Dévotion à l’Aimé

4ième & dernière partie des Extraits de la séance avec 
le Principe de Q’uo du 19 février 2011

Beaucoup de ceux qui veulent devenir prêtres cherchent généralement à travailler avec la conscience elle-même, à travailler avec leurs pensées, aussi bien de moment à moment qu’au niveau le plus profond d’un travail en conscience, à accorder leurs pensées au diapason de l’amour. Il y a eu de très, très nombreuses sortes de dévotion à l’Aimé unique. Il y a eu du temps réservé à entrer en communion avec le Créateur, à quitter le désert de la vie quotidienne pour entrer dans l’oasis de la grâce et de la miséricorde, à entrer dans la tente de prière et demeurer en silence avec l’Aimé, aveugle au monde, ouvert à l’esprit.

Vous êtes peut-être étonnés devant la multiplicité des manières de servir le Créateur, d’apprendre à connaître le Créateur. La réponse à cela, mes amis, est enfouie très profond dans l’histoire de votre planète, (…) Divers mentaux archétypaux, diverses cultures, ont trouvé diverses portes de perception, qui fonctionnent pour eux.

La perception de ces choses que celle du nom de Y a trouvée utile, est une perception qui n’accepte pas la réalité de la troisième densité qui se trouve dans l’illusion physique. Cela est radicalement différent de, par exemple, la perception typique de ceux de culture américaine ou de culture européenne où le plus grand respect est accordé à la robustesse de la vie, à sa masse et à son poids, et à ses caractéristiques physiques. Votre culture a accordé beaucoup de valeur à une compréhension de plus en plus grande de la manière dont fonctionnent les choses du point de vue de la chimie, de la physique, des mathématiques, et cetera.

Ceux qui sont à même d’arriver à la sorte de réalisation qui les libère ultimement des limites du physique sont ceux qui ont grandi dans une atmosphère de croyance en la réalité non pas de cette illusion-ci mais de celle du Créateur.

Le message complèt est disponible dans la bibliothèque de L/L Research

Publicités

La clé est que nous partageons une conscience

Partie III de Extraits de la séance avec
le Principe de Q’uo du 19 février 2011

Pendant qu’elle passe par la conscience individuelle, la vie semble très constante. Mais elle ne l’est pas. Le flux de temps et d’espace a un potentiel infini. Pour ceux qui cherchent profondément assez dans le moment présent, ce moment, chaque moment, devient vivant. Sous vos pieds le sol s’ouvre et vous pouvez plonger dans ce moment présent. Les limites disparaissent et la chanson que vous avez entendue avant cette méditation dit: «tu peux être délivré».

Certains tentent d’approcher de cet état de conscience en prenant pour base un corps bien dégagé, en s’alimentant bien, en faisant bien de l’exercice (…) D’autres approchent le problème de la libération de la conscience de ses amarres en troisième densité en lisant et en s’efforçant d’assimiler de la sagesse extraite de toutes les religions et de toutes les cultures (…) La clé de ce travail est celle-ci: la conscience que vous partagez avec tous les autres qui sont conscients d’eux-mêmes est une. C’est la conscience du Créateur. C’est la conscience de l’amour complet et inconditionnel. Non pas l’amour que connaissent les poètes qui parlent de romantisme. Non pas l’amour du frère pour le frère. Non pas l’amour sentimentalisé des cartes de saint-Valentin ornées de rubans et incrustées de petites pierres scintillantes. Ceci est un amour qui crée et détruit. Cela est un état de vitalité et de potentiel infini.

La vibration d’amour est la vibration dans laquelle tournent les planètes dans leur course, dans laquelle les soleils opèrent leur rotation dans les galaxies, si lentement à vos yeux, pendant qu’ils montent dans les cieux. Vous êtes une étincelle de cette Pensée originelle unique. La progression dans n’importe quelle densité peut être mesurée en observant combien la vibration de votre conscience est proche de la vibration du Créateur infini unique.

Le message complèt est disponible dans la bibliothèque de L/L Research

L’ascension en corps: ne pas utile à tous

Extraits de la séance du 19 février 2011 (II)
de L/L Research avec le Principe de Q’uo

Alors, quelle vertu y a-t-il à envisager la façon d’accomplir l’ascension tout en étant dans le corps? Mes amis, si l’on parle d’une activité dans le corps, nous ne trouvons pas que ce concept est utile à tous. La raison pour laquelle nous disons cela est que chacun d’entre vous a acquis le moyen de se trouver sur le plan terrestre au temps de la moisson. Nombreux sont ceux qui ont souhaité avoir des incarnations sur la planète Terre en ces temps-ci, soit pour aider à élever le niveau de conscience de la planète Terre grâce à leur amour, soit pour faire un travail de troisième densité consistant à établir un équilibre satisfaisant entre amour et sagesse, amour et pouvoir, ou sagesse et pouvoir.

Par conséquent, ayant trouvé le moyen d’entrer dans le physique, nous trouvons qu’il y a de la sagesse à rester dans l’incarnation jusqu’à ce que vous ayez appris tout ce que vous pouvez, servi dans toute la mesure de vos possibilités, et soyez devenus capables de, et véritablement prêts à, renoncer à la troisième densité et à tous ses dons et difficultés.

