OVNI humains à usage destructif: une autre raison pour une petite moisson

8.2 INTERVIEWEUR Il y a une partie du texte d’hier que je voudrais lire, où vous dites: «un certain nombre d’atterrissages ont lieu. Certains de ces atterrissages sont le fait de vos semblables, d’autres sont le fait du groupe que vous connaissez sous le nom d’Orion». Ma première question est: qu’avez-vous voulu dire par l’affirmation que certains des atterrissages sont dus à nos peuples?

RA Je suis Ra. Vos peuples ont, en ce présent de temps/espace, des compétences technologiques, si vous voulez les nommer ainsi, permettant de créer et faire voler la forme et le type de vaisseaux connus de vous comme objets volants non identifiés. Malheureusement pour le taux vibratoire du complexe mémoriel sociétal de vos peuples, ces engins ne sont pas destinés au service de l’humanité, mais à la destruction potentielle. Cela accentue le brouillage du nexus vibratoire de votre complexe mémoriel social et provoque une situation où ni ceux qui sont orientés vers le service d’autrui, ni ceux qui sont orientés vers le service de soi, ne peuvent gagner d’énergie/puissance ouvrant un passage vers l’infini intelligent pour le complexe mémoriel sociétal. Ceci, à son tour, fait en sorte que la moisson est pauvre.


dans Le contact Ra: La Loi Une enseignée
Tome I & Édition complète

Progression séquentielle au travers des densités

7.16 INTERVIEWEUR Pour prendre, à titre d’exemple, la cinquième densité concernant le complexe mémoriel sociétal du groupe d’Orion, quelle était leur densité avant de devenir cinquième densité?

RA Je suis Ra. La progression au travers des densités est séquentielle. Un complexe mémoriel sociétal de cinquième densité comprendrait des complexes mental/corps/esprit moissonnés dans la quatrième densité. Ensuite, le conglomérat ou complexe collectif mental/corps/esprit opère son mélange et les résultats sont dus aux possibilités infiniment variées des combinaisons de distorsions.

Le problème de désintégration du chemin négatif

7.15 INTERVIEWEUR De quelle densité est le groupe d’Orion?

RA Je suis Ra. Comme la Confédération, les densités des consciences collectives qui incluent ce groupe sont variées. Il y en a très peu de troisième densité; un nombre plus grand de quatrième densité, un nombre aussi grand de cinquième densité; et très peu de sixième densité, qui font partie de cette organisation. Leurs nombres correspondent peut-être à un dixième des nôtres en un quelconque point du continuum espace/temps car le problème de l’entropie spirituelle leur fait éprouver une constante désintégration de leurs complexes mémoriels sociétaux.

Leur puissance est la même que la nôtre. La Loi Une ne cille ni à la lumière, ni à l’obscurité, mais est disponible en tant que service d’autrui et service de soi. Cependant, le service d’autrui a pour résultat le service de soi, ce qui préserve et renforce l’harmonie des distorsions des entités qui sont à la recherche de l’infini intelligent au travers de ces disciplines.

Ceux qui recherchent l’infini intelligent par l’usage du service de soi créent le même volume de puissance mais, ainsi que nous l’avons dit, éprouvent des difficultés constantes à cause du concept de séparation qui est implicite dans les manifestations du service de soi qui impliquent le pouvoir exercé sur autrui. Cela affaiblit et, par la suite, désintègre l’énergie assemblée par de tels complexes mental/corps/esprit qui font appel au groupe d’Orion et aux complexes mémoriels sociétaux qui font partie du groupe d’Orion.

Il faut noter, soigneusement pondéré et accepté, que la Loi Une est disponible à tout complexe mémoriel sociétal ayant décidé d’unir ses efforts dans toute recherche, qu’il s’agisse de service d’autrui ou de service de soi. Les lois, qui sont les distorsions primales de la Loi Une, sont alors mises en application et l’illusion de l’espace/temps est utilisée comme un moyen de développement des résultats de choix faits librement.

C’est ainsi que toutes les entités apprennent, quoi qu’elles recherchent. Toutes apprennent les mêmes choses, certaines rapidement, d’autres lentement.

Exemples d’intentions négatives: Adolf Hitler, le groupe Orion, l’empire, l’élite et l’esclavage

7.14 INTERVIEWEUR Vous avez dit qu’Orion était à la source de certains des contacts avec des OVNIs. Pouvez-vous me dire quelque chose de ces contacts, de leur but?

