Des signaux sont envoyés depuis l’inconscient

22.0 RA Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Je communique maintenant.

22.1 INTERVIEWEUR L’instrument voudrait vous poser quelques questions. L’instrument voudrait savoir pourquoi elle sent une odeur d’encens plusieurs fois par jour en des endroits divers?

RA Je suis Ra. Cet instrument a passé sa vie à se consacrer au service. Ceci a amené cet instrument à ce nexus d’espace/temps avec la distorsion consciente et inconsciente vers le service, avec en plus la distorsion consciente vers le service par la communication. A chaque fois, comme vous le diriez, que nous accomplissons ce travail notre distorsion vibrationnelle de complexe mémoriel sociétal se mêle plus fermement aux distorsions inconscientes de cet instrument vers le service. Nous devenons ainsi une partie du complexe vibratoire de cet instrument et elle une partie du nôtre. Cela se passe au niveau inconscient, le niveau par lequel le mental est descendu jusqu’aux racines de la conscience que vous pouvez appeler cosmique.

Cet instrument n’a pas pris pleinement conscience de ce lent changement de maillage dans le complexe vibratoire. Cependant, à mesure que se poursuit cette consécration sur les deux niveaux, ainsi que les travaux, des signaux sont envoyés depuis l’inconscient de manière symbolique. Parce que cet instrument a un sens très vif de l’odorat cette association a lieu inconsciemment, et la forme pensée de cette odeur est perçue par l’entité.

de la Séance 22 du 10 février 1981


dans La Loi Une Livre I (PDF gratuit)
et Le contact Ra, Tome I

Les Frères et Sœurs du Désarroi

12.26 INTERVIEWEUR Vous avez parlé de Missionnés. Qui sont les Missionnés? D’où viennent-ils?

RA Je suis Ra. Imaginez, si vous voulez, les sables de vos rivages. Aussi innombrables que les grains de sable sont les sources de l’infini intelligent.

Quand un complexe mémoriel sociétal est parvenu à la complète compréhension de son désir, il peut conclure que son désir est le service d’autrui avec distorsion vers la main tendue, figurativement, à toutes les entités qui appellent à l’aide. Ces entités que vous pouvez nommer les Frères et Sœurs du Désarroi, se penchent vers cet appel de désarroi. Ces entités sont de tous les endroits de l’infinie Création et sont liées entre elles par le désir de servir dans cette distorsion.

de La Loi Une Livre I (lire gratuitement)

pour commander une version imprimée écrivez à contact@laloiune.eu

Ra – complexe mémoriel sociétal originaire de la planète Vénus

6.4 INTERVIEWEUR […] Je pense qu’il serait maintenant approprié d’inclure un petit aperçu de vous-mêmes; si possible des informations expliquant d’où vous êtes venus avant de vous investir dans la planète Terre, si cela est possible.

RA Je suis Ra. Je suis, avec le complexe mémoriel sociétal dont je fais partie, l’un de ceux qui ont voyagé vers l’extérieur, depuis une autre planète à l’intérieur de votre propre système solaire, ainsi que cette entité l’appellerait. L’influence planétaire était ce que vous appelez Vénus. Nous sommes une race ancienne selon vos mesures. Quand nous étions dans la sixième dimension de nos êtres physiques nous étions ce que vous appelleriez dorés. Nous étions de taille élevée, et d’une certaine délicatesse. Notre complexe de corps physique couvrant ce que vous appelez l’intégument, avait un lustre doré.[1]

Sous cette forme nous avons décidé de venir parmi vos peuples. Vos peuples, en ce temps-là, étaient très différents de nous en apparence physique, comme vous l’appelleriez. C’est pourquoi, nous ne nous sommes pas bien mélangés à la population et étions manifestement très différents. Voilà pourquoi notre visite a été relativement courte, car nous nous sommes trouvés dans la position hypocrite d’être acclamés pour d’autres que vos propres prochains. C’est l’époque à laquelle nous avons construit les structures pour lesquelles vous témoignez de l’intérêt.


