Le sommeil de la « réalité de consensus »

Vade mecum LL coverNotez que le groupe Q’uo ne définit pas les pèlerins errants et missionnés comme des extraterrestres sur Terre mais comme des entités qui s’éveillent à leur identité véritable d’êtres spirituels. Le sommeil auquel Q’uo fait allusion est simplement l’état dans lequel vit une personne au sein d’une culture, et dont le comportement correspond aux normes de la « réalité de consensus ». Dans ce sommeil il semble que le monde physique est tout ce qu’il y a de réel et que les objectifs de la personnalité matérialiste comme les ambitions en matière de carrière et de mariage, de bonheur, d’argent, de pouvoir et d’influence, ainsi que le fait d’être bien apprécié et adapté, sont des objectifs dignes d’être poursuivis. Que nous nous soyons éveillés de cette réalité de consensus d’une manière qui nous donne le sentiment d’être de nouveaux-venus sur cette planète, ou bien qui calque notre situation sur les modèles de pèlerins d’une religion, d’un mythe ou d’une philosophie, le fait est que nous nous sommes éveillés, et que nous ne parviendrons plus à retourner dans le nid douillet qui était peut-être le nôtre avant notre éveil. Nous sommes à présent embarqués dans un voyage qui durera toute notre incarnation présente. Ce voyage ne se déroule pas d’abord dans le monde physique, mais dans le monde métaphysique. Il se produit un profond glissement d’univers. Ceux de Ra l’ont décrit comme un glissement vers le temps/espace (ou coordonnées métaphysiques) à partir de l’espace/temps (ou coordonnées physiques). Peu importe notre voyage physique: c’est le voyage métaphysique qui compte, car les inconforts de ce voyage ne peuvent prendre tout leur sens, ne peuvent se prêter à un travail et faire l’objet d’amélioration que si l’on se place dans la réalité métaphysique que notre éveil place devant nous. Voici comment Q’uo décrit cela:

Lorsque le terme de «pèlerin errant» est utilisé, la signification première de ce mot définit quelqu’un qui voyage sans référence à un objectif ou à une destination précis. Ce terme contient implicitement une nuance de sentiment ou d’émotion de solitude, ou de solitude partagée, d’agitation peu importe l’environnement. Les vents soufflent froidement et avec âpreté pour ceux qui errent. Le soleil les brûle sans merci. Ils sont bien peu ceux qui utilisent ce terme dans une connotation d’état désirable pour un esprit aventureux. Tout l’instinct de troisième densité se porte vers l’enracinement, l’établissement du foyer, et la protection de celui-ci et de la famille. Le pèlerin errant est un déraciné lorsqu’on le regarde dans le contexte culturel dont vous jouissez dans votre environnement. Il est dès lors naturel que ce terme soit choisi pour décrire ceux qui sont arrivés dans la zone d’influence de la Terre et se sont incarnés pour faire un avec tous les citoyens de votre Terre[1].


[1] Q’uo, transcription du 22 mai 1994, p. 1-2

Qui sont les missionnés?

La définition la plus claire du missionné est celle qui est donnée dans la séance 12 du Contact Ra:

12.26 INTERVIEWEUR […] Qui sont les missionnés? D’où viennent-ils?

RA Je suis Ra. Imaginez, si vous voulez, les sables de vos rivages. Aussi innombrables que les grains de sable sont les sources de l’infini intelligent. Quand un complexe mémoriel sociétal est parvenu à la complète compréhension de son désir, il peut conclure que son désir est le Service d’autrui avec distorsion vers la main tendue, figurativement, à toutes les entités qui appellent à l’aide. Ces entités que vous pouvez nommer les frères et sœurs de l’affliction, se penchent vers cet appel de détresse. Ces entités proviennent de tous les lieux de la Création infinie et sont liées entre elles par le désir de servir dans cette distorsion.

12.27 INTERVIEWEUR Combien d’entre elles sont incarnées sur Terre actuellement?

RA Je suis Ra. Le nombre est approximatif dû à un fort influx de celles qui naissent actuellement à cause d’un besoin intense d’éclairer la vibration planétaire et aider ainsi à la moisson. Le nombre est proche de soixante-cinq millions.

12.28 INTERVIEWEUR Est-ce que la plupart d’entre elles viennent de la quatrième densité? Ou bien de quelle densité proviennent-elles?

RA Je suis Ra. Peu sont de quatrième densité. Le plus grand nombre de missionnés, comme vous les appelez, sont de sixième densité. Le désir de servir doit être distordu dans la perspective d’une grande pureté de mental et de ce que vous pouvez appeler témérité ou bravoure, selon le jugement de votre complexe de distorsion. Le défi/danger pour le pèlerin errant est qu’il oublie sa mission, devienne karmiquement impliqué, et donc précipité dans le maelström à partir duquel il s’était incarné pour éviter la destruction.

