OVNI humains à usage destructif: une autre raison pour une petite moisson

8.2 INTERVIEWEUR Il y a une partie du texte d’hier que je voudrais lire, où vous dites: «un certain nombre d’atterrissages ont lieu. Certains de ces atterrissages sont le fait de vos semblables, d’autres sont le fait du groupe que vous connaissez sous le nom d’Orion». Ma première question est: qu’avez-vous voulu dire par l’affirmation que certains des atterrissages sont dus à nos peuples?

RA Je suis Ra. Vos peuples ont, en ce présent de temps/espace, des compétences technologiques, si vous voulez les nommer ainsi, permettant de créer et faire voler la forme et le type de vaisseaux connus de vous comme objets volants non identifiés. Malheureusement pour le taux vibratoire du complexe mémoriel sociétal de vos peuples, ces engins ne sont pas destinés au service de l’humanité, mais à la destruction potentielle. Cela accentue le brouillage du nexus vibratoire de votre complexe mémoriel social et provoque une situation où ni ceux qui sont orientés vers le service d’autrui, ni ceux qui sont orientés vers le service de soi, ne peuvent gagner d’énergie/puissance ouvrant un passage vers l’infini intelligent pour le complexe mémoriel sociétal. Ceci, à son tour, fait en sorte que la moisson est pauvre.


dans Le contact Ra: La Loi Une enseignée
Tome I & Édition complète

La Loi Une considère tous également

7.17 INTERVIEWEUR J’essaie de comprendre comment un groupe comme celui d’Orion progresse. Comment serait-il possible, si vous étiez dans le groupe d’Orion, et orientés vers le service de soi, de progresser depuis notre troisième densité vers la quatrième? Quel apprentissage serait-il nécessaire pour cela?

RA Je suis Ra. Ce sera maintenant la dernière longue question pour cet instrument.

Vous vous rappellerez que nous avons donné certains détails sur la manière dont ceux qui ne sont pas orientés vers la recherche du service d’autrui peuvent néanmoins trouver et utiliser le passage vers l’infini intelligent. Cela est vrai à tous les niveaux de densité de notre octave. Nous ne pouvons pas parler pour ceux qui se trouvent au-dessus de nous, comme vous diriez, dans le quantum (ou octave) suivant d’existence.

Cela est en tout cas vrai pour cette octave-ci de densité. Les êtres sont moissonnés parce qu’ils peuvent voir et jouir de la lumière/amour de la densité appropriée. Ceux qui ont trouvé cette lumière/amour, amour/lumière sans le bénéfice d’un désir de service d’autrui, ont néanmoins, de par la Loi du Libre Arbitre, le droit de faire usage de cette lumière/amour dans n’importe quel but.

Également, il peut être ajouté qu’il existe des systèmes d’étude qui permettent à celui qui cherche la séparation d’accéder à ces passages. Cette étude-là est aussi difficile que celle que nous vous avons décrite, mais il y en a qui persévèrent dans cette étude, tout comme vous désirez poursuivre le difficile chemin de la recherche de la connaissance pour pouvoir servir.

La distorsion réside dans le fait que ceux qui cherchent à servir le soi sont vus par la Loi Une précisément de la même manière que ceux qui cherchent à servir autrui, car tout n’est-il pas un? Vous servir vous-mêmes et servir les autres est une façon duelle de dire la même chose, si vous pouvez comprendre l’essence de la Loi Une.

A présent, nous pouvons répondre à toutes les questions brèves que vous souhaiteriez poser.

De Création en Création

INTERVIEWEUR […] Ce que je voudrais savoir d’abord c’est si toutes les entités transitent de deuxième en troisième densité, ou bien est-ce que certaines entités ne passent jamais par cette transition?

RA Je suis Ra. Votre question présuppose les compréhensions de continuum espace/temps de l’énergie intelligente qui anime votre illusion. Dans le contexte de cette illusion nous pouvons dire que certains n’opèrent pas de transfert d’une densité particulière à une autre, car le continuum est fini.

Dans la compréhension que nous avons de l’univers ou de la Création comme un être infini, son cœur battant comme s’il était vivant dans sa propre énergie intelligente, il n’est qu’un battement du cœur de cette intelligence, de Création en Création. Dans ce contexte, chacune des entités de conscience a fait l’expérience/est en train de faire l’expérience/va faire l’expérience de toutes et chacune des densités.

Ra, Séance 19

La dissolution dans le néant est la dissolution dans l’unité, car il n’y a pas de néant.

