Bienvenue à la Maison d’édition La Loi Une

Vous vous demandez où vous avez atterri?  Eh bien, nous sommes le satellite franco-allemand de L/L Research, un groupe de recherche en spiritualité établi dans l’état de Kentucky aux USA, qui depuis la fin des années 1960 reçoit en channeling, en réponse à ses questions, des messages transmis par des entités de diverses densités de conscience, œuvrant au service d’autrui et faisant partie, d’après ce qu’elles ont expliqué, de la Confédération des planètes au service du Créateur infini unique.

L/L Research a publié en américain une dizaine de livres dont certains sont déjà traduits, ou le seront bientôt, dans plusieurs langues, dont le français. Certains de ces livres ainsi que toutes les transcriptions des séances de channeling sont disponibles gratuitement sur le site http://www.llresearch.org.  Bon nombre de ces séances de channeling et certains de ces livres ont été traduits en français. La traduction se poursuit …

Notre blog vous permet de partir à la découverte de ce monde spirituel surprenant et plein d’amour, de bienveillance, de compassion, … et d’humour. N’hésitez pas à nous contacter en écrivant à l’adresse courriel suivante: contact@laloiune.eu

Dans l’amour et la lumière, Jochen Blumenthal (éditeur et traducteur anglais-allemand) et Micheline Deschreider (traductrice anglais-français, contact: micheline.deschreider@laloiune.eu)

Les bases humaines d’ovnis

8.3 INTERVIEWEUR Est-ce que ces vaisseaux, qui proviennent de nos peuples, viennent de ce que nous appelons des plans non incarnés actuellement? Où sont-ils basés?

RA Je suis Ra. Ceux dont nous avons parlé sont de troisième densité et font partie de ce qui est appelé le complexe militaire de plusieurs divisions ou structures sociétales de vos peuples.

Les bases sont diverses. Il y a des bases, comme vous diriez, sous la mer dans vos eaux australes près des Bahamas, ainsi que dans vos mers du Pacifique, en divers lieux proches de vos cités chiliennes sur l’eau. Il y a des bases sur votre Lune, comme vous appelez ce satellite, qui sont en train d’être retravaillées. Il y a des bases qui se déplacent près de vos pays. Il y a des bases dans, pourriez-vous dire, vos cieux. Telles sont les bases de vos peuples, très nombreuses et, comme nous l’avons dit, potentiellement destructives.

Carla Rueckert sur la Confédération et la pratique religieuse

Carla_Rueckert_4
Carla L. Rueckert (1943-2015)

La Confédération ne conseille pas, si vous êtes déjà une personne de foi, de renoncer à vos croyances actuelles et d’accepter leur propre vue du monde. Non. Ce qu’elle considère c’est que toute pratique religieuse est un choix très personnel, très intime pour chacun de nous. Elle ne voit pas comme un problème les croyances personnelles. Pour ceux de la Confédération, nos systèmes de croyances, quels qu’ils soient, sont acceptables et nous sont entièrement personnels. Leur vue du monde est philosophique plutôt que religieuse.

appurtenancesA l’époque où j’ai servi de canal au groupe Ra lors des séances de La Loi Une, au début des années 1980, le groupe Ra a pris la peine de prendre en compte mon propre système chrétien de croyance. Ils ont demandé que notre groupe dresse un autel, y place un exemplaire de la Sainte Bible ouvert à l’Évangile de Jean, chapitre I, Verset 1, qu’ils considéraient comme le passage le plus en harmonie avec leur propre philosophie. Ils ont suggéré que nous allumions une bougie et un bâtonnet d’encens au début de chaque séance. Ce sont là des accessoires utilisés dans mon christianisme mystique épiscopalien. Bien qu’ils aient demandé qu’il n’y ait dans la pièce de travail aucun métal dont nous n’aurions pas absolument besoin, ils ont accepté que je porte ma chaînette en or ornée d’une croix. J’ai été très réconfortée par ces attentions.

Le Choix cover 1Selon leur façon de voir les choses, les systèmes de croyances sont destinés à présenter des sujets comme la métaphysique, la spiritualité ou les convictions religieuses de manière à ce qu’ils aient un sens pour nous, de manière à ce que nous soyons à même de réfléchir aux concepts impliqués. Si nous avons déjà un système de croyances qui fonctionne pour nous, ils nous encouragent à le conserver.

