OVNI humains à usage destructif: une autre raison pour une petite moisson

8.2 INTERVIEWEUR Il y a une partie du texte d’hier que je voudrais lire, où vous dites: «un certain nombre d’atterrissages ont lieu. Certains de ces atterrissages sont le fait de vos semblables, d’autres sont le fait du groupe que vous connaissez sous le nom d’Orion». Ma première question est: qu’avez-vous voulu dire par l’affirmation que certains des atterrissages sont dus à nos peuples?

RA Je suis Ra. Vos peuples ont, en ce présent de temps/espace, des compétences technologiques, si vous voulez les nommer ainsi, permettant de créer et faire voler la forme et le type de vaisseaux connus de vous comme objets volants non identifiés. Malheureusement pour le taux vibratoire du complexe mémoriel sociétal de vos peuples, ces engins ne sont pas destinés au service de l’humanité, mais à la destruction potentielle. Cela accentue le brouillage du nexus vibratoire de votre complexe mémoriel social et provoque une situation où ni ceux qui sont orientés vers le service d’autrui, ni ceux qui sont orientés vers le service de soi, ne peuvent gagner d’énergie/puissance ouvrant un passage vers l’infini intelligent pour le complexe mémoriel sociétal. Ceci, à son tour, fait en sorte que la moisson est pauvre.


dans Le contact Ra: La Loi Une enseignée
Tome I & Édition complète

La Loi Une considère tous également

7.17 INTERVIEWEUR J’essaie de comprendre comment un groupe comme celui d’Orion progresse. Comment serait-il possible, si vous étiez dans le groupe d’Orion, et orientés vers le service de soi, de progresser depuis notre troisième densité vers la quatrième? Quel apprentissage serait-il nécessaire pour cela?

RA Je suis Ra. Ce sera maintenant la dernière longue question pour cet instrument.

Vous vous rappellerez que nous avons donné certains détails sur la manière dont ceux qui ne sont pas orientés vers la recherche du service d’autrui peuvent néanmoins trouver et utiliser le passage vers l’infini intelligent. Cela est vrai à tous les niveaux de densité de notre octave. Nous ne pouvons pas parler pour ceux qui se trouvent au-dessus de nous, comme vous diriez, dans le quantum (ou octave) suivant d’existence.

Cela est en tout cas vrai pour cette octave-ci de densité. Les êtres sont moissonnés parce qu’ils peuvent voir et jouir de la lumière/amour de la densité appropriée. Ceux qui ont trouvé cette lumière/amour, amour/lumière sans le bénéfice d’un désir de service d’autrui, ont néanmoins, de par la Loi du Libre Arbitre, le droit de faire usage de cette lumière/amour dans n’importe quel but.

Également, il peut être ajouté qu’il existe des systèmes d’étude qui permettent à celui qui cherche la séparation d’accéder à ces passages. Cette étude-là est aussi difficile que celle que nous vous avons décrite, mais il y en a qui persévèrent dans cette étude, tout comme vous désirez poursuivre le difficile chemin de la recherche de la connaissance pour pouvoir servir.

La distorsion réside dans le fait que ceux qui cherchent à servir le soi sont vus par la Loi Une précisément de la même manière que ceux qui cherchent à servir autrui, car tout n’est-il pas un? Vous servir vous-mêmes et servir les autres est une façon duelle de dire la même chose, si vous pouvez comprendre l’essence de la Loi Une.

A présent, nous pouvons répondre à toutes les questions brèves que vous souhaiteriez poser.

Exemples d’intentions négatives: Adolf Hitler, le groupe Orion, l’empire, l’élite et l’esclavage

7.14 INTERVIEWEUR Vous avez dit qu’Orion était à la source de certains des contacts avec des OVNIs. Pouvez-vous me dire quelque chose de ces contacts, de leur but?

RA Je suis Ra. Considérez, si vous voulez, un simple exemple d’intentions bonnes/mauvaises. Cet exemple est Adolf. Ceci est votre complexe vibratoire sonore. L’intention est vraisemblablement d’unifier en choisissant, dans un complexe mémoriel sociétal, le complexe de distorsion appelé élite, puis de soumettre à l’esclavage, par divers effets, ceux qui sont vus par cette distorsion comme non-élite. Il y a ensuite le concept de prendre le complexe mémoriel sociétal ainsi purgé et de l’ajouter à une distorsion pensée par le groupe dit d’Orion, comme un empire.

Le problème devant lequel ils se trouvent est qu’ils ont à faire face à une vaste quantité d’énergie aléatoire libérée par le concept de séparation. Cela les rend vulnérables puisque les distorsions parmi leurs propres membres ne sont pas harmonisées.

La fin de la période d’innocence

30.0 RA Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

30.1 INTERVIEWEUR Je vais exprimer ce que j’ai à dire, et puis je vous laisserai corriger si j’ai fait des erreurs. Voici ce que j’ai à dire: la Création est une seule entité ou unité. S’il existe seulement une seule entité, alors le seul concept de service est le service de soi. Si cette entité unique se subdivise, alors naît le concept de service de l’une de ses parties à une autre partie. De ce concept provient l’égalité du service de soi ou d’autrui. Il semblerait qu’à mesure que le Logos se subdivise, les parties sélectionnent chacune une orientation. Quand des entités individualisées émergent dans l’espace/temps; alors je présume qu’elles ont une polarité. Est-ce que cette idée est correcte?

RA Je suis Ra. Cette idée est très perspicace et correcte jusqu’à la phrase finale, dans laquelle nous notons que les polarités ne commencent à être explorées qu’au point où une entité de troisième densité prend conscience de la possibilité de choix entre le concept ou la distorsion du service de soi et celle du service d’autrui. Cela marque la fin de ce que vous pouvez appeler la « conscience sans soi » ou phase innocente de prise de conscience.