Vous avez vu le prisme qui montre toutes les couleurs qui proviennent de la lumière du soleil. Voilà un exemple très simple d’unité. (Ra 1.7)

Ra Contact014-3 sk
L’instrument Carla L. Rueckert et Jim McCarty pendant le contact Ra (1981-84)

Bienvenue à la Maison d’édition La Loi Une

Vous vous demandez où vous avez atterri?  Eh bien, nous sommes le satellite franco-allemand de L/L Research, un groupe de recherche en spiritualité établi dans l’état de Kentucky aux USA, qui depuis la fin des années 1960 reçoit en channeling, en réponse à ses questions, des messages transmis par des entités de diverses densités de conscience, œuvrant au service d’autrui et faisant partie, d’après ce qu’elles ont expliqué, de la Confédération des planètes au service du Créateur infini unique.

L/L Research a publié en américain une dizaine de livres dont certains sont déjà traduits, ou le seront bientôt, dans plusieurs langues, dont le français. Certains de ces livres ainsi que toutes les transcriptions des séances de channeling sont disponibles gratuitement sur le site http://www.llresearch.org.  Bon nombre de ces séances de channeling et certains de ces livres ont été traduits en français. La traduction se poursuit …

Notre blog vous permet de partir à la découverte de ce monde spirituel surprenant et plein d’amour, de bienveillance, de compassion, … et d’humour. N’hésitez pas à nous contacter en écrivant à l’adresse courriel suivante: contact@laloiune.eu

Dans l’amour et la lumière, Jochen Blumenthal (éditeur et traducteur anglais-allemand) et Micheline Deschreider (traductrice anglais-français, contact: micheline.deschreider@laloiune.eu)

Le problème de désintégration du chemin négatif

7.15 INTERVIEWEUR De quelle densité est le groupe d’Orion?

RA Je suis Ra. Comme la Confédération, les densités des consciences collectives qui incluent ce groupe sont variées. Il y en a très peu de troisième densité; un nombre plus grand de quatrième densité, un nombre aussi grand de cinquième densité; et très peu de sixième densité, qui font partie de cette organisation. Leurs nombres correspondent peut-être à un dixième des nôtres en un quelconque point du continuum espace/temps car le problème de l’entropie spirituelle leur fait éprouver une constante désintégration de leurs complexes mémoriels sociétaux.

Leur puissance est la même que la nôtre. La Loi Une ne cille ni à la lumière, ni à l’obscurité, mais est disponible en tant que service d’autrui et service de soi. Cependant, le service d’autrui a pour résultat le service de soi, ce qui préserve et renforce l’harmonie des distorsions des entités qui sont à la recherche de l’infini intelligent au travers de ces disciplines.

Ceux qui recherchent l’infini intelligent par l’usage du service de soi créent le même volume de puissance mais, ainsi que nous l’avons dit, éprouvent des difficultés constantes à cause du concept de séparation qui est implicite dans les manifestations du service de soi qui impliquent le pouvoir exercé sur autrui. Cela affaiblit et, par la suite, désintègre l’énergie assemblée par de tels complexes mental/corps/esprit qui font appel au groupe d’Orion et aux complexes mémoriels sociétaux qui font partie du groupe d’Orion.

Il faut noter, soigneusement pondéré et accepté, que la Loi Une est disponible à tout complexe mémoriel sociétal ayant décidé d’unir ses efforts dans toute recherche, qu’il s’agisse de service d’autrui ou de service de soi. Les lois, qui sont les distorsions primales de la Loi Une, sont alors mises en application et l’illusion de l’espace/temps est utilisée comme un moyen de développement des résultats de choix faits librement.

C’est ainsi que toutes les entités apprennent, quoi qu’elles recherchent. Toutes apprennent les mêmes choses, certaines rapidement, d’autres lentement.

Exemples d’intentions négatives: Adolf Hitler, le groupe Orion, l’empire, l’élite et l’esclavage

7.14 INTERVIEWEUR Vous avez dit qu’Orion était à la source de certains des contacts avec des OVNIs. Pouvez-vous me dire quelque chose de ces contacts, de leur but?

RA Je suis Ra. Considérez, si vous voulez, un simple exemple d’intentions bonnes/mauvaises. Cet exemple est Adolf. Ceci est votre complexe vibratoire sonore. L’intention est vraisemblablement d’unifier en choisissant, dans un complexe mémoriel sociétal, le complexe de distorsion appelé élite, puis de soumettre à l’esclavage, par divers effets, ceux qui sont vus par cette distorsion comme non-élite. Il y a ensuite le concept de prendre le complexe mémoriel sociétal ainsi purgé et de l’ajouter à une distorsion pensée par le groupe dit d’Orion, comme un empire.

Le problème devant lequel ils se trouvent est qu’ils ont à faire face à une vaste quantité d’énergie aléatoire libérée par le concept de séparation. Cela les rend vulnérables puisque les distorsions parmi leurs propres membres ne sont pas harmonisées.