Continuer la lecture de Carla Rueckert sur la Confédération et la pratique religieuse

OVNI humains à usage destructif: une autre raison pour une petite moisson

8.2 INTERVIEWEUR Il y a une partie du texte d’hier que je voudrais lire, où vous dites: «un certain nombre d’atterrissages ont lieu. Certains de ces atterrissages sont le fait de vos semblables, d’autres sont le fait du groupe que vous connaissez sous le nom d’Orion». Ma première question est: qu’avez-vous voulu dire par l’affirmation que certains des atterrissages sont dus à nos peuples?

RA Je suis Ra. Vos peuples ont, en ce présent de temps/espace, des compétences technologiques, si vous voulez les nommer ainsi, permettant de créer et faire voler la forme et le type de vaisseaux connus de vous comme objets volants non identifiés. Malheureusement pour le taux vibratoire du complexe mémoriel sociétal de vos peuples, ces engins ne sont pas destinés au service de l’humanité, mais à la destruction potentielle. Cela accentue le brouillage du nexus vibratoire de votre complexe mémoriel social et provoque une situation où ni ceux qui sont orientés vers le service d’autrui, ni ceux qui sont orientés vers le service de soi, ne peuvent gagner d’énergie/puissance ouvrant un passage vers l’infini intelligent pour le complexe mémoriel sociétal. Ceci, à son tour, fait en sorte que la moisson est pauvre.


dans Le contact Ra: La Loi Une enseignée
Tome I & Édition complète

6 Les réalités du Père

Dans « Jésus, le Maître Enseignant », Volume 3 de la série Initiation, avec Nicolas Turban

Die Brücke • Le Pont • The Bridge

Ta méditation est une méthode d’approfondissement de tes intérêts dans cette vie.

Considérons l’obscurité et la froideur de l’hiver. Combien de temps avons-nous passé dans l’obscurité et le froid?

Pensons à l’histoire avérée d’un enfant né l’hiver le plus sombre. Pauvre, frigorifié et affamé – l’enfant qui devint le Maître que nous connaissons sous le nom de Jésus. Chacun d’entre nous attend de naître. Chacun de nous est dans l’obscurité, dans le froid. Car c’est dans l’obscurité et le froid que toutes choses se rejoignent pour naître. C’est la nourriture, l’obscurité salvatrice, et la nécessaire froideur. À l’aide de la méditation tu nourris et réconfortes cette âme que tu es alors qu’elle bataille vers sa naissance spirituelle.

Dans notre histoire, il y a eu beaucoup de malentendus quant à la raison pour laquelle la mère de celui connu sous le nom de Jésus est appelée la Vierge. Il est supposé…

Voir l’article original 69 mots de plus

Promouvoir l’aspect nouménal de l’illusion

8.1 INTERVIEWEUR J’ai une question concernant ce que j’appelle la publicité de la Confédération. Elle a trait au libre arbitre. Comme je le comprends, certains contacts ont été autorisés par la Confédération, mais il y a limitation due au libre arbitre de ceux qui ne sont pas orientés de manière à vouloir un contact. De nombreuses personnes sur notre planète veulent ce matériau, mais même si nous le diffusons, beaucoup ne seront pas conscients de sa disponibilité. Existe-t-il une possibilité de créer un effet de ce que j’appellerais ‘publicité’, ou bien ceci va-t-il à l’encontre du principe du libre arbitre?

RA Je suis Ra. Considérez, si vous voulez, le chemin qu’a pris votre complexe d’expérience de vie. Considérez les coïncidences et circonstances étranges par lesquelles une chose en a entraîné une autre. Considérez bien cela. Chaque entité recevra l’opportunité dont elle a besoin.

Cette existence-source d’informations n’a pas d’utilité dans le complexe d’expérience de vie de chacun de ceux, parmi vos peuples, qui cherchent. Ainsi, la publicité est générale et non pas destinée à indiquer la recherche d’un matériau en particulier mais seulement à suggérer l’aspect nouménal de l’illusion.

