14 INTERVIEWEUR Je suis quelque peu désemparé. Je vous comprends partiellement, mais je ne suis pas certain de vous comprendre complètement. Pourriez-vous reformuler cela d’une autre façon?

RA Je suis Ra. Je peux reformuler cela de nombreuses façons; étant donné la connaissance par cet instrument de vos complexes vibratoires sonores. Je vais m’efforcer d’obtenir une distorsion plus courte cette fois.

Il y en a de deux sortes qui peuvent guérir: ceux qui comme vous-même ont la distorsion innée orientée vers le don de connaissances de la Loi Une, qui peuvent guérir mais ne le font pas; et ceux qui, ayant les mêmes connaissances mais ne témoignant d’aucune distorsion significative envers la Loi Une en mental, corps ou esprit, ont néanmoins ouvert un canal à cette même capacité.

L’important étant qu’il y en a qui, sans formation appropriée, dirons-nous guérissent cependant. Un autre point intéressant à noter est que ceux dont la vie n’égale pas leur travail peuvent trouver quelque peu difficile d’absorber l’énergie de l’infini intelligent et se déforment d’une manière telle qu’ils provoquent des dissonances en eux-mêmes et chez autrui, et trouvent peut-être même nécessaire de mettre fin à leurs activités de guérison. C’est pourquoi, ceux du premier type, ceux qui cherchent à servir et sont désireux d’être formés en pensées, paroles et actions, sont ceux qui seront à même de confortablement préserver la distorsion orientée vers le service dans le domaine de la guérison

Guérir – en harmonie ou non avec la Loi Une

4.13 INTERVIEWEUR Je suppose donc, alors, que la personne sélectionnée serait un individu très en harmonie avec la Loi Une. Même si elle ne le comprend pas intellectuellement, elle devrait vivre selon la Loi Une?

RA Je suis Ra. Ceci est à la fois exact et inexact. Le premier cas, cela étant l’exactitude, s’appliquerait à quelqu’un de semblable à l’interlocuteur lui-même, qui a une interprétation orientée vers la guérison, comme vous l’appelez.

L’inexactitude qui sera observée, c’est la guérison de ceux dont les activités, dans votre illusion d’espace/temps, ne reflètent pas la Loi Une mais dont l’habileté a trouvé son chemin vers l’infini intelligent, indépendamment du plan d’existence à partir duquel cette distorsion se trouve.