Ovnis: de la publicité pour la possibilité infinie

7.12 INTERVIEWEUR Je suis intéressé par l’application de la Loi Une parce qu’elle concerne le libre arbitre par rapport à ce que j’appellerais la publicité faite aux contacts d’OVNI avec la planète Terre. Le Conseil paraît avoir accepté de lever la quarantaine de nombreuses fois ces dernières trente années. Cela me semble être un genre de publicité pour ce que nous sommes en train de faire en ce moment, afin que davantage de gens puissent êtres éveillés. Ai-je raison?

RA Je suis Ra. Il va falloir procéder à un sérieux démêlage dans la conceptualisation de votre complexe mental pour reformuler votre demande afin de recevoir une réponse appropriée. S’il vous plaît, soyez patients avec nous.

Le Conseil de Saturne n’a pas autorisé à lever la quarantaine dans le continuum de temps/espace que vous avez mentionné. Il y a un certain nombre d’atterrissages qui ont lieu. Certains de ces atterrissages sont le fait de certaines de vos populations. Certains sont le fait d’entités connues de vous comme le Groupe d’Orion.

Deuxièmement, une permission est octroyée, non pas de lever la quarantaine en vivant parmi vous, mais d’apparaître en la capacité de formes pensées à ceux qui ont des yeux pour voir.

Troisièmement, vous avez raison de supposer que la permission a été octroyée — au temps/espace auquel votre premier engin nucléaire a été mis au point et utilisé— aux membres de la Confédération, de s’occuper de vos peuples de manière à susciter un mystère. C’est cela que vous voulez dire en parlant de publicité, et c’est exact.

Le mystère et la caractéristique d’inconnue des occurrences que nous avons l’autorisation d’offrir ont l’intention espérée de rendre vos peuples conscients de la possibilité infinie. Quand vos peuples comprendront l’infini, alors, et seulement alors, le passage pourra être ouvert à la Loi Une.

Jouer du Jeu de la Vie

Dernière partie du chapitre 1 et de Les Catalyseurs sur le Grand Échiquier

De l’énergie a été créée. Les choix que nous faisons à propos de ce que le groupe Ra appelle ‘les dépenses d’énergie’ sont absolument capitaux quand nous jouons du Jeu de la Vie. Nous n’avons qu’un nombre limité de secondes à vivre. Il ne reste à notre cœur qu’un certain nombre de battements à exécuter avant que ne change notre environnement et que nous abandonnions notre corps physique. Et dans le temps de ces battements de cœur il nous reste un nombre limité d’opportunités à vivre, ressentir, penser, et pour choisir comment réagir. Chaque petit élément d’un catalyseur qui nous arrive est un don précieux. Ici et maintenant l’environnement est tout à fait suffisant pour jouer au Jeu de la Vie.

Encore un point à propos de la recherche du véritable soi: la nature de la Création étant unitaire, et l’essence du Créateur étant l’Amour inconditionnel, il est logique d’en inférer que le ‘soi’ véritable est constitué de l’essence de l’Amour inconditionnel. Et la Confédération nous donne spécifiquement cette assurance en nous encourageant à réaliser que nous sommes des étincelles jaillies du Créateur, et qui possèdent Sa nature. Nous sommes Son Amour rendu visible. Et il en est ainsi pour tout le reste de la Création.

Mais comment découvrir cela d’une manière authentique? Voilà la question, voilà le défi ! Le Jeu de la Vie est un jeu qui dure. Il est difficile de suivre la partie jusqu’au bout; c’est un défi comparable aux sports extrêmes: marathon, ou Jeux Olympiques. Cependant, pour tous il y a moyen d’y jouer et même d’y jouer bien.

Les principes en sont simples. Une fois ces principes compris, il s’agit d’appliquer la discipline intérieure du Joueur véritable pour devenir un athlète métaphysique.

Cela paraît bien dur. Le défi est grand, c’est indéniable. C’est un travail de toute la vie. Mais sa récompense —le passage à une nouvelle vie et des aventures dépassant l’imagination— en vaut la peine.


précédantLe Choix cover 1

version en PDF gratuite
broché  • kindle

Le Conseil de Saturne et les Gardiens

7.9 INTERVIEWEUR J’ai une question à propos de ce Conseil. Qui en sont les membres, et comment le Conseil fonctionne-t-il?

RA Je suis Ra. Les membres du Conseil sont des représentants de la Confédération et des niveaux vibratoires de vos plans intérieurs qui ont la responsabilité de votre troisième densité. Les noms ne sont pas importants parce qu’il n’y a pas de noms. Vos complexes mental/corps/esprit demandent des noms c’est pourquoi sont utilisés les complexes vibratoires sonores qui résonnent avec les distorsions vibratoires de chaque entité. Cependant, le concept du nom ne fait pas partie du Conseil. Si des noms sont demandés, nous nous y essaierons. Cependant, tous n’ont pas choisi des noms.