La Loi Une considère tous également

7.17 INTERVIEWEUR J’essaie de comprendre comment un groupe comme celui d’Orion progresse. Comment serait-il possible, si vous étiez dans le groupe d’Orion, et orientés vers le service de soi, de progresser depuis notre troisième densité vers la quatrième? Quel apprentissage serait-il nécessaire pour cela?

RA Je suis Ra. Ce sera maintenant la dernière longue question pour cet instrument.

Vous vous rappellerez que nous avons donné certains détails sur la manière dont ceux qui ne sont pas orientés vers la recherche du service d’autrui peuvent néanmoins trouver et utiliser le passage vers l’infini intelligent. Cela est vrai à tous les niveaux de densité de notre octave. Nous ne pouvons pas parler pour ceux qui se trouvent au-dessus de nous, comme vous diriez, dans le quantum (ou octave) suivant d’existence.

Cela est en tout cas vrai pour cette octave-ci de densité. Les êtres sont moissonnés parce qu’ils peuvent voir et jouir de la lumière/amour de la densité appropriée. Ceux qui ont trouvé cette lumière/amour, amour/lumière sans le bénéfice d’un désir de service d’autrui, ont néanmoins, de par la Loi du Libre Arbitre, le droit de faire usage de cette lumière/amour dans n’importe quel but.

Également, il peut être ajouté qu’il existe des systèmes d’étude qui permettent à celui qui cherche la séparation d’accéder à ces passages. Cette étude-là est aussi difficile que celle que nous vous avons décrite, mais il y en a qui persévèrent dans cette étude, tout comme vous désirez poursuivre le difficile chemin de la recherche de la connaissance pour pouvoir servir.

La distorsion réside dans le fait que ceux qui cherchent à servir le soi sont vus par la Loi Une précisément de la même manière que ceux qui cherchent à servir autrui, car tout n’est-il pas un? Vous servir vous-mêmes et servir les autres est une façon duelle de dire la même chose, si vous pouvez comprendre l’essence de la Loi Une.

A présent, nous pouvons répondre à toutes les questions brèves que vous souhaiteriez poser.

5 Dans la religion vous ne trouverez pas la paix

JOTH

31rntkgupdl-_sx331_bo1204203200_Ce que Jésus essayait de transmettre, était que nous sommes nous-mêmes des dieux. En nous repose le pouvoir dont il a fait la démonstration.

Jésus disait aux personnes autour de lui qu‘elles étaient capables de faire de plus grandes choses que lui-même, mais qu‘au sein d‘une religion nous ne devrions pas trouver la paix. L‘âme n‘a pas besoin d‘être soutenue avec de l‘argent ou des biens.

Les religions de notre planète enseignent essentiellement des idées matérialistes, et lorsque les sujets spirituels arrivent, alors nombre d‘entre elles „esquivent“. Certaines sont aidantes, d‘autres ne le sont pas.

De grandes âmes ont encore et encore apporté de l’aide, de la connaissance spirituelle. Cela aurait pu être une bien plus grande aide encore si cette connaissance n’avait pas été improprement interprétée et utilisée – par nos nombreuses religions.

Dieu, le Créateur est tout ce qui existe. Regarder le visage de ton prochain, c’est regarder le visage…

Voir l’article original 2 mots de plus

Le Principe de Q’uo sur le coronavirus

Concernant le coronavirus quelques questions ont été posées au Principe de Q’uo lors de la séance du 8 février 2020:

Austin : Notre ami S. de Chine, nous a écrit récemment et il avait un ami qui lui a demandé de nous transmettre une question. Et voici ce qu’il a écrit :

« Il y a maintenant une épidémie du nouveau coronavirus en Chine, et elle a causé beaucoup d’inquiétudes, de rumeurs, de séparations parmi les gens, car cette épidémie de coronavirus ressemble en partie à l’épidémie du SRAS en Chine de 2002-2003. Q’uo, sans porter atteinte au libre arbitre et en donnant votre point de vue, pourriez-vous indiquer l’origine du nouveau coronavirus ? Le coronavirus est-il d’origine humaine, comme Q’uo l’a indiqué pour le SRAS ? Et qu’il soit ou non d’origine humaine, quelle est la signification métaphysique de cette épidémie de coronavirus ? Ce type de catalyseur collectif reflète-t-il également les aspects dysfonctionnels, malsains et pathologiques de notre système social actuel, tout comme la distorsion physique individuelle reflète le catalyseur inutilisé par le complexe mental » ?

