Le problème de désintégration du chemin négatif

7.15 INTERVIEWEUR De quelle densité est le groupe d’Orion?

RA Je suis Ra. Comme la Confédération, les densités des consciences collectives qui incluent ce groupe sont variées. Il y en a très peu de troisième densité; un nombre plus grand de quatrième densité, un nombre aussi grand de cinquième densité; et très peu de sixième densité, qui font partie de cette organisation. Leurs nombres correspondent peut-être à un dixième des nôtres en un quelconque point du continuum espace/temps car le problème de l’entropie spirituelle leur fait éprouver une constante désintégration de leurs complexes mémoriels sociétaux.

Leur puissance est la même que la nôtre. La Loi Une ne cille ni à la lumière, ni à l’obscurité, mais est disponible en tant que service d’autrui et service de soi. Cependant, le service d’autrui a pour résultat le service de soi, ce qui préserve et renforce l’harmonie des distorsions des entités qui sont à la recherche de l’infini intelligent au travers de ces disciplines.

Ceux qui recherchent l’infini intelligent par l’usage du service de soi créent le même volume de puissance mais, ainsi que nous l’avons dit, éprouvent des difficultés constantes à cause du concept de séparation qui est implicite dans les manifestations du service de soi qui impliquent le pouvoir exercé sur autrui. Cela affaiblit et, par la suite, désintègre l’énergie assemblée par de tels complexes mental/corps/esprit qui font appel au groupe d’Orion et aux complexes mémoriels sociétaux qui font partie du groupe d’Orion.

Il faut noter, soigneusement pondéré et accepté, que la Loi Une est disponible à tout complexe mémoriel sociétal ayant décidé d’unir ses efforts dans toute recherche, qu’il s’agisse de service d’autrui ou de service de soi. Les lois, qui sont les distorsions primales de la Loi Une, sont alors mises en application et l’illusion de l’espace/temps est utilisée comme un moyen de développement des résultats de choix faits librement.

C’est ainsi que toutes les entités apprennent, quoi qu’elles recherchent. Toutes apprennent les mêmes choses, certaines rapidement, d’autres lentement.

Exemples d’intentions négatives: Adolf Hitler, le groupe Orion, l’empire, l’élite et l’esclavage

7.14 INTERVIEWEUR Vous avez dit qu’Orion était à la source de certains des contacts avec des OVNIs. Pouvez-vous me dire quelque chose de ces contacts, de leur but?

RA Je suis Ra. Considérez, si vous voulez, un simple exemple d’intentions bonnes/mauvaises. Cet exemple est Adolf. Ceci est votre complexe vibratoire sonore. L’intention est vraisemblablement d’unifier en choisissant, dans un complexe mémoriel sociétal, le complexe de distorsion appelé élite, puis de soumettre à l’esclavage, par divers effets, ceux qui sont vus par cette distorsion comme non-élite. Il y a ensuite le concept de prendre le complexe mémoriel sociétal ainsi purgé et de l’ajouter à une distorsion pensée par le groupe dit d’Orion, comme un empire.

Le problème devant lequel ils se trouvent est qu’ils ont à faire face à une vaste quantité d’énergie aléatoire libérée par le concept de séparation. Cela les rend vulnérables puisque les distorsions parmi leurs propres membres ne sont pas harmonisées.

Guérir – en harmonie ou non avec la Loi Une

4.13 INTERVIEWEUR Je suppose donc, alors, que la personne sélectionnée serait un individu très en harmonie avec la Loi Une. Même si elle ne le comprend pas intellectuellement, elle devrait vivre selon la Loi Une?

RA Je suis Ra. Ceci est à la fois exact et inexact. Le premier cas, cela étant l’exactitude, s’appliquerait à quelqu’un de semblable à l’interlocuteur lui-même, qui a une interprétation orientée vers la guérison, comme vous l’appelez.

L’inexactitude qui sera observée, c’est la guérison de ceux dont les activités, dans votre illusion d’espace/temps, ne reflètent pas la Loi Une mais dont l’habileté a trouvé son chemin vers l’infini intelligent, indépendamment du plan d’existence à partir duquel cette distorsion se trouve.

Dans notre vibration, les polarités sont harmonisées; les complexités sont simplifiées; les paradoxes sont résolus.

1.1  INTERVIEWEUR Avez-vous un but précis, et si oui, pourriez-vous nous parler un peu de ce but?

RA Je suis Ra. Nous communiquons maintenant. Nous sommes ceux de la Loi Une. Dans notre vibration, les polarités sont harmonisées; les complexités sont simplifiées; les paradoxes sont résolus. Nous sommes un. C’est notre nature et notre but.

Nous sommes anciens sur votre planète et avons servi, avec des degrés divers de réussite, en transmettant la Loi Une, de l’Unité, de l’Unicité à vos peuples. Nous avons foulé votre planète. Nous avons vu la face de vos peuples.

Cependant, nous nous sentons à présent grandement responsables de poursuivre la suppression des distorsions et pouvoirs qui ont été attribués à la Loi Une. Nous continuerons à faire cela jusqu’à ce que, disons, votre cycle se soit terminé de manière appropriée. Si pas celui-ci, alors le suivant. Nous ne faisons pas partie du temps, de sorte que nous pouvons être avec vous en n’importe lequel de vos temps.

Est-ce que cela vous donne suffisamment d’informations dont vous pouvez extraire notre objectif, mon frère?