Toutefois, celle du nom de Y a noté que la sorte d’ascension dont il est parlé dans le livre La Vie des Maîtres [1] ressemble beaucoup à une vie en quatrième densité, et nous trouvons que le cœur de la question concernant l’ascension pendant qu’on est dans le corps physique est lié à cette réalisation.


[1] Baird T. Spalding, Editeur: Robert Laffont

Sur l’ascension de Jésus Christ

Une petite série d’extraits de la séance du 19 février 2011,
reçue par L/L Research.  Trad.: Micheline D. (I) 

Jim McCarty: La question de ce soir concerne le sujet de l’ascension. (…) Ce soir nous voudrions quelques informations sur le type d’ascension accomplie par, disons, Jésus ou certains maîtres de toutes religions. Je pense que Ra a parlé des 150 âmes qui ont passé de niveau après le deuxième cycle. Elles pouvaient soit passer en quatrième densité si elles le souhaitaient, soit rester, ce qu’elles ont toutes choisi, parce qu’elles voulaient voir tous leurs frères et sœurs faire cette ascension ou passer de niveau, dirons-nous, avec elles. Nous voudrions donc en savoir un peu plus sur ce type d’ascension accomplie par certains maîtres de toutes cultures à travers les âges.

Retransmission par Carla Rueckert

The_Bible_panorama,_or_The_Holy_Scriptures_in_picture_and_story_(1891)_(14804899633)
« L’Ascension » (Gustave Doré)

Nous sommes le principe connu de vous sous le nom de «ceux de Q’uo». Nous vous saluons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique au service duquel nous venons vers vous ce soir. (…) Nous voudrions commencer pas le concept chrétien de l’ascension. L’action de quitter la troisième densité tout en étant dans son corps pour se rendre ailleurs est appelée ‘ascension’ parce que dans l’Ancien Testament et dans le Nouveau Testament ceux qui paraissaient être très avancés dans la sagesse ou dans l’amour pouvaient être enlevés de la Terre. Nous notons Élie et son tourbillon, et Jésus et sa croix. Il est donc considéré qu’ils ont opéré l’ascension en demeurant toujours dans leur corps.

De notre point de vue, nous dirions que de manière générale l’ascension signifie pour la population non-chrétienne, ou qui n’est sur aucune voie religieuse, l’événement lié à la date du solstice d’hiver de 2012, ou bien tout moment où un chercheur en particulier considère que la troisième densité est terminée et qu’a débuté la densité suivante ou l’âge suivant pour l’humanité.

continué bientôt

L’état de conscience de l’unité de la création

31 janvier 1975

Méditation du vendredi

(Retransmission par Don Elkins)

[Je suis Hatonn.] Je suis avec vous, mes amis. Je suis ici dans cette pièce. J’utilise cet instrument pour communiquer avec vous. Je réalise que cette forme de communication est un peu étrange, dirais-je, pour certains d’entre vous. Mais, mes amis, si vous voulez bien réfléchir véritablement à ce que vous appelez votre environnement, vous découvrirez qu’il est en vérité au-delà de votre compréhension, alors pourquoi cette communication, comme je l’ai appelée, serait-elle plus étrange que ce que vous découvrez autour de vous?

Mes amis, je ne tenterai pas de vous prouver que je suis, comme vous l’avez dit, un être venu d’une autre planète. Je n’essaierai pas de vous prouver que les mots que vous entendez sont mes pensées plutôt que les pensées de cet instrument. Je vous dirai simplement que nous, vos amis venus de l’espace, sommes là pour vous donner. Voilà notre dessein, mes amis. Non pas de vous offrir des preuves, mais simplement de stimuler vos pensées si cela est possible. Pour cette raison, nous avons choisi de communiquer avec vous d’une façon que vous pourriez qualifier de bizarre. Mais je peux vous assurer qu’il y a de bonnes raisons à cette manière de communiquer.

Moi-même et mes frères qui visitons cette planète en ce moment, ne sommes pas des étrangers à cette planète. Nous sommes venus ici de très nombreuses fois dans votre passé, et nous continuerons à venir visiter votre planète et à travailler avec vos peuples. Nous travaillons avec vos peuples en ce moment même, et de nombreuses manières. Il n’est pas nécessaire que nous entrions en contact avec vos peuples de cette façon-ci pour les aider. La plus grande partie de notre travail est effectuée d’une manière que vous qualifieriez de subconsciente. La plupart d’entre vous n’ont pas conscience de nos contacts. Nous présentons simplement des idées. Ces idées peuvent être acceptées ou rejetées par vos peuples. Nous espérons qu’en temps voulu nous serons à même de faire sortir vos peuples des ténèbres dans lesquelles ils se trouvent. Ces ténèbres ne sont pas nécessaires. Vos peuples peuvent rejoindre les nôtres dans la lumière du Père infini, ainsi que vous nommez cet état de conscience de l’unité de la création.

à suivre

Traduction: Micheline Deschreider

Ce message est disponible au Lectorium à L/L Research.org.