RA Je suis Ra. Considérez, si vous voulez, un simple exemple d’intentions bonnes/mauvaises. Cet exemple est Adolf. Ceci est votre complexe vibratoire sonore. L’intention est vraisemblablement d’unifier en choisissant, dans un complexe mémoriel sociétal, le complexe de distorsion appelé élite, puis de soumettre à l’esclavage, par divers effets, ceux qui sont vus par cette distorsion comme non-élite. Il y a ensuite le concept de prendre le complexe mémoriel sociétal ainsi purgé et de l’ajouter à une distorsion pensée par le groupe dit d’Orion, comme un empire.

Le problème devant lequel ils se trouvent est qu’ils ont à faire face à une vaste quantité d’énergie aléatoire libérée par le concept de séparation. Cela les rend vulnérables puisque les distorsions parmi leurs propres membres ne sont pas harmonisées.

Le Conseil de Saturne et les Gardiens

7.9 INTERVIEWEUR J’ai une question à propos de ce Conseil. Qui en sont les membres, et comment le Conseil fonctionne-t-il?

RA Je suis Ra. Les membres du Conseil sont des représentants de la Confédération et des niveaux vibratoires de vos plans intérieurs qui ont la responsabilité de votre troisième densité. Les noms ne sont pas importants parce qu’il n’y a pas de noms. Vos complexes mental/corps/esprit demandent des noms c’est pourquoi sont utilisés les complexes vibratoires sonores qui résonnent avec les distorsions vibratoires de chaque entité. Cependant, le concept du nom ne fait pas partie du Conseil. Si des noms sont demandés, nous nous y essaierons. Cependant, tous n’ont pas choisi des noms.

En nombre, le Conseil qui siège en session constante, bien que variable en nombre de ses membres par le moyen de l’équilibre, ce qui a lieu irrégulièrement, comme vous le diriez, est de neuf. Cela, c’est le Conseil siégeant. Pour épauler ce Conseil, il y a vingt-quatre entités qui offrent leurs services à la demande. Ces entités montent fidèlement la garde et ont été nommées les Gardiens.

Le Conseil fonctionne au moyen de ce que vous appelleriez le contact télépathique avec l’unicité ou unité des Neuf, les distorsions se mélangeant harmonieusement de sorte que la Loi Une gouverne avec facilité. Quand un besoin de pensée est présent, le Conseil retient le complexe de distorsion de cette nécessité, l’équilibrant comme décrit, puis recommande ce qu’il considère comme une action appropriée. Cela comprend: un: le devoir d’admettre des complexes mémoriels sociétaux dans la Confédération; deux: offrir une assistance à ceux qui ne savent pas comment aider le complexe mémoriel sociétal qui demande de l’aide, d’une manière qui s’accorde tant avec l’appel qu’avec la Loi Une, et le nombre de ceux qui font appel (c’est-à-dire parfois la résistance à l’appel); trois: la détermination des questions internes au Conseil.

Voilà les devoirs les plus importants du Conseil. Il peut, dans le doute, entrer en contact avec les vingt-quatre, qui offrent alors leur consensus/jugement/pensée au Conseil. Le Conseil peut ensuite reconsidérer toute question.

Ainsi nous inviterions des amis de l’espace

7.8 INTERVIEWEUR A quel point cet appel serait-il fort assez pour que vous veniez ouvertement parmi les gens de la Terre? Combien d’entités sur Terre devraient-elles faire appel à la Confédération?

RA Je suis Ra. Nous ne calculons pas la possibilité de venir parmi vos peuples par le nombre des appels, mais par un consensus parmi un complexe mémoriel sociétal qui a pris conscience de l’infinie conscience de toutes choses. Ceci n’a été possible parmi vos peuples que dans des cas isolés.

Dans le cas où un complexe mémoriel sociétal au service du Créateur voit cette situation et a une idée d’aide appropriée, qui ne peut être apportée que parmi vos peuples, le complexe mémoriel sociétal désirant ce projet le dépose auprès du Conseil de Saturne. S’il est approuvé, la quarantaine est levée.