Q’uo : Je suis Q’uo, et je suis conscient de la question, mon frère. C’est un sujet que nous avons en effet déjà abordé auparavant. Car les différentes épidémies de cette nature sont des tentatives de ce que l’on peut appeler les pouvoirs cachés de contrôler la population de la planète. En effet, votre planète est très peuplée en ce moment. Et il est plus facile pour ceux qui cherchent à la contrôler de contrôler moins d’entités. Ainsi, il y a la fabrication de divers types de maladies qui ont été accomplies au cours des dernières décennies dans le but de réduire la population de la planète.

Les entités ainsi impliquées dans cette expérience du coronavirus sont des entités qui se sont offertes de manière pré-incarnationnelle au service du mental planétaire, afin qu’il puisse y avoir une résolution ou un achèvement de certains cycles de vibration, c’est-à-dire qu’il puisse y avoir la réalisation de leur capacité à servir leurs semblables en étant infectées d’une manière qui reflète le besoin de trouver un remède à ce virus particulier. C’est une manière d’être que chaque entité a entreprise afin de devenir plus apte à ouvrir son propre cœur dans l’amour et la compassion pour les autres. Car à mesure qu’ils se trouvent affligés par ce virus particulier, ils deviennent de plus en plus compatissants envers leurs semblables qui ont également ce virus dans leur être et doivent en subir les conséquences. C’est donc une façon, dirons-nous, d’utiliser une initiative négative de façon positive qui était prévue avant le début de l’incarnation.

Il existe de nombreux tourbillons de possibilités et de probabilités qui ont été et sont encore possibles dans votre illusion de troisième densité à l’heure actuelle. Car la période de la moisson est une période de grands bouleversements et de changements. Il y a une grande volatilité parmi de nombreuses nations et de nombreux individus et groupements au sein des nations qui rend nécessaire que le type d’expérience qui est maintenant ressenti soit évalué d’une manière qui n’apporte pas de crainte. Cependant, la plupart des entités sont soumises à l’aspect de la peur d’une telle épidémie de virus de cette nature. Une telle expérience offre la possibilité de voir que le Créateur se connaît lui-même dans tout ce qui se passe autour de lui et en lui.

Lorsque ce type d’attitude peut être adopté, alors les efforts négatifs pour contrôler la population d’une manière ou d’une autre peuvent être transmutés alchimiquement, individuellement, pour chaque entité ainsi capable de le faire d’une manière qui considère le jeu planétaire comme celui qui se joue sur la scène mondiale, d’une manière qui peut offrir à une entité une grande variété de réponses.

Si l’entité peut choisir la vision positive du Créateur faisant l’expérience de lui-même, alors elle attire à elle la nature fondamentale de la puissance de la vérité de l’unité, c’est-à-dire que tout est un et que, bien que l’on puisse quitter cette vie, il n’y a pas de perte. L’Un reste toujours dans chaque entité et dans chaque effort, de sorte qu’il y a toujours la connaissance que l’Un qui existe en tout est toujours là, faisant l’expérience de cet événement d’une manière qui informe de plus en plus le Créateur de la nature du Soi.

Y a-t-il une autre question, mon frère ?

Austin : Oui, S. lui-même a envoyé une suite à la question, et je pense que vous venez d’en parler. Mais j’aimerais le lire au cas où vous pourriez en dire plus. S. a écrit :

« Ra a mentionné en 34.7 que « Ce qui est appelé maladies contagieuse sont des entités de deuxième densité qui offrent une opportunité pour ce type de catalyseur. Si ce catalyseur n’est pas requis, alors ces créatures de deuxième densité, ainsi que vous les appelleriez, n’ont pas d’effet. Dans chacune de ces généralisations veuillez noter s’il vous plaît qu’il y a des anomalies, de sorte que nous ne pouvons pas parler de toutes les circonstances, mais seulement de la manière générale, dont vous expérimentez les choses. » Et S. continue : Il semble donc qu’en cas d’anomalies, même si le catalyseur est inutile, ces créatures de seconde densité peuvent encore avoir un effet. Je me demande juste si le SRAS est un cas d’anomalie, puisque le SRAS peut être considéré comme une arme biologique, selon Q’uo. Dans l’affirmative, est-il toujours possible pour les personnes infectées par un virus d’origine humaine tel que le SRAS d’annuler ses effets et de se guérir elles-mêmes ? Je pose cette question dans le seul but d’encourager l’espoir et la foi dans ces cas d’anomalies. »