6.7 INTERVIEWEUR Comment avez-vous pu faire la transition depuis Vénus? Est-ce que vous avez dû changer votre dimension pour arpenter la Terre?

RA Vous vous rappellerez l’exercice du vent. La dissolution dans le néant est la dissolution dans l’unité, car il n’y a pas de néant. Depuis la sixième dimension, nous sommes capables de manipuler, par la pensée, l’infini intelligent qui se trouve dans chaque particule de lumière ou lumière déformée, de sorte que nous sommes à même de nous habiller d’une réplique, visible dans la troisième densité, de nos complexes mental/corps/esprit dans la sixième densité. Nous avons été autorisés à procéder à cette expérience par le Conseil qui garde cette planète.

Exploration et équilibrage du complexe esprit dans un état normal

6.1 INTERVIEWEUR Nous aimerions poursuivre la matière d’hier. Nous avons dû cesser avant [inaudible].

RA Je suis Ra. Cela est bien pour nous.

Nous traitons à présent de la troisième partie de l’enseignement/apprentissage concernant le développement des pouvoirs de l’énergie de guérison.

Le troisième domaine est le complexe spirituel qui incarne les champs de force et de conscience les moins déformés de votre complexe mental/corps/esprit. L’exploration et l’équilibrage du complexe esprit constituent en fait la partie la plus longue et la plus subtile de votre apprentissage/enseignement. Nous avons considéré le mental comme un arbre. Le mental contrôle le corps. Avec un mental focalisé, équilibré et conscient, le corps confortable dans tous les penchants et distorsions qui procurent alors un confort adéquatement équilibré pour cet instrument, l’instrument est alors prêt à entreprendre le grand œuvre.

C’est le travail du vent et du feu. Le champ énergétique du corps spirituel est un chemin ou canal. Lorsque corps et mental sont réceptifs et ouverts, alors l’esprit peut devenir une navette ou un communicateur à partir de l’énergie individuelle/volonté d’élévation, et à partir des influx de feu et de souffle créateurs dirigés vers le bas.

La capacité de guérir, comme toute autre, ce que cet instrument appellerait des aptitudes paranormales, est affectée par l’ouverture d’un passage ou navette vers l’infini intelligent. Il y en a beaucoup, sur votre plan, qui ont une faille ou un passage aléatoire dans leur champ d’énergie spirituelle, parfois dû à l’ingestion de substances chimiques comme ce que cet instrument appellerait du LSD, qui peuvent, au hasard et sans contrôle, puiser dans des sources énergétiques. Ce peuvent être ou non des entités qui souhaitent servir. La raison d’une ouverture prudente et consciente de ce canal est de servir d’une manière plus fiable, d’une manière plus commune ou habituelle, comme cela est vu par le complexe de distorsion du guérisseur. Pour d’autres, il peut sembler que ce soient des miracles. Pour celui/celle qui a ouvert avec soin la porte vers l’infini intelligent, ceci est ordinaire; ceci est habituel; c’est comme cela doit être. L’expérience de la vie devient quelque peu transformée. Le grand œuvre se poursuit.

A présent nous sentons que ces exercices suffisent pour vos débuts. Nous allons, dans un certain avenir —quand vous sentirez que vous avez accompli ce qui est placé devant vous— commencer à vous guider vers une compréhension plus précise des fonctions et usages de ce passage dans l’expérience de la guérison.

Ce n’est pas par l’exemple que le guérisseur fait le travail

5.1 INTERVIEWEUR La dernière fois que nous avons communiqué nous avons parlé de l’apprentissage de la guérison. J’ai l’impression, d’après ce vous nous avez donné à la séance d’avant, qu’il est nécessaire de d’abord purifier le soi par certaines disciplines et exercices. Ensuite, pour guérir un patient, il est nécessaire, par exemple, et probablement par certains exercices, de créer chez le patient une configuration mentale qui lui permette de se guérir lui-même. Est-ce exact?

RA Je suis Ra. Bien que votre distorsion d’apprentissage/compréhension soit essentiellement correcte, votre choix de complexe vibration/son n’est pas tout à fait aussi précis que cette langue le permet.

Ce n’est pas par l’exemple que le guérisseur fait le travail. Le travail existe de, et par lui-même. Le guérisseur n’est que le catalyseur, tout comme cet instrument a la catalyse nécessaire pour fournir le canal transmettant nos paroles, et cependant par l’exemple ou l’exercice elle ne peut obtenir aucune pensée pour ce travail.