[1] Certains indices paraissent indiquer que Ra avait l’intention de dire ici ‘troisième’ dimension et non ‘sixième’, si l’on inclut l’information donnée au 6.7 et parce qu’il parle du ‘complexe du corps physique’ et d’ ‘intégument’, dont nous savons par d’autres transmissions qu’ils sont devenus de la lumière (ex.: 8.20).

Du roc impérissable

3.12 INTERVIEWEUR Donc le roc a été créé sur place et non transporté d’un lieu en un autre? Est-ce exact?

RA Je suis Ra. Nous avons construit avec du roc impérissable la Grande Pyramide comme vous l’appelez. Certaines autres pyramides ont été construites en pierres transportées d’un endroit en un autre.

Certaines pyramides – des formes pensées créées par le complexe mémoriel sociétal de Ra

3.11 INTERVIEWEUR Est-ce que la pyramide a été construite par l’action concertée de nombreux individus?

RA Je suis Ra. Les pyramides que nous avons pensées/construites étaient des formes pensées créées par notre complexe mémoriel sociétal.

De l’amour à la lumière, de la lumière à la Loi Une et de là à l’éternité

3.10 INTERVIEWEUR Donc, quand quelqu’un est totalement informé en ce qui concerne la Loi Une et vit la Loi Une, alors des choses comme la construction de pyramides par l’effort mental direct deviennent banales. Est-ce bien cela que je dois comprendre?

RA Je suis Ra. C’est inexact dans la mesure où il y a une distinction entre le pouvoir individuel au travers de la Loi Une et la compréhension combinée ou du complexe mental/corps/esprit mémoriel sociétal de la Loi Une.

Dans le premier cas, seul celui qui est purifié de toute imperfection pourrait déplacer une montagne. Dans le cas d’une compréhension massive de l’unité, chaque individu peut contenir une quantité acceptable de distorsion tandis que la masse reste à même de déplacer des montagnes. La progression se fait normalement depuis l’entendement que vous recherchez présentement jusqu’à une dimension d’entendement régie par les lois de l’amour, et qui est à la recherche des lois de la lumière. Ceux qui vibrent dans la Loi de la Lumière sont à la recherche de la Loi Une. Ceux qui vibrent dans la Loi Une sont à la recherche de la Loi de l’Eternité.

Nous ne savons pas ce qu’il y a au-delà de la dissolution du soi unifié dans tout ce qui est, car nous cherchons encore à devenir tout ce qui est, et nous sommes toujours Ra. C’est ainsi que nos chemins se poursuivent.

Le rôle de Ra auprès des Egyptiens

1.5  INTERVIEWEUR Pouvez-vous détailler un peu votre rôle auprès des Egyptiens?

RA Je suis Ra. L’identité de la vibration Ra est notre identité. Nous, en tant que groupe ou ce que vous appelleriez complexe mémoriel sociétal, sommes entrés en contact avec une race de votre famille planétaire que vous nommez les Egyptiens. D’autres de notre densité sont entrés en contact au même moment en Amérique du Sud, et ce que vous appelez les ’cités perdues‘ ont été leur tentative de contribution à la Loi Une.

Nous avons parlé à quelqu’un qui a entendu et compris, et qui était à même de décréter la Loi du Un. Mais les prêtres et les peuples de cette période ont rapidement déformé notre message, le vidant, dirions-nous, de toute la compassion grâce à laquelle l’unité est informée, de par sa nature même. Puisqu’elle contient tout, elle ne peut abhorrer personne.

Lorsque nous n’avons plus pu disposer d’aucun canal approprié au travers duquel pourrait être énoncée la Loi Une, nous nous sommes retirés de la position dès lors hypocrite dans laquelle nous nous étions laissé placer. D’autres mythes, dirons-nous, ayant plus à voir avec la polarité et ce qui appartient à votre vibration, qui est complexe, ont une nouvelle fois repris dans cette société particulière/ce complexe particulier.

Est-ce que ceci forme une quantité suffisante d’informations, ou pourrions-nous parler davantage?