En nombre, le Conseil qui siège en session constante, bien que variable en nombre de ses membres par le moyen de l’équilibre, ce qui a lieu irrégulièrement, comme vous le diriez, est de neuf. Cela, c’est le Conseil siégeant. Pour épauler ce Conseil, il y a vingt-quatre entités qui offrent leurs services à la demande. Ces entités montent fidèlement la garde et ont été nommées les Gardiens.

Le Conseil fonctionne au moyen de ce que vous appelleriez le contact télépathique avec l’unicité ou unité des Neuf, les distorsions se mélangeant harmonieusement de sorte que la Loi Une gouverne avec facilité. Quand un besoin de pensée est présent, le Conseil retient le complexe de distorsion de cette nécessité, l’équilibrant comme décrit, puis recommande ce qu’il considère comme une action appropriée. Cela comprend: un: le devoir d’admettre des complexes mémoriels sociétaux dans la Confédération; deux: offrir une assistance à ceux qui ne savent pas comment aider le complexe mémoriel sociétal qui demande de l’aide, d’une manière qui s’accorde tant avec l’appel qu’avec la Loi Une, et le nombre de ceux qui font appel (c’est-à-dire parfois la résistance à l’appel); trois: la détermination des questions internes au Conseil.

Voilà les devoirs les plus importants du Conseil. Il peut, dans le doute, entrer en contact avec les vingt-quatre, qui offrent alors leur consensus/jugement/pensée au Conseil. Le Conseil peut ensuite reconsidérer toute question.

Ainsi nous inviterions des amis de l’espace

7.8 INTERVIEWEUR A quel point cet appel serait-il fort assez pour que vous veniez ouvertement parmi les gens de la Terre? Combien d’entités sur Terre devraient-elles faire appel à la Confédération?

RA Je suis Ra. Nous ne calculons pas la possibilité de venir parmi vos peuples par le nombre des appels, mais par un consensus parmi un complexe mémoriel sociétal qui a pris conscience de l’infinie conscience de toutes choses. Ceci n’a été possible parmi vos peuples que dans des cas isolés.

Dans le cas où un complexe mémoriel sociétal au service du Créateur voit cette situation et a une idée d’aide appropriée, qui ne peut être apportée que parmi vos peuples, le complexe mémoriel sociétal désirant ce projet le dépose auprès du Conseil de Saturne. S’il est approuvé, la quarantaine est levée.

Que faisons-nous de cette énergie engendrée?

Continuation de Les Catalyseurs sur le Grand ÉchiquierLe Choix cover 1

Le problème principal que nous rencontrons quand il s’agit de réagir adéquatement à un catalyseur positif c’est que nous trouvons celui-ci très agréable. Nous nous perdons dans sa jouissance. Un amour romantique efface une grande quantité des détails de notre carte routière intérieure. L’amitié, les plaisirs d’une bonne compagnie et des moments agréables, et toutes les bénédictions de la vie surviennent pour que nous les appréciions quand ils passent à notre portée. Dans ce nuage de bonheur il est bien difficile de se souvenir d’exprimer sa gratitude. Sur le Grand Échiquier, considérer les choses comme acquises c’est être obligé de leur dire adieu. Même si elles durent toute notre vie terrestre, elles ne font jamais partie du Jeu de la Vie. Remercier pour les choses reçues c’est élever ce catalyseur au niveau du Grand Échiquier. La gratitude consolide métaphysiquement les catalyseurs positifs, de sorte qu’ils fonctionnent à l’intérieur de notre processus d’évolution.

Les catalyseurs que nous, êtres humains, nous remarquons réellement, sont surtout les catalyseurs négatifs: nous perdons notre travail, notre partenaire nous quitte, nous sommes insultés, quelque catastrophe nous tombe dessus, alors nous nous sentons déprimés, ou en colère, ou coupables, ou indignes, …………………… (inscrivez au-dessus des pointillés !!!).

Un catalyseur n’a en soi rien de remarquable. Il nous en arrive tout le temps. En fait, nous les accueillons à un niveau plus profond que le mental conscient. Nous savons tous ce que sont les émotions de jalousie, d’envie, de désinvolture ou de colère. Les êtres humains ont toutes ces émotions en commun.

Que faisons-nous de ces émotions quand leur énergie est activée en nous par un catalyseur qui nous arrive? Si notre réaction est de la colère, est-ce que nous nous retournons immédiatement contre l’agent catalytique, probablement un autre être humain, et exprimons cette colère sans égards pour les sentiments de cette personne? Est-ce que nous tournons, au contraire, cette colère vers l’intérieur en aiguisant sa lame pour en tirer une vengeance habile et ‘douce’? Est-ce que nous la laissons glisser sur notre échine sans y prêter attention ou sans en faire cas? Ou bien tournons-nous cette colère contre nous-mêmes en nous qualifiant d’indigne? Que faisons-nous de cette énergie engendrée par le catalyseur?


précédantsuivant

version en PDF gratuite
broché  • kindle