Pas de contacts extraterrestres ouverts à moins qu’ils soient appelés

7.2 INTERVIEWEUR De ceci je conclus que la difficulté que vous avez à entrer en contact avec cette planète-ci, en ce moment, est due au mélange des gens d’ici, certains ayant conscience de l’unité, certains non, et que pour cette raison vous ne pouvez pas venir ouvertement ou donner des preuves de votre contact. Cela est-il exact?

RA Je suis Ra. Ainsi que nous venons de le répéter par l’intermédiaire de cet instrument, nous devons intégrer toutes les portions de votre complexe mémoriel sociétal dans sa forme illusoire de désintégration. Alors le produit de ceci peut être vu comme la limite de notre capacité à servir.

Nous avons la chance que la Loi du Service porte au carré les désirs de ceux qui appellent. Sans cela, nous n’aurions pas d’existence dans ce temps/espace en ce continuum actuel de l’illusion. En bref, vous avez fondamentalement raison. La pensée de ne pas être capables ne fait pas partie de notre complexe de forme pensée orienté vers vos peuples; il s’agit plutôt d’une considération maximale de ce qui est possible.

La conscience collective recrée l’expérience des ovnis de Vénus

6.23 INTERVIEWEUR Des photographies de vaisseaux en forme de cloche et des rapports de contacts avec des vaisseaux comme ceux qui sont venus de Vénus existent depuis moins de trente ans. Avez-vous connaissance de certains de ces rapports?

RA Je suis Ra. Nous avons connaissance de l’unicité avec ces incursions dans votre présent temps/espace. Nous ne sommes plus de Vénus. Mais il y a des formes pensées créées parmi vos peuples, datant de l’époque où nous avons marché parmi vous. La mémoire et les formes pensées créées font dès lors partie de votre complexe mémoriel sociétal. Cette conscience collective, comme vous pouvez l’appeler, crée l’expérience une nouvelle fois pour ceux qui demandent une telle expérience. La population actuelle de Vénus n’est plus de la sixième densité.

Des signaux sont envoyés depuis l’inconscient

22.0 RA Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Je communique maintenant.

22.1 INTERVIEWEUR L’instrument voudrait vous poser quelques questions. L’instrument voudrait savoir pourquoi elle sent une odeur d’encens plusieurs fois par jour en des endroits divers?

RA Je suis Ra. Cet instrument a passé sa vie à se consacrer au service. Ceci a amené cet instrument à ce nexus d’espace/temps avec la distorsion consciente et inconsciente vers le service, avec en plus la distorsion consciente vers le service par la communication. A chaque fois, comme vous le diriez, que nous accomplissons ce travail notre distorsion vibrationnelle de complexe mémoriel sociétal se mêle plus fermement aux distorsions inconscientes de cet instrument vers le service. Nous devenons ainsi une partie du complexe vibratoire de cet instrument et elle une partie du nôtre. Cela se passe au niveau inconscient, le niveau par lequel le mental est descendu jusqu’aux racines de la conscience que vous pouvez appeler cosmique.

Cet instrument n’a pas pris pleinement conscience de ce lent changement de maillage dans le complexe vibratoire. Cependant, à mesure que se poursuit cette consécration sur les deux niveaux, ainsi que les travaux, des signaux sont envoyés depuis l’inconscient de manière symbolique. Parce que cet instrument a un sens très vif de l’odorat cette association a lieu inconsciemment, et la forme pensée de cette odeur est perçue par l’entité.

de la Séance 22 du 10 février 1981


dans La Loi Une Livre I (PDF gratuit)
et Le contact Ra, Tome I

Les Frères et Sœurs du Désarroi

12.26 INTERVIEWEUR Vous avez parlé de Missionnés. Qui sont les Missionnés? D’où viennent-ils?

RA Je suis Ra. Imaginez, si vous voulez, les sables de vos rivages. Aussi innombrables que les grains de sable sont les sources de l’infini intelligent.

Quand un complexe mémoriel sociétal est parvenu à la complète compréhension de son désir, il peut conclure que son désir est le service d’autrui avec distorsion vers la main tendue, figurativement, à toutes les entités qui appellent à l’aide. Ces entités que vous pouvez nommer les Frères et Sœurs du Désarroi, se penchent vers cet appel de désarroi. Ces entités sont de tous les endroits de l’infinie Création et sont liées entre elles par le désir de servir dans cette distorsion.

de La Loi Une Livre I (lire gratuitement)

pour commander une version imprimée écrivez à contact@laloiune.eu