La Confédération des Planètes au Service du Créateur Infini est un intitulé que les entités qui contactent notre groupe de recherche utilisent depuis longtemps pour s’identifier et se décrire. Ceux de Ra disent provenir de la sixième densité de notre Création. Dans la période actuelle, la Terre est en train de passer de la troisième à la quatrième densité; ces sources de la Confédération sont donc en avance sur nous de deux ou trois cycles de croissance par rapport à notre stade actuel d’évolution. Ceux de Q’uo sont un principe composé de plusieurs groupes d’entités à l’intérieur de cette Confédération, tout comme ceux de Ra qui sont de sixième densité, ceux de Latwii qui sont de cinquième densité, et des sources de quatrième densité telles que Oxal et Hatonn. Le principe de Q’uo a été établi par les sources impliquées pour pouvoir parler avec notre groupe après le décès de Don Elkins, lorsque le contact avec ceux de Ra est devenu impraticable et dangereux pour nous. Cette source Q’uo décrit la situation que nous vivons actuellement sur la planète Terre:

Actuellement, en cette période particulière, beaucoup de ceux qui peuvent se dire des pèlerins sont, en train de s’éveiller à leur identité spirituelle. Au cours de cet éveil apparaît chez celui qui cherche une grande faim d’en savoir davantage, de trouver des moyens de servir, de se sentir confortable dans cet état de conscience qui est si complètement différent du travail et du jeu qui ne sont pas réfléchis. Les routines peuvent être exactement les mêmes, mais le point de vue est différent. Et une fois éveillé, le chercheur ne peut plus replonger dans le sommeil: il doit vivre éveillé dans l’incarnation[1]. 


519TnMo+dAL[1] Q’uo, extrait d’une transcription d’une méditation L/L Research datée du 13 avril 1997.

PDF gratuit
broché
kindle

Dévotion à l’Aimé

4ième & dernière partie des Extraits de la séance avec 
le Principe de Q’uo du 19 février 2011

Beaucoup de ceux qui veulent devenir prêtres cherchent généralement à travailler avec la conscience elle-même, à travailler avec leurs pensées, aussi bien de moment à moment qu’au niveau le plus profond d’un travail en conscience, à accorder leurs pensées au diapason de l’amour. Il y a eu de très, très nombreuses sortes de dévotion à l’Aimé unique. Il y a eu du temps réservé à entrer en communion avec le Créateur, à quitter le désert de la vie quotidienne pour entrer dans l’oasis de la grâce et de la miséricorde, à entrer dans la tente de prière et demeurer en silence avec l’Aimé, aveugle au monde, ouvert à l’esprit.

Vous êtes peut-être étonnés devant la multiplicité des manières de servir le Créateur, d’apprendre à connaître le Créateur. La réponse à cela, mes amis, est enfouie très profond dans l’histoire de votre planète, (…) Divers mentaux archétypaux, diverses cultures, ont trouvé diverses portes de perception, qui fonctionnent pour eux.

La perception de ces choses que celle du nom de Y a trouvée utile, est une perception qui n’accepte pas la réalité de la troisième densité qui se trouve dans l’illusion physique. Cela est radicalement différent de, par exemple, la perception typique de ceux de culture américaine ou de culture européenne où le plus grand respect est accordé à la robustesse de la vie, à sa masse et à son poids, et à ses caractéristiques physiques. Votre culture a accordé beaucoup de valeur à une compréhension de plus en plus grande de la manière dont fonctionnent les choses du point de vue de la chimie, de la physique, des mathématiques, et cetera.

Ceux qui sont à même d’arriver à la sorte de réalisation qui les libère ultimement des limites du physique sont ceux qui ont grandi dans une atmosphère de croyance en la réalité non pas de cette illusion-ci mais de celle du Créateur.

Le message complèt est disponible dans la bibliothèque de L/L Research

La clé est que nous partageons une conscience

Partie III de Extraits de la séance avec
le Principe de Q’uo du 19 février 2011

Pendant qu’elle passe par la conscience individuelle, la vie semble très constante. Mais elle ne l’est pas. Le flux de temps et d’espace a un potentiel infini. Pour ceux qui cherchent profondément assez dans le moment présent, ce moment, chaque moment, devient vivant. Sous vos pieds le sol s’ouvre et vous pouvez plonger dans ce moment présent. Les limites disparaissent et la chanson que vous avez entendue avant cette méditation dit: «tu peux être délivré».