Q’uo : Je suis Q’uo, et je suis au courant de votre requête, mon frère. Nous conviendrons que pour le chercheur conscient de vérité qui trouve que le chemin spirituel vers l’Unique est le seul chemin qui vaille la peine d’être parcouru, ce type de virus peut être considéré comme un simple rocher sur le chemin qui peut être évité en voyant l’Unique en tout et en aimant l’Unique en tout, quelle que soit l’action de quiconque sur l’Unique, lorsque des tentatives sont faites pour le contrôler. Si l’on peut donner de l’amour sans attente de retour, et ne pas résister au mal, alors on a un pouvoir imbrisable sur le mal. C’est le pouvoir de l’amour, le pouvoir de guérir tout ce qui est malsain, de réparer tout ce qui est brisé et de mettre en lumière tout ce qui est caché.

(Traduction: Romain Beaucamps)


Le message complet en français: https://www.llresearch.org/transcripts/issues/2020_french/2020_0208.aspx

Voici le lien à la transcription originale en anglais: https://www.llresearch.org/transcripts/issues/2020/2020_0208.aspx

Quelques informations y données se réfèrent à des questions dans la séance du 4 mai 2003: https://www.llresearch.org/transcripts/issues/2003/2003_0504.aspx

Le sommeil de la « réalité de consensus »

Vade mecum LL coverNotez que le groupe Q’uo ne définit pas les pèlerins errants et missionnés comme des extraterrestres sur Terre mais comme des entités qui s’éveillent à leur identité véritable d’êtres spirituels. Le sommeil auquel Q’uo fait allusion est simplement l’état dans lequel vit une personne au sein d’une culture, et dont le comportement correspond aux normes de la « réalité de consensus ». Dans ce sommeil il semble que le monde physique est tout ce qu’il y a de réel et que les objectifs de la personnalité matérialiste comme les ambitions en matière de carrière et de mariage, de bonheur, d’argent, de pouvoir et d’influence, ainsi que le fait d’être bien apprécié et adapté, sont des objectifs dignes d’être poursuivis. Que nous nous soyons éveillés de cette réalité de consensus d’une manière qui nous donne le sentiment d’être de nouveaux-venus sur cette planète, ou bien qui calque notre situation sur les modèles de pèlerins d’une religion, d’un mythe ou d’une philosophie, le fait est que nous nous sommes éveillés, et que nous ne parviendrons plus à retourner dans le nid douillet qui était peut-être le nôtre avant notre éveil. Nous sommes à présent embarqués dans un voyage qui durera toute notre incarnation présente. Ce voyage ne se déroule pas d’abord dans le monde physique, mais dans le monde métaphysique. Il se produit un profond glissement d’univers. Ceux de Ra l’ont décrit comme un glissement vers le temps/espace (ou coordonnées métaphysiques) à partir de l’espace/temps (ou coordonnées physiques). Peu importe notre voyage physique: c’est le voyage métaphysique qui compte, car les inconforts de ce voyage ne peuvent prendre tout leur sens, ne peuvent se prêter à un travail et faire l’objet d’amélioration que si l’on se place dans la réalité métaphysique que notre éveil place devant nous. Voici comment Q’uo décrit cela:

Lorsque le terme de «pèlerin errant» est utilisé, la signification première de ce mot définit quelqu’un qui voyage sans référence à un objectif ou à une destination précis. Ce terme contient implicitement une nuance de sentiment ou d’émotion de solitude, ou de solitude partagée, d’agitation peu importe l’environnement. Les vents soufflent froidement et avec âpreté pour ceux qui errent. Le soleil les brûle sans merci. Ils sont bien peu ceux qui utilisent ce terme dans une connotation d’état désirable pour un esprit aventureux. Tout l’instinct de troisième densité se porte vers l’enracinement, l’établissement du foyer, et la protection de celui-ci et de la famille. Le pèlerin errant est un déraciné lorsqu’on le regarde dans le contexte culturel dont vous jouissez dans votre environnement. Il est dès lors naturel que ce terme soit choisi pour décrire ceux qui sont arrivés dans la zone d’influence de la Terre et se sont incarnés pour faire un avec tous les citoyens de votre Terre[1].


