Pas de contacts extraterrestres ouverts à moins qu’ils soient appelés

7.2 INTERVIEWEUR De ceci je conclus que la difficulté que vous avez à entrer en contact avec cette planète-ci, en ce moment, est due au mélange des gens d’ici, certains ayant conscience de l’unité, certains non, et que pour cette raison vous ne pouvez pas venir ouvertement ou donner des preuves de votre contact. Cela est-il exact?

RA Je suis Ra. Ainsi que nous venons de le répéter par l’intermédiaire de cet instrument, nous devons intégrer toutes les portions de votre complexe mémoriel sociétal dans sa forme illusoire de désintégration. Alors le produit de ceci peut être vu comme la limite de notre capacité à servir.

Nous avons la chance que la Loi du Service porte au carré les désirs de ceux qui appellent. Sans cela, nous n’aurions pas d’existence dans ce temps/espace en ce continuum actuel de l’illusion. En bref, vous avez fondamentalement raison. La pensée de ne pas être capables ne fait pas partie de notre complexe de forme pensée orienté vers vos peuples; il s’agit plutôt d’une considération maximale de ce qui est possible.

La dissolution dans le néant est la dissolution dans l’unité, car il n’y a pas de néant.

6.7 INTERVIEWEUR Comment avez-vous pu faire la transition depuis Vénus? Est-ce que vous avez dû changer votre dimension pour arpenter la Terre?

RA Vous vous rappellerez l’exercice du vent. La dissolution dans le néant est la dissolution dans l’unité, car il n’y a pas de néant. Depuis la sixième dimension, nous sommes capables de manipuler, par la pensée, l’infini intelligent qui se trouve dans chaque particule de lumière ou lumière déformée, de sorte que nous sommes à même de nous habiller d’une réplique, visible dans la troisième densité, de nos complexes mental/corps/esprit dans la sixième densité. Nous avons été autorisés à procéder à cette expérience par le Conseil qui garde cette planète.

De l’amour à la lumière, de la lumière à la Loi Une et de là à l’éternité

3.10 INTERVIEWEUR Donc, quand quelqu’un est totalement informé en ce qui concerne la Loi Une et vit la Loi Une, alors des choses comme la construction de pyramides par l’effort mental direct deviennent banales. Est-ce bien cela que je dois comprendre?

RA Je suis Ra. C’est inexact dans la mesure où il y a une distinction entre le pouvoir individuel au travers de la Loi Une et la compréhension combinée ou du complexe mental/corps/esprit mémoriel sociétal de la Loi Une.

Dans le premier cas, seul celui qui est purifié de toute imperfection pourrait déplacer une montagne. Dans le cas d’une compréhension massive de l’unité, chaque individu peut contenir une quantité acceptable de distorsion tandis que la masse reste à même de déplacer des montagnes. La progression se fait normalement depuis l’entendement que vous recherchez présentement jusqu’à une dimension d’entendement régie par les lois de l’amour, et qui est à la recherche des lois de la lumière. Ceux qui vibrent dans la Loi de la Lumière sont à la recherche de la Loi Une. Ceux qui vibrent dans la Loi Une sont à la recherche de la Loi de l’Eternité.

Nous ne savons pas ce qu’il y a au-delà de la dissolution du soi unifié dans tout ce qui est, car nous cherchons encore à devenir tout ce qui est, et nous sommes toujours Ra. C’est ainsi que nos chemins se poursuivent.

La Loi Une

1.7  INTERVIEWEUR [La question a été perdue parce que l’interlocuteur se tenait trop loin de l’enregistreur pour qu’elle puisse être enregistrée.]

RA Je suis Ra. Considérez, si vous voulez, que l’univers est infini. Cela est encore à prouver ou à réfuter, mais nous pouvons vous assurer qu’il n’y a pas de fin à vous-mêmes, à votre compréhension, à ce que vous nommeriez votre voyage de recherche, ou à vos perceptions de la création.

Ce qui est infini ne peut pas être multiple, car le multiple est un concept fini. Pour avoir l’infinitude vous devez d’abord identifier ou définir l’infini en tant qu’unité; sinon, ce terme n’a aucun référent, aucune signification. Dans un Créateur infini il y a seulement l’unité. Vous avez vu des exemples simples d’unité. Vous avez vu le prisme qui montre toutes les couleurs qui proviennent de la lumière du soleil. Voilà un exemple très simple d’unité.

En vérité, rien n’est correct ou erroné. Il n’y a aucune polarité car tout sera, comme vous diriez, réconcilié à un moment de votre danse par l’intermédiaire du complexe mental/corps/esprit que vous vous amusez à déformer de diverses manières en ce moment. Cette distorsion n’est en aucun cas nécessaire. Elle est choisie par chacun d’entre vous comme une alternative à la compréhension de la complète unité de pensée qui relie toutes choses.

Vous n’êtes pas en train de parler d’entités ou de choses de ce genre ou qui présentent quelques similitudes. Vous êtes toute chose, tout être, toute émotion, tout événement, toute situation. Vous êtes l’unité. Vous êtes l’infini. Vous êtes amour/lumière, lumière/amour. Vous êtes. C’est cela la Loi Une.

Pouvons-nous énoncer plus en détail?

Dans notre vibration, les polarités sont harmonisées; les complexités sont simplifiées; les paradoxes sont résolus.

1.1  INTERVIEWEUR Avez-vous un but précis, et si oui, pourriez-vous nous parler un peu de ce but?

RA Je suis Ra. Nous communiquons maintenant. Nous sommes ceux de la Loi Une. Dans notre vibration, les polarités sont harmonisées; les complexités sont simplifiées; les paradoxes sont résolus. Nous sommes un. C’est notre nature et notre but.

Nous sommes anciens sur votre planète et avons servi, avec des degrés divers de réussite, en transmettant la Loi Une, de l’Unité, de l’Unicité à vos peuples. Nous avons foulé votre planète. Nous avons vu la face de vos peuples.

Cependant, nous nous sentons à présent grandement responsables de poursuivre la suppression des distorsions et pouvoirs qui ont été attribués à la Loi Une. Nous continuerons à faire cela jusqu’à ce que, disons, votre cycle se soit terminé de manière appropriée. Si pas celui-ci, alors le suivant. Nous ne faisons pas partie du temps, de sorte que nous pouvons être avec vous en n’importe lequel de vos temps.

Est-ce que cela vous donne suffisamment d’informations dont vous pouvez extraire notre objectif, mon frère?