Certains tentent d’approcher de cet état de conscience en prenant pour base un corps bien dégagé, en s’alimentant bien, en faisant bien de l’exercice (…) D’autres approchent le problème de la libération de la conscience de ses amarres en troisième densité en lisant et en s’efforçant d’assimiler de la sagesse extraite de toutes les religions et de toutes les cultures (…) La clé de ce travail est celle-ci: la conscience que vous partagez avec tous les autres qui sont conscients d’eux-mêmes est une. C’est la conscience du Créateur. C’est la conscience de l’amour complet et inconditionnel. Non pas l’amour que connaissent les poètes qui parlent de romantisme. Non pas l’amour du frère pour le frère. Non pas l’amour sentimentalisé des cartes de saint-Valentin ornées de rubans et incrustées de petites pierres scintillantes. Ceci est un amour qui crée et détruit. Cela est un état de vitalité et de potentiel infini.

La vibration d’amour est la vibration dans laquelle tournent les planètes dans leur course, dans laquelle les soleils opèrent leur rotation dans les galaxies, si lentement à vos yeux, pendant qu’ils montent dans les cieux. Vous êtes une étincelle de cette Pensée originelle unique. La progression dans n’importe quelle densité peut être mesurée en observant combien la vibration de votre conscience est proche de la vibration du Créateur infini unique.

Le message complèt est disponible dans la bibliothèque de L/L Research

L’ascension en corps: ne pas utile à tous

Extraits de la séance du 19 février 2011 (II)
de L/L Research avec le Principe de Q’uo

Alors, quelle vertu y a-t-il à envisager la façon d’accomplir l’ascension tout en étant dans le corps? Mes amis, si l’on parle d’une activité dans le corps, nous ne trouvons pas que ce concept est utile à tous. La raison pour laquelle nous disons cela est que chacun d’entre vous a acquis le moyen de se trouver sur le plan terrestre au temps de la moisson. Nombreux sont ceux qui ont souhaité avoir des incarnations sur la planète Terre en ces temps-ci, soit pour aider à élever le niveau de conscience de la planète Terre grâce à leur amour, soit pour faire un travail de troisième densité consistant à établir un équilibre satisfaisant entre amour et sagesse, amour et pouvoir, ou sagesse et pouvoir.

Par conséquent, ayant trouvé le moyen d’entrer dans le physique, nous trouvons qu’il y a de la sagesse à rester dans l’incarnation jusqu’à ce que vous ayez appris tout ce que vous pouvez, servi dans toute la mesure de vos possibilités, et soyez devenus capables de, et véritablement prêts à, renoncer à la troisième densité et à tous ses dons et difficultés.

Toutefois, celle du nom de Y a noté que la sorte d’ascension dont il est parlé dans le livre La Vie des Maîtres [1] ressemble beaucoup à une vie en quatrième densité, et nous trouvons que le cœur de la question concernant l’ascension pendant qu’on est dans le corps physique est lié à cette réalisation.


[1] Baird T. Spalding, Editeur: Robert Laffont

Sur l’ascension de Jésus Christ

Une petite série d’extraits de la séance du 19 février 2011,
reçue par L/L Research.  Trad.: Micheline D. (I) 

Jim McCarty: La question de ce soir concerne le sujet de l’ascension. (…) Ce soir nous voudrions quelques informations sur le type d’ascension accomplie par, disons, Jésus ou certains maîtres de toutes religions. Je pense que Ra a parlé des 150 âmes qui ont passé de niveau après le deuxième cycle. Elles pouvaient soit passer en quatrième densité si elles le souhaitaient, soit rester, ce qu’elles ont toutes choisi, parce qu’elles voulaient voir tous leurs frères et sœurs faire cette ascension ou passer de niveau, dirons-nous, avec elles. Nous voudrions donc en savoir un peu plus sur ce type d’ascension accomplie par certains maîtres de toutes cultures à travers les âges.

Retransmission par Carla Rueckert

The_Bible_panorama,_or_The_Holy_Scriptures_in_picture_and_story_(1891)_(14804899633)
« L’Ascension » (Gustave Doré)

Nous sommes le principe connu de vous sous le nom de «ceux de Q’uo». Nous vous saluons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique au service duquel nous venons vers vous ce soir. (…) Nous voudrions commencer pas le concept chrétien de l’ascension. L’action de quitter la troisième densité tout en étant dans son corps pour se rendre ailleurs est appelée ‘ascension’ parce que dans l’Ancien Testament et dans le Nouveau Testament ceux qui paraissaient être très avancés dans la sagesse ou dans l’amour pouvaient être enlevés de la Terre. Nous notons Élie et son tourbillon, et Jésus et sa croix. Il est donc considéré qu’ils ont opéré l’ascension en demeurant toujours dans leur corps.

De notre point de vue, nous dirions que de manière générale l’ascension signifie pour la population non-chrétienne, ou qui n’est sur aucune voie religieuse, l’événement lié à la date du solstice d’hiver de 2012, ou bien tout moment où un chercheur en particulier considère que la troisième densité est terminée et qu’a débuté la densité suivante ou l’âge suivant pour l’humanité.

continué bientôt