Les Atlantes, Egyptiens et Sud-Américains ont été contactés

24.4 INTERVIEWEUR Merci. La manière dont j’ai l’intention de continuer le livre est de poursuivre tout au long du dernier cycle de 25 000 ans dans lequel nous sommes présentement; et si possible d’examiner un peu les conditions de la quatrième densité, et ainsi trouver de nombreux points sur lesquels nous pouvons revenir et que nous pourrons approfondir au sujet de la Loi Une. Je pense que les premiers matériaux n’iront pas très profond dans la Loi Une. J’espère atteindre des parties plus philosophiques de la Loi Une au cours de séances plus avancées, pour faire progresser ces matériaux de façon telle qu’ils seront compréhensibles. J’espère que je suis la bonne direction ici.

Lors de la dernière séance vous avez mentionné qu’au cours de ce dernier cycle de 25.000 ans les Atlantes, Egyptiens et Sud-Américains ont été contactés, puis la Confédération est partie. Je comprends que la Confédération n’est pas revenue avant un certain temps. Pouvez-vous me dire les raisons, conséquences et attitudes par rapport au contact suivant avec ceux ici de la planète Terre?

RA Je suis Ra. Dans le cas des Atlantes, des amplifications sur les informations données ont eu pour résultat ces activités déformées vers la bellicosité, qui ont abouti à la seconde catastrophe atlante finale d’il y a 10.821 de vos années, ainsi que vous mesurez le temps.

Très, très nombreux ont été ceux qui ont été déplacés à cause d’actions sociétales tant dans l’Atlantide que dans des régions de ce que vous appelez les déserts d’Afrique du Nord où certains Atlantes étaient allés après le premier conflit. Les changements terrestres ont continué à cause de ce que vous appelleriez des bombes nucléaires et autres armes de cristal, faisant sombrer les dernières grandes masses de terres il y a approximativement 9.600 de vos années.

Dans les expériences égyptiennes et sud-américaines les résultats, bien que pas aussi immensément dévastateurs, ont été eux aussi éloignés de l’intention originelle de la Confédération. Il est apparu clairement, non seulement à nous mais aussi au Conseil et aux Gardiens, que nos méthodes n’étaient pas appropriées à cette sphère particulière.

Notre attitude a dès lors été la prudence, l’observation, et des efforts continus pour découvrir créativement des méthodes par lesquelles un contact par nos entités pourrait rendre service avec le moins de distorsion et surtout avec la moindre possibilité de devenir des perversions ou antithèses de notre intention, dans le partage d’informations.

de Le contact Ra, Tome I

Publicités

Un intérêt pour le culte d’Horus

horus_as_depicted_in_illustrated_list_of_the_principal_egyptian_divinities_1888_-_timea23.1 INTERVIEWEUR Vous avez parlé hier du premier contact établi par la Confédération, qui a eu lieu au cours de notre troisième cycle majeur. Vous avez dit que vous êtes apparus dans les cieux au-dessus de l’Egypte vers la même époque où de l’aide a été apportée à l’Atlantide. Pouvez-vous me dire pourquoi vous êtes allés en Egypte et quelle a été votre orientation d’attitude et de pensée quand vous êtes allés en Egypte la première fois?

RA Je suis Ra. A l’époque dont vous parlez il y avait ceux qui avaient choisi de vénérer le dieu solaire à tête de faucon, que vous connaissez par le complexe vibrationnel sonore ‘Horus’.

Nous avons été attirés à passer un certain temps, comme vous l’appelleriez, à scanner les peuples, à la recherche d’un intérêt sérieux équivalant à une recherche à laquelle nous pourrions aider sans enfreindre. Nous avons trouvé qu’à cette époque le complexe sociétal était très auto-contradictoire dans ce qui est appelé ses croyances religieuses et, pour cette raison, il n’y a pas eu d’appel approprié pour notre vibration. Ainsi, en cette période que vous connaissez comme étant approximativement 18.000 de vos années dans le passé, nous sommes partis sans entreprendre aucune action.


Image: Horus as depicted in Illustrated List of the principal Egyptian Divinities (1888) – TIMEA via Wikimedia Commons.