Le problème de désintégration du chemin négatif

7.15 INTERVIEWEUR De quelle densité est le groupe d’Orion?

RA Je suis Ra. Comme la Confédération, les densités des consciences collectives qui incluent ce groupe sont variées. Il y en a très peu de troisième densité; un nombre plus grand de quatrième densité, un nombre aussi grand de cinquième densité; et très peu de sixième densité, qui font partie de cette organisation. Leurs nombres correspondent peut-être à un dixième des nôtres en un quelconque point du continuum espace/temps car le problème de l’entropie spirituelle leur fait éprouver une constante désintégration de leurs complexes mémoriels sociétaux.

Leur puissance est la même que la nôtre. La Loi Une ne cille ni à la lumière, ni à l’obscurité, mais est disponible en tant que service d’autrui et service de soi. Cependant, le service d’autrui a pour résultat le service de soi, ce qui préserve et renforce l’harmonie des distorsions des entités qui sont à la recherche de l’infini intelligent au travers de ces disciplines.

Ceux qui recherchent l’infini intelligent par l’usage du service de soi créent le même volume de puissance mais, ainsi que nous l’avons dit, éprouvent des difficultés constantes à cause du concept de séparation qui est implicite dans les manifestations du service de soi qui impliquent le pouvoir exercé sur autrui. Cela affaiblit et, par la suite, désintègre l’énergie assemblée par de tels complexes mental/corps/esprit qui font appel au groupe d’Orion et aux complexes mémoriels sociétaux qui font partie du groupe d’Orion.

Il faut noter, soigneusement pondéré et accepté, que la Loi Une est disponible à tout complexe mémoriel sociétal ayant décidé d’unir ses efforts dans toute recherche, qu’il s’agisse de service d’autrui ou de service de soi. Les lois, qui sont les distorsions primales de la Loi Une, sont alors mises en application et l’illusion de l’espace/temps est utilisée comme un moyen de développement des résultats de choix faits librement.

C’est ainsi que toutes les entités apprennent, quoi qu’elles recherchent. Toutes apprennent les mêmes choses, certaines rapidement, d’autres lentement.

Ce qui n’est pas nécessaire tombe de soi-même

INTERVIEWEUR Merci. J’ai ici une question de Jim que je vais lire textuellement: «Une grande partie de la tradition mystique de recherche sur Terre croit que le soi individuel doit être effacé ou oblitéré et le monde matériel ignoré pour que l’individu puisse atteindre le ‘nirvana’, comme il est appelé, ou l’illumination. Quel est le véritable rôle du soi individuel et de ses activités terrestres pour devenir de plus en plus impliqué dans la Loi Une?»

RA Je suis Ra. Le rôle approprié de l’entité dans cette densité est de faire l’expérience de toutes les choses désirées, puis d’analyser, comprendre et accepter ces expériences, d’en extraire l’amour/lumière qui s’y trouve. Rien ne sera supprimé. Ce qui n’est pas nécessaire tombe de soi-même.

L’orientation se développe à partir de l’analyse du désir. Ces désirs inclinent de plus en plus à l’application consciente de l’amour/lumière à mesure que l’entité s’approvisionne en expérience distillée. Nous avons découvert qu’il est inapproprié à l’extrême d’encourager l’anéantissement de quels que désirs que ce soit, sauf à suggérer l’imagination plutôt que l’exécution dans le plan physique, comme vous l’appelez, des désirs non compatibles avec la Loi Une, préservant ainsi la distorsion primale du libre arbitre.

[…]

Ra, Séance 18

La Loi Une, Livre I

Approche de la Loi Une

4.20 INTERVIEWEUR Mon objectif est essentiellement d’en découvrir davantage sur la Loi Une, et il serait très utile de découvrir les techniques de guérison. Je suis conscient de votre problème par rapport au libre arbitre. Pouvez-vous me citer la Loi Une et les lois de la guérison?

RA Je suis Ra. La Loi Une, bien que dépassant la limitation du nom, comme vous appelez les complexes vibratoires sonores, peut être approchée en disant que toutes les choses sont une, qu’il n’y a pas de polarité, pas de correct ou d’erroné, pas de dissonance, mais seulement une identité. Tout est un, et ce un est amour/lumière, lumière/amour, le Créateur infini.

Une des distorsions primales de la Loi Une est celle de la guérison. La guérison se produit quand un complexe mental/corps/esprit réalise au plus profond de lui-même la Loi Une; c’est-à-dire qu’il n’y a pas de disharmonie, pas d’imperfection; tout est complet et entier et parfait. Dès lors, l’infini intelligent à l’intérieur du complexe mental/corps/esprit, reforme l’illusion du corps, du mental ou de l’esprit en une forme en conformité avec la Loi Une. Le guérisseur agit comme un dynamiseur ou catalyseur dans ce processus entièrement individuel.

Un point qui peut être intéressant est qu’un guérisseur qui demande à apprendre doit prendre la distorsion comprise comme responsabilité pour cette demande/ce don reçu. Ceci est un honneur/devoir qui doit être soigneusement considéré dans le libre arbitre avant d’en faire la demande.

La Loi de la Confusion que vous avez nommée la Loi du Libre Arbitre

3.14 INTERVIEWEUR Ceci est plutôt terre-à-terre, mais je me demandais pourquoi la pyramide a été construite à l’aide de nombreux blocs plutôt qu’avoir créé la chose entière comme une forme créée en une seule fois ?

RA Je suis Ra. Il y a une loi dont nous croyons qu’elle est une des distorsions primales les plus importantes de la Loi Une. C’est la Loi de la Confusion. Vous l’avez nommée la Loi du Libre Arbitre.

Nous souhaitions fabriquer une machine à guérir, ou un complexe d’une proportion temps/espace aussi efficace que possible. Mais nous ne désirions pas que le mystère soit pénétré par les peuples de façon à ce que nous soyons vénérés au titre de constructeurs d’une pyramide miraculeuse. C’est pourquoi elle paraît avoir été construite et non pensée.