La guérison/le travail est conforme en ce qu’elle/il est une forme de relais d’une certaine distorsion de l’infini intelligent.

Approche de la Loi Une

4.20 INTERVIEWEUR Mon objectif est essentiellement d’en découvrir davantage sur la Loi Une, et il serait très utile de découvrir les techniques de guérison. Je suis conscient de votre problème par rapport au libre arbitre. Pouvez-vous me citer la Loi Une et les lois de la guérison?

RA Je suis Ra. La Loi Une, bien que dépassant la limitation du nom, comme vous appelez les complexes vibratoires sonores, peut être approchée en disant que toutes les choses sont une, qu’il n’y a pas de polarité, pas de correct ou d’erroné, pas de dissonance, mais seulement une identité. Tout est un, et ce un est amour/lumière, lumière/amour, le Créateur infini.

Une des distorsions primales de la Loi Une est celle de la guérison. La guérison se produit quand un complexe mental/corps/esprit réalise au plus profond de lui-même la Loi Une; c’est-à-dire qu’il n’y a pas de disharmonie, pas d’imperfection; tout est complet et entier et parfait. Dès lors, l’infini intelligent à l’intérieur du complexe mental/corps/esprit, reforme l’illusion du corps, du mental ou de l’esprit en une forme en conformité avec la Loi Une. Le guérisseur agit comme un dynamiseur ou catalyseur dans ce processus entièrement individuel.

Un point qui peut être intéressant est qu’un guérisseur qui demande à apprendre doit prendre la distorsion comprise comme responsabilité pour cette demande/ce don reçu. Ceci est un honneur/devoir qui doit être soigneusement considéré dans le libre arbitre avant d’en faire la demande.

En premier lieu, le mental doit être connu de lui-même.

4.17 INTERVIEWEUR Je ne sais pas du tout combien de temps cela pourrait prendre. Vous est-il possible de donner un synopsis du programme de formation requis? Je ne sais pas quelles questions poser à cet égard.

RA Je suis Ra. Nous considérons votre demande d’information car, comme vous l’avez noté, il y a un nombre important de complexes vibratoires sonores qui peuvent être utilisés en chaîne pour former le guérisseur.

Le synopsis est une demande bien appropriée pour comprendre ce qui est impliqué.

En premier lieu, le mental doit être connu de lui-même. Ceci est peut-être la partie la plus ardue du travail de guérison. Quand le mental se connaît lui-même alors l’aspect le plus important de la guérison apparaît. La conscience est le microcosme de la Loi Une.

La deuxième partie a trait aux disciplines des complexes corps. Dans les influx qui atteignent votre planète en ce moment, ces entendements et disciplines concernent l’équilibre entre amour et sagesse dans l’utilisation du corps dans ses fonctions naturelles.

Le troisième domaine est le spirituel, et dans ce domaine les deux premières disciplines sont reliées au travers de l’établissement du contact avec l’infini intelligent.

Deux sortes d’entités peuvent guérir

4.14 INTERVIEWEUR Je suis quelque peu désemparé. Je vous comprends partiellement, mais je ne suis pas certain de vous comprendre complètement. Pourriez-vous reformuler cela d’une autre façon?

RA Je suis Ra. Je peux reformuler cela de nombreuses façons; étant donné la connaissance par cet instrument de vos complexes vibratoires sonores. Je vais m’efforcer d’obtenir une distorsion plus courte cette fois.

Il y en a de deux sortes qui peuvent guérir: ceux qui comme vous-même ont la distorsion innée orientée vers le don de connaissances de la Loi Une, qui peuvent guérir mais ne le font pas; et ceux qui, ayant les mêmes connaissances mais ne témoignant d’aucune distorsion significative envers la Loi Une en mental, corps ou esprit, ont néanmoins ouvert un canal à cette même capacité.

L’important étant qu’il y en a qui, sans formation appropriée, dirons-nous guérissent cependant. Un autre point intéressant à noter est que ceux dont la vie n’égale pas leur travail peuvent trouver quelque peu difficile d’absorber l’énergie de l’infini intelligent et se déforment d’une manière telle qu’ils provoquent des dissonances en eux-mêmes et chez autrui, et trouvent peut-être même nécessaire de mettre fin à leurs activités de guérison. C’est pourquoi, ceux du premier type, ceux qui cherchent à servir et sont désireux d’être formés en pensées, paroles et actions, sont ceux qui seront à même de confortablement préserver la distorsion orientée vers le service dans le domaine de la guérison