[1] Q’uo, transcription du 22 mai 1994, p. 1-2

Qui sont les missionnés?

La définition la plus claire du missionné est celle qui est donnée dans la séance 12 du Contact Ra:

12.26 INTERVIEWEUR […] Qui sont les missionnés? D’où viennent-ils?

RA Je suis Ra. Imaginez, si vous voulez, les sables de vos rivages. Aussi innombrables que les grains de sable sont les sources de l’infini intelligent. Quand un complexe mémoriel sociétal est parvenu à la complète compréhension de son désir, il peut conclure que son désir est le Service d’autrui avec distorsion vers la main tendue, figurativement, à toutes les entités qui appellent à l’aide. Ces entités que vous pouvez nommer les frères et sœurs de l’affliction, se penchent vers cet appel de détresse. Ces entités proviennent de tous les lieux de la Création infinie et sont liées entre elles par le désir de servir dans cette distorsion.

12.27 INTERVIEWEUR Combien d’entre elles sont incarnées sur Terre actuellement?

RA Je suis Ra. Le nombre est approximatif dû à un fort influx de celles qui naissent actuellement à cause d’un besoin intense d’éclairer la vibration planétaire et aider ainsi à la moisson. Le nombre est proche de soixante-cinq millions.

12.28 INTERVIEWEUR Est-ce que la plupart d’entre elles viennent de la quatrième densité? Ou bien de quelle densité proviennent-elles?

RA Je suis Ra. Peu sont de quatrième densité. Le plus grand nombre de missionnés, comme vous les appelez, sont de sixième densité. Le désir de servir doit être distordu dans la perspective d’une grande pureté de mental et de ce que vous pouvez appeler témérité ou bravoure, selon le jugement de votre complexe de distorsion. Le défi/danger pour le pèlerin errant est qu’il oublie sa mission, devienne karmiquement impliqué, et donc précipité dans le maelström à partir duquel il s’était incarné pour éviter la destruction.

La Confédération des Planètes au Service du Créateur Infini est un intitulé que les entités qui contactent notre groupe de recherche utilisent depuis longtemps pour s’identifier et se décrire. Ceux de Ra disent provenir de la sixième densité de notre Création. Dans la période actuelle, la Terre est en train de passer de la troisième à la quatrième densité; ces sources de la Confédération sont donc en avance sur nous de deux ou trois cycles de croissance par rapport à notre stade actuel d’évolution. Ceux de Q’uo sont un principe composé de plusieurs groupes d’entités à l’intérieur de cette Confédération, tout comme ceux de Ra qui sont de sixième densité, ceux de Latwii qui sont de cinquième densité, et des sources de quatrième densité telles que Oxal et Hatonn. Le principe de Q’uo a été établi par les sources impliquées pour pouvoir parler avec notre groupe après le décès de Don Elkins, lorsque le contact avec ceux de Ra est devenu impraticable et dangereux pour nous. Cette source Q’uo décrit la situation que nous vivons actuellement sur la planète Terre:

Actuellement, en cette période particulière, beaucoup de ceux qui peuvent se dire des pèlerins sont, en train de s’éveiller à leur identité spirituelle. Au cours de cet éveil apparaît chez celui qui cherche une grande faim d’en savoir davantage, de trouver des moyens de servir, de se sentir confortable dans cet état de conscience qui est si complètement différent du travail et du jeu qui ne sont pas réfléchis. Les routines peuvent être exactement les mêmes, mais le point de vue est différent. Et une fois éveillé, le chercheur ne peut plus replonger dans le sommeil: il doit vivre éveillé dans l’incarnation[1]. 


519TnMo+dAL[1] Q’uo, extrait d’une transcription d’une méditation L/L Research datée du 13 avril 1997.

PDF gratuit
broché
kindle